Symptômes et traitements de l’infection urinaire à Escherichia coli

La bactérie Escherichia coli est une bactérie qui se trouve dans l’intestin de l’homme et des animaux. Elle peut provoquer des infections urinaires, des diarrhées ou des maux de ventre. On la retrouve également dans les eaux usées et dans la nature.

Les personnes qui ont un système immunitaire affaibli sont plus à risque de contracter cette infection.

Qu’est-ce que l’Escherichia coli ?

Quand on évoque le mot Escherichia coli, on pense immédiatement aux problèmes de diarrhées qui peuvent être graves. On a tous déjà eu au moins une fois dans sa vie un épisode de diarrhées où l’on est resté plusieurs jours à ne rien manger et à boire que de l’eau.

Il existe des bactéries qui provoquent ces symptômes mais la plupart du temps, il s’agit d’Escherichia coli. Cette bactérie n’est pas mortelle, mais elle peut quand même causer des troubles importants chez certains individus comme des hémorragies intestinales ou encore des douleurs abdominales très intenses. Cette bactérie se retrouve surtout dans nos intestins et on la transmet par les matières fécales (selles). On peut donc facilement contracter cette infection en allant aux toilettes publiques, en mangeant un aliment mal lavé, en buvant de l’eau contaminée…

Quelles sont les principales causes d’infection urinaire par E coli ?

L’infection urinaire est une infection des voies urinaires, c’est-à-dire des reins et de la vessie. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes et peut également survenir chez le nourrisson.

Les infections urinaires sont très fréquentes chez la femme, en particulier à partir de 40 ans. Elles sont liées à l’affaiblissement du système immunitaire qui rend plus vulnérable aux infections. En effet, lorsque ce dernier est affaibli, il n’arrive plus à assurer son rôle de barrière naturelle qui empêche les bactéries d’envahir l’organisme. Chez l’homme, elles sont dues principalement à un mauvais fonctionnement du système immunitaire de la prostate (prostatectomie). Cependant, elles peuvent être favorisées par certains facteurs tels que :

  • La prise de médicaments
  • La consommation d’alcool
  • Le manque d’hygiène

Y a-t-il un risque d’infection urinaire à long terme ?

: Il est important de noter que l’infection urinaire à Escherichia coli peut déboucher sur des complications. Cependant, il faut savoir qu’il existe des moyens efficaces pour se débarrasser d’une infection urinaire à Escherichia coli.

Il faut aussi savoir que ce type d’infection n’est pas systématiquement contagieux et qu’elle ne provoque généralement pas de complications.

Les personnes touchées par une infection urinaire ont souvent tendance à répéter l’expérience et à contracter une nouvelle infection plus tard. Si vous êtes en couple et que votre partenaire souffre régulièrement d’infections urinaires, il est conseillé de consulter votre médecin afin de vous assurer qu’un examen médical complet n’a pas été omis.

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire par E coli ?

Il est important de distinguer les symptômes d’une infection urinaire par Escherichia coli des autres infections urinaires. En effet, lorsque vous souffrez d’une infection urinaire, vous ressentez une douleur au niveau du bas-ventre et/ou dans le dos. Un écoulement mousseux ou purulent peut aussi apparaître à la suite de cette pathologie. Certains cas sont plus graves que d’autres, mais ils ne touchent que 0,5% des personnes atteintes.

Vous pouvez alors avoir un risque plus grand de contracter une infection urinaire par Escherichia coli si votre partenaire a eu récemment un rapport sexuel non protégé ou bien si vous êtes porteur du VIH ou encore si vous prenez des antibiotiques qui nuisent à votre système immunitaire (ex : anti-inflammatoires non stéroïdiens). Dans ce cas, consultez rapidement un professionnel de santé pour éviter toute complication.

Existe-t-il un traitement pour l’infection urinaire par E coli ?

La réponse est non.

