Quels sont les polluants de l’air

L’air que nous respirons est pollué par de nombreux polluants.

Les plus connus sont le dioxyde de carbone (CO2), l’ozone (O3), les oxydes d’azote (NOx) et les composés organiques volatiles (COV). Ces polluants sont émis par les activités humaines : la combustion des carburants fossiles, l’industrie, l’agriculture, les transports, etc.

Ils peuvent avoir des effets sur la santé et sur l’environnement. Dans cet article, nous allons voir comment se débarrasser de ces polluants de l’air.

Les principales causes de la pollution de l'air

Le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui provient de la combustion incomplète du carburant dans les appareils utilisés pour le chauffage domestique.

Il peut être mortel en cas d’exposition prolongée. Ce gaz s’accumule dans l’air et se répand rapidement, il est donc important de savoir reconnaître les symptômes qui y sont associés. Ces signes permettent à chacun de prendre des mesures immédiates afin de prévenir tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone, également connu sous le nom CO, est un gaz toxique qui provient de la combustion incomplète du carburant dans les appareils utilisés pour le chauffage domestique.

Il peut être mortel en cas d’exposition prolongée ou même en quelques minutes si vous n’êtes pas exposé à ce gaz pendant plusieurs heures consécutives (comme cela arrive parfois).

Il est donc essentiel que chacun connaisse les dangers liés au monoxyde de carbone et prenne les mesures appropriées pour éviter tout risque inutile.

Le dioxyde de soufre

Le dioxyde de soufre est un polluant de l’air qui est produit par les activités humaines et industrielles.

Il provient principalement des combustions d’hydrocarbures, de charbon et de biomasse.

Il se forme également au cours du processus de combustion des gaz naturels, des moteurs à combustion interne, des foyers ouverts ainsi que des incendies.

Le dioxyde de soufre peut être dispersé dans la haute atmosphère sous forme gazeuse ou particulaire.

Les concentrations élevées ont tendance à se produire lors des périodes chaudes et humides, comme en été, ce qui peut avoir une incidence sur la santé humaine.

Les concentrations plus faibles se trouvent plutôt en hiver où il y a moins d’activité humaine et industrielle.

Lorsque le dioxyde de soufre est inhalé par les personnes exposées aux sources localisées (comme les cheminées), il peut causer une irritation respiratoire aiguë (respiratoires) chez certaines personnes sensibles. Une exposition chronique à cette substance chimique entraîne un risque accru de cancer du poumon pour certains groupes spécifiques, tels que les fumeurs actuels et anciens. En outre, l’exposition au SO2 peut augmenter le risque d’asthme chez certaines personnes sensibles.

Le dioxyde d’azote

Le dioxyde d’azote est un polluant atmosphérique. C’est une forme de gaz produite par la combustion des combustibles fossiles.

Il peut être émis lorsque l’on fait brûler du bois, du charbon ou encore du pétrole.

Le dioxyde d’azote cause divers effets nocifs sur la santé et le bien-être humain, notamment en augmentant les risques de problèmes respiratoires comme l’asthme et les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). On peut aussi observer une augmentation des symptômes liés à l’asthme chez les enfants qui vivent près de certaines routes très fréquentées.

Les personnes exposées au dioxyde d’azote ont également tendance à développer plus rapidement des maladies cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux.

Les oxydes d’azote

Les oxydes d’azote sont des polluants de l’air.

Ils peuvent être émis par les voitures, les avions, les centrales électriques ou encore le chauffage.

Les oxydes d’azote sont principalement causés par les moteurs à combustion interne utilisant du carburant tel que le diesel et l’essence.

Lorsque cette forme de pollution est présente en grande quantité, elle peut engendrer des problèmes respiratoires (asthme) ainsi que des problèmes cardiaques et circulatoires (infarctus).

Les oxydes d’azote sont classés comme « cancérigènes possibles » par l’OMS.

L’ozone

L’ozone est un polluant de l’air qui peut être néfaste pour la santé.

Il se forme dans des conditions de fortes chaleur et d’ensoleillement, en particulier dans les grandes villes.

Lorsqu’il est généré par le soleil, l’ozone peut provoquer des problèmes respiratoires et cardiaques chez certaines personnes sensibles, tels que les asthmatiques ou les personnes souffrant de maladies pulmonaires chroniques. Toutefois, il semblerait que le risque encouru soit plus important chez celles et ceux qui fument régulièrement du tabac ou qui souffrent d’autres pathologies comme l’asthme.

Les poussières

Les poussières sont des particules solides qui proviennent de la combustion du bois et des matériaux minéraux.

Les poussières peuvent être transportées par le vent, ce qui les rend dangereuses pour la santé. Elles peuvent causer divers problèmes de santé tels que l’asthme, les allergies et autres maladies respiratoires. De plus, les poussières ont tendance à se déposer sur votre sol ou sur vos meubles, ce qui risque de contaminer votre intérieur.

Il est donc important d’aérer régulièrement votre habitat afin d’en limiter l’accumulation.

Les gaz d’échappement

Les gaz d’échappement sont des substances émises par les moteurs à combustion interne.

Ils proviennent de la combustion incomplète du carburant, qui ne se fait pas toujours au point mort.

Les gaz d’échappement, en particulier le monoxyde de carbone (CO) et le dioxyde de carbone (CO2), peuvent être toxiques pour l’homme et contribuer à un certain nombre de problèmes de santé.

Ils peuvent causer une irritation des yeux, des troubles du système respiratoire ou encore provoquer des crises cardiaques ou accidents vasculaires cérébraux chez certaines personnes.

Lorsqu’il est inhalé, le CO est très rapidement absorbé par le sang et passe directement dans les poumons. Ce gaz est responsable de lésions pulmonaires qui entraînent souvent une insuffisance respiratoire chronique ou une pneumonie.

Il peut aussi occasionner des troubles cardiovasculaires graves surtout chez les personnes déjà affaiblies par l’âge ou la maladie.

Le CO agit comme un puissant stimulant sur notre système nerveux central et il peut provoquer :

  • L’irritation des yeux
  • La perte temporaire de conscience
  • Des convulsions

Les polluants de l’air sont des gaz ou des particules qui peuvent être inhalés par l’homme. On peut les classer en quatre catégories: les polluants primaires, provenant de la combustion d’une matière organique (pétrole, charbon, bois) et rejetée directement dans l’atmosphère; les polluants secondaires, issus de réactions chimiques entre ces composés primaires et entre eux-mêmes ou avec des composés inorganiques; les polluants tertiaires, résultant du dépôt de certains polluants primaires ou secondaires dans l’atmosphère; et enfin les polluants quaternaires, formés à partir des réactions entre ces différents polluants.