Site icon Aspros Sante

Pourquoi éviter de donner du paracétamol à votre animal de compagnie

Le paracétamol est un médicament couramment utilisé chez les humains pour soulager la douleur et la fièvre. Cependant, il est fondamental de savoir que ce médicament peut être très dangereux pour les animaux, en particulier pour les chiens et les chats. Dans ce chapitre, nous allons vous expliquer pourquoi il ne faut jamais donner du paracétamol à votre animal de compagnie, ainsi que les risques d’intoxication et comment traiter une intoxication au paracétamol.

Effectivement, la santé de votre animal est en jeu et les risques d’intoxications sont bien réels. Les experts de l’ANSES recommandent fortement de ne jamais administrer ce produit à votre animal, même en cas de douleurs ou de fièvre apparentes. L’intoxication peut avoir des conséquences dramatiques sur le foie et mettre la vie de votre compagnon en danger. Il est donc important d’être vigilant et d’agir en urgence si vous suspectez une intoxication. De plus, il existe des produits spécialement conçus pour soulager les douleurs ou éliminer les puces chez les animaux, sans aucun risque pour leur santé. La prudence est donc de mise pour préserver la santé et le bien-être de votre animal de compagnie.

Sommaire

Les risques d’intoxication au paracétamol chez les animaux

Le paracétamol est toxique pour les animaux car ils ne peuvent pas le métaboliser comme les humains. Chez les chiens et les chats, le paracétamol peut causer des lésions hépatiques graves ainsi que des troubles du sang. Les doses toxiques sont très faibles, même une seule dose peut causer une intoxication.

Il est primordial de noter que certains médicaments contre la douleur pour animaux contiennent par ailleurs du paracétamol. Il est donc essentiel de vérifier avec votre vétérinaire avant de donner tout médicament à votre animal.

Les symptômes d’une intoxication au paracétamol chez les animaux

Les signes d’une intoxication au paracétamol chez un animal peuvent inclure des vomissements, une perte d’appétit, une léthargie, une augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire ainsi qu’un jaunissement des gencives ou des yeux. Dans certains cas graves, cela peut entraîner des convulsions ou même la mort.

Si vous pensez que votre animal a ingéré du paracétamol ou montre des symptômes d’intoxication, contactez immédiatement votre vétérinaire ou le centre antipoison animalier.

Comment traiter une intoxication au paracétamol chez un animal

Le traitement d’une intoxication au paracétamol varie en fonction de la gravité et du moment où l’animal a ingéré le médicament. Le traitement peut inclure l’administration d’un antidote spécifique appelé acétylcystéine ainsi que des traitements symptomatiques tels que des fluides intraveineux ou une transfusion sanguine si nécessaire.

Il est primordial de noter que plus l’intervention vétérinaire est rapide après ingestion du médicament, plus grande sera la chance de succès dans le traitement.

Les autres médicaments dangereux pour les animaux

Outre le paracétamol, il existe plusieurs autres médicaments couramment utilisés chez les humains qui peuvent être dangereux voire mortels pour nos amis à quatre pattes. Ceux-ci incluent l’aspirine, l’ibuprofène ainsi que certains types de produits antipuces conçus pour les chiens mais nocifs pour les chats.

En général, il faut éviter tout traitement avec un médicament destiné aux humains sans avis préalable auprès d’un professionnel qualifié.

Comment soulager efficacement la douleur chez votre animal

Il existe plusieurs alternatives sûres et efficaces pour soulager la douleur chez votre animal sans avoir besoin de lui donner un médicament destiné aux humains potentiellement toxique. Celles-ci incluent :

Pour plus d’informations sur ces différentes méthodes alternatives naturelles voir notre article sur « comment soulager naturellement son chien ».

Pourquoi faut-il faire attention aux effets secondaires des produits destinés à l’humain sur nos compagnons ?

Il n’est pas rare qu’une personne donnant un comprimé Doliprane (par exemple) à son chien se demande si cela pourrait réellement avoir un effet négatif sur lui alors qu’elle-même n’en ressent aucun effet secondaire notable… La réponse est oui ! Les effets secondaires potentiellement toxiques chez nos animaux sont nombreux lorsqu’on leur donne des produits destinés à l’humain sans avis préalable auprès d’un professionnel qualifié : maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), atteintes rénales ou hépatiques importantes…

Rappelez-vous qu’il y a toutes sortes d’options sûres et efficaces disponibles aujourd’hui en termes de traitement alternatif qui visent à aider vos compagnons sans leur infliger davantage de stress !

Risques liés aux automédications : pourquoi demander conseil ?

La prise en charge thérapeutique doit être adaptée à chaque individu selon son poids (en cas d’animaux), ses antécédents pathologiques éventuels etc… De plus chaque espèce animale présente ses propres particularités pharmacologiques qui viendront influencer dans le choix du traitement. Les doses recommandées diffèrent par ailleurs entre espèces : 7mg/kg/jour maximum pour un chat contre 10-15mg/kg/jour maximum pour un chien.

En France l’Agence nationale chargée notamment delà sécurité alimentaire (Agence nationale chargée notamment de la sécurité alimentaire) alerte régulièrement sur ces dangers liés aux automédications et rappelle qu’il convient toujours d’utiliser des produits vus avec un spécialiste: « il faut toujours se rapprocher des conseils avis d’un vétérinaire ». C’est principalement cela qui différencie une utilisation en automédication depuis le savoir-fairedeprofessionnelscommelesencliniquesspécialiséesdansles soins vétérianires:seulunveterinairesauraenmesured’évaluerl’étatdevotreanimaldesa race et son poids de sorte à pouvoir donner le traitement le plus adéquat !

Pour conclure…

En résumé, il est primordial de prendre en compte les spécificités de chaque animal avant d’administrer tout traitement. Le paracétamol et certains autres médicaments destinés à l’humain peuvent être extrêmement dangereux pour nos compagnons. Il est donc essentiel de se renseigner auprès d’un vétérinaire avant d’agir, et de suivre scrupuleusement les doses recommandées pour éviter toute intoxication. En prenant soin de notre animal avec les traitements adaptés, on peut ainsi prévenir les risques tout en garantissant leur bien-être.

Quitter la version mobile