Oncologie générale

L’oncologie est la spécialité médicale qui s’intéresse aux cancers.

L’oncologie est une discipline qui regroupe plusieurs spécialités médicales : – La cancérologie, qui étudie les tumeurs malignes et leur traitement ; – La radiothérapie, qui utilise des rayons pour détruire les cellules cancéreuses ; – La chirurgie, qui consiste à retirer les tumeurs cancéreuses ; – La chimiothérapie, qui utilise des médicaments pour détruire les cellules cancéreuses. Nous allons voir en détails dans cet article comment nous pouvons influencer et impacter notre corps pour maigrir du ventre ainsi que les différentes solutions qui existent.

🔴 La Sémiologie Dermatologique Expliquée Très Clairement par Dr Astuce

La cancérologie : définition, symptômes et traitements

La cancérologie est une spécialité médicale qui étudie les cancers. Ces derniers sont des maladies graves, qui se développent lorsque le corps est incapable de contrôler la croissance et le développement rapides des cellules.

La cancérologie cherche à prévenir et traiter les cancers en évaluant si un patient présente ou non un risque important de développer cette maladie. Elle étudie toutes les formes de cancer (cancers du peau, des poumons, du pancréas, etc.), mais aussi leurs traitements (chimiothérapie, radiothérapie).

Les symptômes des cancers sont variés selon les types de cancer. Une personne souffrant d’un cancer pourra ressentir différents symptômes : – une sensation de fatigue anormale – une perte d’appétit – une fièvre inexpliquée – une soif accrue – des saignements (hémorragies) inexpliqués sur la peau ou au niveau des muqueuses (bouche) – une inflammation ou gonflement particulier d’une partie du corps (ganglion) La cancérologie doit être associée à la chirurgie afin d’enlever complètement toute trace du cancer pour que la guérison soit totale et durable.

Le médecin traitant sera votre allié principal durant cette phase de traitement.

Il vous apportera divers conseils par rapport à votre alimentation et votre hygiène de vie quotidienne afin que vous puissiez retrouver rapidement votre équilibre physique et psychique.

Les cancers les plus courants

Le cancer représente un motif de consultation fréquent dans les cabinets médicaux. Selon l’Institut National du Cancer, le cancer est la première cause de mortalité en France métropolitaine.

Il est à l’origine de près de 150 000 décès chaque année et touche près d’un Français sur 2 au cours de sa vie. On distingue différentes formes de cancers: – Les tumeurs malignes: se développant aux dépens des cellules normales, elles peuvent envahir les tissus avoisinants ou former des métastases vers d’autres organes (cancers secondaires). – Les tumeurs bénignes: elles ne mettent pas la vie en danger, mais peuvent être gênantes et altérer temporairement une fonction ou une partie du corps (ex: kystes). – Les tumeurs indifférenciées: c’est la forme la plus grave et elle est souvent fatale. Elle n’a pas encore donné naissance à un clone spécialisé qui pourrait continuer à se développer sous une autre forme ou envahir un autre organe.

La prévention du cancer

Le cancer est une maladie grave qui n’est pas encore éradiquée.

Les personnes atteintes de cette maladie doivent donc se battre quotidiennement afin d’empêcher la propagation du cancer. Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition du cancer, notamment : le tabagisme, le surpoids et l’obésité, l’alcoolisme et l’alimentation trop riche en matières grasses. En outre, il faut savoir que le risque de développer un cancer augmente avec l’âge.

Les personnes âgées sont donc plus exposées au risque de contracter cette maladie.

La prévention est donc une étape primordiale pour limiter les risques de développer un cancer ou pour en venir à bout si vous en êtes déjà atteint(e). Pour prévenir les cancers, il faut privilégier une alimentation équilibrée et variée ainsi qu’une activité physique régulière tout au long de sa vie.

Vous pouvez aussi consulter votre médecin traitant afin qu’il puisse vous orienter vers des spécialistes compétents dans ce domaine (nutritionniste, diététicien(ne) …).

Les facteurs de risque du cancer

Le cancer est une maladie qui se développe lorsque des cellules anormales se multiplient de manière anarchique, sans contrôle.

Il y a plusieurs facteurs de risques du cancer : le tabac, la consommation excessive d’alcool et d’aliments gras, les infections virales et bactériennes chroniques, les expositions aux rayons ultraviolets solaires ou aux ondes électromagnétiques. Pour chaque type de cancer existe un ensemble de facteurs de risques spécifiques.

