Asthme : Quand je suis malade, que faire ?

L’asthme est une maladie chronique qui peut s’aggraver lorsque la personne est malade. Il s’agit d’une affection respiratoire très fréquente, qui provoque des crises d’essoufflement, de gêne et de sifflements, et qui peut aller jusqu’à un état aigu et grave. Cependant, il existe des moyens de prévenir le déclenchement des crises et des traitements adaptés pour soulager les symptômes. Dans ce chapitre, nous allons vous expliquer les causes et les signes de l’asthme, les traitements possibles, ainsi que les mesures préventives à prendre.

Sommaire

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une affection respiratoire chronique provoquée par une inflammation des bronches. Elle se manifeste par une sensation de gêne, des sifflements lors de l’expiration et des difficultés à respirer. Les symptômes peuvent être aggravés lors de l’exercice physique ou de l’exposition à des allergènes ou à des irritants.

L’asthme peut être classé en deux catégories principales : l’asthme aigu, qui est une forme modérée et passagère, et l’asthme grave, qui est une forme plus sévère et chronique.

Lorsque je suis malade et que je souffre d’asthme, je me sens à la fois faible et essoufflé. Cela peut m’empêcher de faire des activités physiques ou sportives comme je le souhaite. Mais saviez-vous qu’il y a un type spécifique d’asthme qui s’appelle l’asthme d’effort ? De fait, l’asthme d’effort est une forme particulière d’une crise d’asthme, qui se manifeste par une difficulté respiratoire due à l’activité physique et qui se produit chez certains asthmatiques uniquement pendant l’exercice.

Les causes de l’asthme

Les causes de l’asthme sont variées et complexe. Elles peuvent être d’origine allergique ou non allergique.

VOIR  Comment detecter maladie de crohn

Les causes allergiques sont le plus souvent liées à la présence d’allergènes dans la maison, tels que les acariens, les poils d’animaux, les moisissures ou encore les pollens.

Les causes non allergiques sont associées à des irritants, tels que la fumée de cigarette, l’air sec ou encore l’odeur des produits chimiques.

Les symptômes de l’asthme

Les symptômes de l’asthme peuvent inclure :

  • Une respiration sifflante et une sensation de gêne.
  • Une toux sèche et persistante, surtout la nuit.
  • Une respiration rapide et superficielle.
  • Un essoufflement lors de l’effort.
  • Un gonflement des bronches.

Ces symptômes peuvent s’aggraver lors de l’exposition à des allergènes ou à des irritants, ou lors d’une infection virale ou bactérienne.

Les traitements de l’asthme

Le traitement de l’asthme est individualisé et peut impliquer l’utilisation de médicaments par inhalation, tels que des corticostéroïdes ou des bronchodilatateurs, ainsi que des médicaments par voie orale, tels que des anti-inflammatoires ou des antihistaminiques.

Les médicaments inhalés sont le traitement le plus courant pour l’asthme, car ils agissent directement sur les bronches, ce qui permet de réduire l’enflure et de dilater les bronches afin d’améliorer la respiration.

Les médicaments par voie orale sont utilisés pour traiter et prévenir les crises d’asthme, et pour soulager les symptômes associés.

Mesures préventives

Plusieurs mesures préventives peuvent être mises en place pour réduire le risque de crise d’asthme :

  • Éviter les allergènes et les irritants connus.
  • Prendre des médicaments pour prévenir les bronchospasmes lors de l’exposition à des allergènes ou à des irritants.
  • Garder un environnement propre et sec pour éviter la prolifération des acariens et des moisissures.
  • Eviter la fumée et les vapeurs.
  • Réduire le stress et l’anxiété, qui peuvent aggraver l’asthme.
VOIR  La tête qui tourne : une sensation désagréable

Il est de plus important de surveiller régulièrement l’état de santé des personnes atteintes d’asthme et de consulter un médecin en cas de doute ou de gravité.

Que faire en cas de crise ?

En cas de crise d’asthme, il est fondamental de rester calme et de ne pas s’alarmer. Il est de plus important de contacter immédiatement les secours si la crise s’aggrave.

Les personnes atteintes d’asthme devraient avoir un plan de gestion de la crise, qui devrait indiquer quels médicaments prendre et à quelle dose.

Dans tous les cas, il est fondamental de consulter un médecin si les symptômes persistent et s’aggravent.

En conclusion : Prendre soin de son asthme

L’asthme peut être une maladie grave et dangereuse, mais elle peut être contrôlée et prévenue si l’on prend les mesures nécessaires. Il est crucial de surveiller constamment son état de santé, de prendre les médicaments prescrits et de rester au calme en cas de crise. De plus, il est fondamental de prendre des mesures préventives pour éviter les allergènes et les irritants connus et pour prévenir l’aggravation de l’asthme. Avez-vous pris les mesures nécessaires pour prendre soin de votre asthme ?