Quels sont les risques de ne pas prendre soin de ses oreilles

Les oreilles sont des organes sensoriels qui nous permettent de percevoir les sons.

Les bruits forts peuvent être dangereux, surtout pour les enfants.

Il est donc important de prendre soin de ses oreilles et de les protéger contre toute agression extérieure. Dans cet article, nous allons voir quels sont les risques de ne pas prendre soin de ses oreilles et comment bien les protéger.

Les accidents vasculaires cérébraux

Au cours de la vie, il est possible de subir des accidents vasculaires cérébraux (AVC) qui entraînent une paralysie temporaire ou définitive. Ces accidents surviennent lorsqu’une artère cérébrale se bouche et que le sang ne peut plus circuler normalement dans le cerveau.

Les AVC sont en augmentation, notamment chez les femmes et les personnes âgées.

L’alcoolisme et la consommation excessive de tabac sont également des facteurs à risques. Certaines maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle ou encore l’hypercholestérolémie favorisent aussi la survenue d’un accident vasculaire cérébral. Plus rarement, certains maux peuvent entraîner un AVC : problèmes circulatoires tels qu’une phlébite, embolie pulmonaire ou encore angine de poitrine ; pathologies cardiaques telles que crise cardiaque ou insuffisance cardiaque ; certaines infections comme une sinusite chronique… En cas d’accident vasculaire cérébral, il est important d’agir au plus vite pour limiter le handicap et réduire les risques de récidive.

Il est donc nécessaire d’être vigilant face aux symptômes suivants : engourdissement brutal du visage, du bras ou de la jambe ; difficultés à parler ; troubles visuels (vision double, floue…) ; troubles moteurs (troubles de l’expression orale). De façon générale, un accident vasculaire cérébral doit conduire à consulter sans tarder un professionnel de santé afin qu’il puisse confirmer ce diagnostic et mettre en place rapidement un traitement approprié pour limiter les risques futurs.

La perte d’audition

La perte d’audition peut avoir de nombreuses causes. Elle peut être due à un problème physiologique, mais elle peut également être la conséquence de l’exposition répétée aux bruits forts et/ou du port de bouchons d’oreille sur une longue durée. Si vous souhaitez limiter les risques liés à votre audition, il est conseillé de porter des protections auditives adaptées.

Il faut savoir que les travailleurs exposés à des bruits forts sont plus susceptibles d’être atteints par des troubles auditifs. Dans le cadre professionnel, il est possible de protéger votre audition avec des solutions adaptées et efficaces. Une protection auditive qui respecte votre environnement sonore et qui assure une bonne absorption acoustique pourra facilement préserver votre capital auditif. En revanche, si vous utilisez régulièrement des bouchons d’oreille pour limiter le bruit ou si vous participez occasionnellement à des rassemblements bruyants, cette solution ne sera pas suffisante pour protéger votre audition durablement. Pour assurer une protection efficace contre les nuisances sonores, la meilleure solution reste l’utilisation de casque anti-bruit ou d’un casque antibruit au quotidien.

Les solutions proposées par Audilo permettent notamment aux personnes atteintes d’une presbyacousie (diminution naturelle progressive du système auditif) de retrouver une audition normale grâce à un appareil auditif invisible et discret !

Les infections de l’oreille

Les infections de l’oreille sont des pathologies très fréquentes. Elles touchent le conduit auditif et le tympan.

Les infections les plus fréquentes sont : L’otite moyenne aiguë, qui est une infection de l’oreille due à une bactérie ou à un virus. Elle peut être provoquée par la conjonction de facteurs environnementaux et infectieux, tels qu’un rhume, une angine, ou une grippe.

La sinusite aigüe : elle est due à un virus ou à des bactéries et est dû à l’obstruction du nez par les fosses nasales (polypes), aux allergies printanières ou saisonnières, au tabagisme… La otalgie chronique : elle correspond à un épanchement dans le canal auriculaire et touche surtout les personnes atteintes d’une maladie chronique comme le diabète… L’otite externe : cette infection se situe au niveau de l’oreille externe (située derrière le pavillon) et touche principalement les jeunes enfants.

