Troubles bipolaires : comment améliorer le diagnostic et les traitements ?

Rares sont ceux qui connaissent le trouble bipolaire. Pourtant, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a estimé que 40 millions de personnes dans le monde en souffraient en 2019. Se manifestant par des troubles de l’humeur (euphorie, peine, déprime), ces maladies sont souvent confondues avec la dépression, entraînant un retard de diagnostic et donc une prise en charge tardive. Comment améliorer le repérage et la prise en charge des troubles bipolaires ? Quels sont les outils à disposition pour les patients ?

Qu’est-ce qu’un trouble bipolaire ?

Un trouble bipolaire est une maladie mentale caractérisée par des cycles où alternent des phases d’excitation (manie) et de dépression. Les symptômes varient selon la phase : manie ou dépression. Dans la phase maniaque les personnes peuvent être euphoriques, avoir une grande confiance en elles, être très actives et avoir du mal à dormir. Dans la phase dépressive, elles peuvent être tristes et déprimées, perdre goût à la vie et au travail, être fatiguées et avoir des difficultés à prendre des décisions.

Comment améliorer le diagnostic ?

Pour améliorer le diagnostic des troubles bipolaires il est important de former les professionnels de santé à reconnaître les symptômes caractéristiques de cette maladie. Il faut également sensibiliser le grand public aux signaux d’alerte afin qu’il puisse consulter rapidement un spécialiste si nécessaire. Un test sanguin récent mis au point par des scientifiques est capable de détecter certains marqueurs biologiques associés au trouble bipolaire. Cet outil peut aider à poser un diagnostic plus précocement et plus fiablement.

Quelques moyens de prise en charge ?

Le traitement médical proposé pour un trouble bipolaire consiste généralement en une combinaison d’un traitement médicamenteux, comme des stabilisateurs d’humeur ou un antidépresseur, couplée à une psychothérapie. La psychothérapie peut inclure différentes approches comme la thérapie cognitive comportementale (TCC), l’intervention centrée sur la solution (ICS) ou encore l’interaction conjointe orientée vers l’amplification (ICOTA). Ces approches visent principalement à soulager les symptômes du trouble bipolaire et à apprendre aux patients comment gère leurs émotions et retrouver une certaine stabilité émotionnelle.

Quel rôle jouent les proches ?

Les proches jouent un rôle fondamental dans le suivi des personnes atteintes de troubles bipolaires. En effet, ils peuvent identifier rapidement les signes annonciateurs d’une rechute et encourager le patient à consulter son psychiatre ou son médecin traitant pour adapter son traitement si nécessaire. Des manuels MSD « Ça commence aujourd’hui » proposent aux proches un outil gratuit de dépistage qui facilite le repérages des symptômes du trouble bipolaire chez les adultes.

Quelles sont les causes et comment prévenir cette maladie ?

Les causes exactes du trouble bipolaire ne sont pas connues avec certitude mais on sait qu’elle serait liée à une combinaison facteur génétique/environnemental et hormonal/neurotransmetteurs. De plus en plus d’études montrent que l’exercice physique régulier peut contribuer à diminuer les symptômes associés aux troubles bipolaires chez certains patients alors que pour d’autres patients cela n’est pas suffisant pour soulager complètement leurs symptômes. Il est donc recommandable aux personnes qui ont un antécédent familial de troubles mentaux comme la bipolarité ou autres problèmes psychiatriques graves de consulter régulièrement un professionnel de santé afin d’être diagnostiquer rapidement si un problème mental survient.

Conclusion

Les troubles bipolaires touchent chaque année 1% de la population mondiale selon l’OMS soit 40 millions de personnes dont beaucoup ignorent qu’elles souffrent d’une maladie mentale grave dont elle ignorent tout ou presque.. Heureusement, depuis 2019 grâce aux progrès technologiques notamment celui du test sanguin permettant de diagnostiquer plus rapidement ce type de maladies mentales, on constate une amelioration significative des prises en charges tant sur le plan medecinal que psychologique . Les proches jouent egalement un role primordial par le biais notamment des manuelles MSD « Ça commence aujourd’hui » qui offrent aux familles un outil simple et gratuit pour reperer rapidement les symptomes du trouble bipolarite chez l adulte .Cependant il reste encore beaucoup a faire pour promouvoir en particulier la prevention primaire qui passe par une bonne connaissance des causes possibles ,des symptomes caracteristiques mais aussi par une meilleure sensibilisation generale au risque mortel que représente ce type de maladies mentales .

Ces informations nous ont permis de mieux comprendre les troubles bipolaires et leurs différents symptômes. Si vous recherchez des conseils sur la prise en charge et l’accompagnement du trouble bipolaire, vous pouvez visiter le site Aspros Santé pour trouver plus d’informations.