Quels sont les effets secondaires courants des antalgiques

Les antalgiques sont des médicaments qui permettent de soulager la douleur.

Il existe différents types d’antalgiques : les antalgiques non-opioïdes et les antalgiques opioïdes.

Les premiers sont utilisés pour soulager la douleur sans provoquer d’effets secondaires, tandis que les seconds sont utilisés quand la douleur est trop forte et qu’elle peut être associée à des effets secondaires. Nous allons voir en détails dans cet article quels sont les effets secondaires courants des antalgiques.

Les effets secondaires courants des antalgiques

Les antalgiques sont des médicaments destinés à soulager la douleur.

Ils peuvent être utilisés de différentes manières.

Les antalgiques les plus courants sont les analgésiques, qui sont des médicaments anti-inflammatoires qui réduisent l’enflure et la douleur. Ils ne traitent pas la cause de cette dernière, par exemple une infection ou un traumatisme.

Les opioïdes sont prescrits pour combattre les douleurs chroniques non cancéreuses et leurs effets secondaires peuvent inclure : Nausée, constipation, vomissements, diarrhée, diminution du taux de sucre dans le sang (hypoglycémie). Dépression respiratoire grave appelée « overdose ». Somnolence pouvant causer des accidents graves et mortels pendant que vous conduisez votre voiture ou travaillez en toute confiance sur votre lieu de travail. Constipation grave qui peut entraîner une obstruction intestinale.

Insomnie occasionnelle causant un éveil au milieu de la nuit et rendant difficile le sommeil profond. Cauchemar récurrent pouvant engendrer une forte anxiété avant le sommeil et perturber sa qualité.

Les effets secondaires courants de l’ibuprofène

L’ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui possède des propriétés analgésiques et antipyrétiques.

Il est utilisé pour réduire l’inconfort lié aux maux de tête, les douleurs musculaires et la fièvre.

L’ibuprofène appartient à une classe de médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Il existe plusieurs types d’AINS, dont certains sont disponibles sans ordonnance et d’autres sont très réglementés. En France, par exemple, il existe un AINS délivré sur ordonnance seulement : le kétoprophène (Ketec®), qui agit en bloquant la synthèse des prostaglandines responsables de l’inflammation.

Les effets secondaires courants de l’ibuprofène sont les suivants : Des problèmes gastro-intestinaux tels que des brûlures d’estomac ou une indigestion ; Des problèmes rénaux ; Un risque accru d’ulcère de l’estomac ; Une augmentation du risque d’hémorragies cérébrales chez les personnes ayant souffert d’un trouble hémorragique génétique rare connu sous le nom d’hémophilie B (pour plus d’information sur ce sujet consultez la fiche « Les mots croisés »).

Le risque peut être encore plus élevé si vous prenez également un anticoagulant oral ou si vous avez déjà eu des saignements internes ou externes ou si vous avez subi une intervention chirurgicale importante.

Les effets secondaires courants de l’aspirine

L’aspirine est l’un des médicaments les plus couramment utilisés et bien tolérés. Cependant, en dépit de son faible coût, il peut causer certains effets secondaires indésirables.

Il s’agit notamment d’une irritation gastro-intestinale, des ulcères ou une hémorragie intestinale.

L’aspirine peut également causer un saignement du nez ou une ecchymose (hématome). Par ailleurs, ce médicament peut interférer avec le contrôle des naissances et rendre certaines personnes malades à cause d’allergies. De nombreux autres effets indésirables ont été rapportés par le passé. Parmi eux figurent les suivants : – Augmentation de la probabilité de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral – Rougeur de la peau – Douleur au point d’injection Dans certains cas, ces effets secondaires graves ont entraîné la mort. Si vous présentez l’un des symptômes suivants après avoir pris une dose d’aspirine (vomissements persistants, saignements rectaux ou selles noires), consultez immédiatement votre médecin : – Diarrhée sanglante – Saignement du nez – Perte de poids inexpliquée – Hausse soudaine et grave de la tension artérielle Sachez qu’il existe un antidote pour les personnes ayant absorbé trop d’aspirine : il s’agit du NAC (N-acétylcystidina), qui est disponible sur ordonnance seulement aux États-Unis et au Canada.

Les effets secondaires courants du paracétamol

Le paracétamol (ou acétaminophène) est le médicament analgésique de référence au sein de l’Union européenne.

Il est disponible sans ordonnance dans toutes les pharmacies et peut être acheté en grande surface (par exemple, à la pharmacie du coin).

Le paracétamol appartient à la famille des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui sont utilisés pour soulager les douleurs modérées à intenses.

Les effets secondaires courants des opioïdes

Les opioïdes peuvent avoir des effets secondaires courants.

Les effets secondaires les plus fréquents sont la constipation, la somnolence, la nausée et les vomissements.

Ils peuvent aussi causer une augmentation de l’appétit ainsi qu’une prise de poids. De plus, ils provoquent parfois des maux de tête et des douleurs aux muscles et aux articulations.

Les effets secondaires courants des AINS

Dans la plupart des cas, les effets secondaires de l’ibuprofène (Advil®, Motrin®) et d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens sont mineurs.

Les effets secondaires courants incluent les suivants :

  • Maux de tête
  • Douleur oculaire
  • Nausée
  • Vertiges

Les antalgiques sont des médicaments qui permettent de soulager la douleur. Ils sont généralement pris par voie orale. Les effets secondaires courants des antalgiques sont les suivants: nausée, vomissement, diarrhée, constipation, éruption cutanée, démangeaison, somnolence et insomnie.

Quels sont les effets secondaires des inhalateurs les plus courants