Les traitements actuellement disponibles pour l’infection urinaire par Escherichia coli sont soit des antibiotiques à large spectre, soit des antibiotiques ciblés (par exemple contre les bactéries gram-négatives).

Les médicaments sont administrés par voie orale ou intraveineuse. Ces traitements ne guérissent pas l’infection urinaire et n’empêchent pas la récidive de l’infection. Par conséquent, il est important d’apprendre à traiter correctement une infection urinaire afin de pouvoir éviter une infection récurrente. Ainsi, il faut consulter un médecin si vous présentez des symptômes d’une infection urinaire et que vous avez eu plusieurs infections au cours des six derniers mois. Si le diagnostic du médecin confirme la présence d’une infection urinaire, le traitement peut être prescrit en fonction de la souche de bactérie qui a provoquée l’infection :

  • Les antibiotiques à large spectre sont efficaces contre toutes les souches bactériennes résistantes aux antibiotiques.
  • Les antibiotiques ciblés sont efficaces contre certaines souches bactériennes résistantes aux antibiotiques.

Quelles mesures préventives dois-je prendre pour éviter l’infection urinaire par E coli ?

Il y a deux types d’infection urinaire à Escherichia coli : la cystite et l’infection du tractus urinaire.

La cystite est une infection des voies urinaires qui sont situées entre la vessie et les reins (cystite interstitielle).

L’infection du tractus urinaire est une infection des reins, du bassin ou de l’utérus (pyélonéphrite).

L’infection urinaire par E coli se produit lorsque les bactéries Escherichia coli pénètrent dans le système urinaire.

Les causes les plus courantes de cette entrée accidentelle dans le système sont: boire trop d’eau, manger des aliments contaminés par cette bactérie, être porteur d’un cathéter ou avoir un problème au niveau des voies urinaires.

Les symptômes peuvent varier en fonction de la cause de l’infection par E coli, mais ils comprennent souvent de la fièvre, un mal-être général et une sensation générale de malaise.

Il est important que toute femme évite ce type d’infections à répétition causée par E coli pour prévenir le risque accru de développer un cancer du rein. Elle doit donc prendre certaines mesures préventives afin que ce type d’infection ne survienne pas à nouveau. Pour éviter tout risque liée aux infections par E coli, il faut faire attention à son hygiène personnelle. Cela signifie qu’il faut toujours se nettoyer correctement après chaque passage aux toilettes et ne jamais utiliser les toilettes publiques si on ne sait pas comment elles sont nettoyées ou si elles contiennent des matières fécales humaines infectieuses.

THEMAT

L’infection urinaire par E coli est-elle grave ?

C’est la question que se pose souvent ma fille qui est une adepte des bains dans les rivières . En effet, une infection urinaire par E coli peut être grave.

Il faut savoir qu’une infection urinaire est le plus souvent causée par une bactérie présente dans l’organisme et qui s’introduit dans l’appareil génital. Si cette bactérie n’est pas traitée à temps, elle peut entraîner de graves complications pouvant aller jusqu’à la mort. Par conséquent, il faut agir vite pour soigner cette infection urinaire. Toutefois, il ne faut pas paniquer car avec un traitement approprié et un suivi médical régulier, l’infection urinaire par E coli peut être soignée rapidement.

«Buitoni m’a renvoyée 10 ans en arrière» : Priscilla a perdu son fils à cause de la bactérie E.coli

En conclusion, il faut se rappeler que l’infection urinaire est une infection bactérienne. Les bactéries sont des micro-organismes qui vivent à l’intérieur de notre organisme. La plupart du temps, elles ne sont pas dangereuses et nous en avons besoin pour notre santé. Cependant certaines peuvent être pathogènes c’est-à-dire qu’elles causent des maladies chez les personnes fragiles. L’infection urinaire est une infection bactérienne touchant la paroi de la vessie et le système urinaire. Elle peut se transmettre par contact sexuel non protégé ou encore par contact avec un animal porteur (chat, chien).