Qu’est-ce que le papillomavirus? comprendre le virus hpv et les risques de cancer

Connu pour être à l’origine du cancer du col de l’utérus, ce virus peut également entraîner des cancers de la gorge, de l’anus, du pénis ou encore du vagin. Un vaccin à réaliser à l’adolescence existe. Quelques mois après avoir rendu public son combat contre une tumeur liée au papillomavirus humain (HPV), Arthur Sadoun, patron du groupe mondial de communication Publicis, a lancé mardi un appel aux grandes entreprises pour faire tomber le tabou du cancer au travail et rappeler l’importance de la vaccination.

« Vous savez que 80% des adultes ont le papillomavirus? », interrogeait-il dans une vidéo publiée en décembre par Publicis. « En parler, c’est le seul moyen de faire comprendre l’importance du vaccin qui pourrait sauver tellement de vies », déclare dans ce même clip l’acteur Michael Douglas, qui avait lutté contre un cancer de la gorge causé par le même virus.

Le papillomavirus, c’est quoi?

Quand on parle de papillomavirus, le terme HPV est utilisé. Il signifie human papillomavirus en anglais, soit papillomavirus humain. Les HPV sont une famille de virus communs qui se transmettent très facilement, quasiment exclusivement par contact sexuel avec ou sans pénétration), explique le site de l’Assurance Maladie . Il s’agit d’ailleurs de l’infection sexuellement transmissible la plus répandue.

Aujourd’hui, on compte plus d’une centaine différentes souches connues et classifiées en 15 groupes différents. Des groupes 1 à 4 sont considérés comme les plus à risque car ils sont associés à un risque accru d’apparition du cancer du col utérin chez les femmes.

Quelle est la position des autorités sanitaires ?

Les autorités sanitaires françaises recommandent depuis 2017 la vaccination des jeunes filles et garçons contre les infections à HPV afin d’empêcher cette infection et les cancers liés à celle-ci. La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande une vaccination systématique des jeunes filles et garçons âgés entre 11 et 14 ans contre les papillomaviruses humains.

La HAS précise également que pour compléter cette offre vaccinale initiale gratuite pour les jeunes filles et garçons entre 11 et 14 ans, des rappels doivent être proposés aux personnes n’ayant pas bénéficié d’une première injection avant 18 ans.

Comment comprendre le rôle des papillomavirus ?

Selon une position paper publiée en 2017 par l’Organisation Mondiale de la Santé (WHO), on estime que 90 % des infections génitales à HPV sont spontanément résolutives en 2 ans. Cependant certaines infections persistantes peuvent conduire aux dysplasies cervicales qui peuvent évoluer vers un carcinome in situ puis un cancer invasif si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées à temps.

Dans certains cas rares, certains types d’HPV infectent directement les cellules cancéreuses sans passer par une phase dysplasique antérieure. Ces infections surviennent principalement sur des cellules anormales (présence d’autres facteurs favorisants comme le tabagisme).

Quelles solutions pour prévenir ou traiter ?

Pour prévenir les infections à HPV et les cancers qui y sont associés, il est important que chaque personne se fasse vacciner contre cet agent infectieux selon les recommandations nationales. En France, le calendrier vaccinal mentionne clairement quelles vaccinations sont proposées gratuitement au cours des visites chez le médecin scolaire. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site internet Mesvaccins.net.

[Inscrivez ici votre conclusion]

.

Conclusion : Le papillomavirus est très répandu – Protègez-vous !

Le papillomavirus humain est un virus très contagieux qui touche pratiquement tout le monde aujourd’hui. Bien qu’il puisse causer divers types de cancers chez l’homme, il existe heureusement des mesures prises pour protéger notamment nos jeunes contre ce virus grâce à la vaccination recommandée par les autorités sanitaires françaises depuis 2017. Il est donc très important que chacun soit informer sur ce virus afin d’adopter une attitude responsable face aux risques encourus et adoptez tout ce qui peut être mis en place pour se protèger.

.

L’apnée du sommeil et la somnolence diurne peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé, mais il existe d’autres conditions qui peuvent être dues à des virus. Le papillomavirus est l’un des plus fréquemment diagnostiqués, et comprendre le mécanisme responsable de sa propagation est essentiel pour une prise en charge efficace.