La surdité

La surdité est une atteinte aux fonctions auditives qui peut se déclarer à tout âge. C’est la maladie de l’oreille la plus courante, mais qui reste un handicap invisible.

La perte auditive est le résultat d’une altération de l’audition due à une cause ou à une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques.

Il existe différents types de surdité, notamment : – les surdités sensorielles: ces troubles sont directement liés aux organes de l’oreille interne (labyrinthe) ou externe (cochlée). – les surdités neuro-sensorielles: elles sont liées au système nerveux central et concernent des maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle ou encore la maladie d’Alzheimer. – les surdités mixtes: il s’agit des formes les plus fréquentes, caractérisée par un trouble auditif associant des problèmes sensoriels à des difficultés attentionnelles et cognitives.

Lorsque l’on souffre d’une perte auditive, on ne perçoit plus correctement certains sons que nos oreilles captent naturellement. En cas de baisse importante du volume sonore dans un lieu bruyant, nous pouvons ressentir une gêne auditive voire être totalement sourd. Ce type de trouble peut avoir pour conséquence une fatigue constante du fait qu’il sollicite continuellement notre cerveau pour recevoir et traiter toute information sonore reçue par nos oreilles.

Les maladies cardiaques

Les maladies cardiaques sont responsables de millions de décès chaque année. Elles sont la première cause de mortalité dans le monde et elles affectent les personnes en majorité après 50 ans. Dans les pays développés, plus de la moitié des décès par maladie cardiaque survient chez des personnes qui n’ont pas subi un infarctus du myocarde auparavant.

Les risques ne se limitent pourtant pas à cette pathologie, car l’hypertension artérielle et le tabagisme peuvent également conduire à une insuffisance cardiaque. D’autres facteurs tels que le diabète ou une alimentation trop riche en graisses saturées augmenteront vos chances d’être touché par cette maladie. En présence d’un risque accru, il faudra envisager un traitement en considérant les avantages et inconvénients liés aux traitements existants et à la possibilité qu’ils soient adaptés à votre cas personnel.

Le diabète

Le diabète est une maladie chronique qui se caractérise par un taux de sucre dans le sang anormalement élevé.

Il existe 2 types de diabète : le diabète de type 1 et le diabète de type 2.

Le premier est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que le corps s’attaque à ses propres cellules productrices d’insuline.

Le second résulte d’une mauvaise utilisation des cellules productrices d’insuline par l’organisme.

Le diabète est la cause principale des complications liées au vieillissement (maladies cardiovasculaires, cécité, insuffisance rénale…).

La prise en charge du patient est complexe et nécessite souvent l’intervention de plusieurs spécialistes (diététiste, endocrinologue, infirmière spécialisée…).

L’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est une maladie très fréquente qui touche environ un adulte sur trois. Elle est liée à la rigidité des artères.

L’hypertension artérielle peut provoquer de graves complications au niveau du cœur, des reins et du cerveau. Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des infarctus et des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Le traitement de l’hypertension artérielle repose principalement sur la modification du mode de vie et le contrôle régulier de la tension artérielle.

Vous pouvez pratiquer une activité physique régulière pour diminuer votre tension artérielle.

Lorsque vous avez une hypertension, il est important d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Il faut privilégier les aliments riches en potassium comme les fruits secs ou les fruits frais. Un régime pauvre en sel est recommandé afin d’abaisser la tension artérielle sans recourir aux médicaments antihypertenseurs.

Comment prendre soin de nos oreilles ? pour éviter la perte auditive

Les risques de ne pas prendre soin de ses oreilles sont multiples:
Lorsque l’on est exposé à un bruit trop fort, il y a risque de surdité.
Lorsque l’on écoute le son trop fort, il y a risque d’altération de l’audition.