Le tabac augmente nettement le risque de développer certains types de cancers (poumon, bouche-langue-bouche…).

L’alcool est un facteur favorisant pour les cancers du sein et du foie.

Les infections virales chroniques sont en cause pour le cancer du col utérin, du foie et des voies urinaires. Certaines ondes électromagnétiques peuvent contribuer au développement des tumeurs cérébrales.

Les nouvelles thérapies contre le cancer

L’arrivée de nouvelles thérapies contre le cancer a permis d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées par ce type de maladie.

Le cancer est une maladie qui se caractérise par l’apparition de cellules cancéreuses dans un organe ou un tissu du corps humain.

Il peut s’agir d’un organe ou d’un tissu, comme les poumons, les ovaires, le pancréas ou encore la prostate.

Le cancer peut être traité différemment en fonction du type et de l’état du patient. Cela varie également en fonction des symptômes ressentis : fatigue intense, perte de cheveux, douleurs osseuses… Les patients peuvent bénéficier des progrès réalisés ces dernières années en matière d’oncologie grâce aux avancées médicales et scientifiques. Ces avancés ont permis la mise au point de certaines thérapies innovantes qui ont pu donner des résultats très encourageants lorsqu’elles sont appliquées à certains cancers.

  • Les traitements classiques
  • Les traitements classiques sont souvent utilisés pour traiter les tumeurs localisée sur un organe particulier (sein, colon…).

    Ils consistent à retirer la tumeur et à pratiquer une chirurgie afin que le patient ne soit plus exposée au risque.

    Lorsque les cellules cancéreuses se situent sur un autre organe que celui qui est affectés par la tumeur (testicule), elles seront retirée via une opération chirurgicale.

    La chimiothérapie : effets secondaires et bienfaits

    La chimiothérapie est un traitement contre le cancer. C’est une thérapie qui consiste à administrer des médicaments, généralement par voie orale, pour tuer les cellules cancéreuses dans l’organisme ou dans la tumeur.

    Il existe deux types de chimiothérapie : la chimiothérapie systémique et la chimiothérapie locorégionale.

    La radiothérapie : effets secondaires et bienfaits

    La radiothérapie est une technique utilisée en oncologie pour traiter les cancers. Elle consiste à irradier la tumeur avec des rayons X ou des faisceaux de particules.

    La radiothérapie peut être utilisée seule ou en association avec d’autres traitements contre le cancer. Elle ne guérit pas du cancer, mais elle permet d’améliorer la qualité de vie et le pronostic du patient, notamment lorsqu’elle est couplée à la chirurgie ou à la chimiothérapie.

    Les effets secondaires sont généralement liés aux doses reçues par les cellules tumorales et non aux rayonnements eux-mêmes.

    Ils dépendent donc des facteurs suivants :

    • L’implantation de la tumeur
    • Le type de rayonnement
    • La dose

    L’immunothérapie : effets secondaires et bienfaits

    L’immunothérapie est une option thérapeutique dans le traitement des cancers du poumon non à petites cellules et des mélanomes. Cette technique consiste à stimuler le système immunitaire de l’organisme pour qu’il reconnaisse et attaque les cellules cancéreuses.

    L’immunothérapie agit en bloquant la capacité du corps à reconnaître et à combattre les cellules cancéreuses.

    Il existe plusieurs types d’immunothérapies, tels que l’ipilimumab, l’anti-PD1 ou encore les anticorps anti-CTLA4.

    L’ipilimumab est un anticorps monoclonal qui bloque la protéine CTLA-4, présente sur les lymphocytes T (globules blancs), ce qui permet au système immunitaire de réagir plus facilement contre les cellules tumorales.

    Les résultats montrent que cette immunothérapie a permis de prolonger la durée de vie chez certains patients atteints de mélanome avancés ou métastasés. Cependant, il faut savoir que cette stratégie a également entraîné des effets secondaires graves et invalidants. Des études montrent également que ces traitements sont associés à une augmentation du risque d’infections graves telles que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Enfin, certaines recherches ont mis en évidence des risques accrus de décès par infection chez certains patients traités par ipilimumab. Par conséquent, il convient d’être extrêmement prudent avant d’envisager ce type de traitement.

    L’oncologie est la branche de la médecine qui étudie les tumeurs et leurs traitements. Les oncologues sont des médecins spécialisés dans l’oncologie.