Quel est le rôle des larmes dans la protection de nos yeux

Les larmes sont un liquide biologique produit par les glandes lacrymales. Elles sont composées d’eau et de sels minéraux, ainsi que de protéines et d’enzymes.

Leur rôle est de nettoyer les yeux et de les humidifier.

Lorsque nous pleurons, les larmes contiennent des enzymes qui décomposent les protéines et les graisses présentes sur la surface de l’œil.

Les larmes ont également un effet protecteur en réduisant le risque de formation de bactéries ou d’infections.

utilise cette astuce, ça va nettoyer les yeux et redonner la couleurs blanche aux yeux!

LES LARMES SONT ESSENTIELLES POUR LA PROTECTION DES YEUX

Les larmes sont essentielles pour la protection des yeux. Elles permettent de les protéger contre les agressions extérieures telles que le vent, la poussière, le soleil et les UV.

Les larmes sont chargées de maintenir une hydratation constante dans toute la surface oculaire. Elles réduisent également les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et diminuent ainsi son risque d’apparition.

Il est donc nécessaire de se protéger quotidiennement en utilisant des lunettes adéquates, par exemple des lunettes anti-UV ou des lunettes de sport spécialement conçues pour cet usage.

LES LARMES NOUS AIDENT À MAINTENIR UNE BONNE VISION

Les larmes nous aident à maintenir une bonne vision. En effet, les larmes sont des produits chimiques qui permettent à la cornée de rester humide et donc d’éviter que celle-ci soit trop sèche. Cela permet ainsi de préserver au mieux notre vue.

Il est important d’avoir toujours sur soi un paquet de lingettes pour le visage, car elles peuvent être très utiles en cas de fatigue oculaire ou si notre vue baisse brusquement.

LES LARMES NOUS AIDENT À ÉVITER LES INFECTIONS OCULAIRES

Depuis quelques années, les larmes ont été exploitées dans le cadre de la médecine esthétique. Pour réduire les cernes et les poches sous les yeux, il suffit de pratiquer une application de sérum qui contient des actifs anti-âge. Cette application n’est possible que si le bénéficiaire a la peau grasse ou mixte.

Le but est également de réactiver la circulation lymphatique en massant doucement le contour des yeux.

Il faut noter que ce type d’intervention ne permet pas un résultat immuable à long terme. En effet, cette solution reste provisoire et ne peut être utilisée sur une longue durée par le biais d’une injection de collagène ou par laser fractionné CO2 (Fraxel).

LES LARMES NOUS AIDENT À RÉDUIRE LE RISQUE DE CATARACTE

L’œil sec est la conséquence d’un dysfonctionnement de l’organe de la vision.

Il est souvent causé par une surproduction de larmes.

Les personnes qui ont les yeux secs ne sont pas épargnées par le risque de développer une cataracte, c’est-à-dire un trouble du cristallin provoquant une baisse progressive de l’acuité visuelle. Si vous avez les yeux secs et que vous craignez d’avoir une cataracte, il existe des solutions naturelles pour y remédier.

Vous pouvez également pratiquer des exercices oculaires pour réduire ce risque.

Le manque d’hydratation peut être à l’origine du problème des yeux secs. Une hydratation insuffisante peut causer la sècheresse oculaire (yeux secs) et entraîner le développement d’une cataracte si elle n’est pas traitée à temps. Pour prévenir le développement d’une cataracte, il recommandé de boire au moins 1,5 L d’eau chaque jour ; vous pouvez également utiliser des solutions naturelles comme les compléments alimentaires à base de plantes ou encore appliquer des techniques simples pour maintenir vos yeux en bonne santé comme mener une activité physique régulière et dormir suffisamment.

LES LARMES NOUS AIDENT À RÉDUIRE LE RISQUE DE DÉGÉNÉRESCENCE MACULAIRE

Nous savons tous que les larmes contiennent des composants essentiels à la santé de notre œil, comme par exemple le collagène. Mais ce qu’on sait moins, c’est que ces larmes jouent un rôle très important dans la réduction du risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

La DMLA est une maladie qui affecte les personnes âgées et qui peut entraîner une perte totale de vision. Cette pathologie se caractérise par une accumulation anormale de vaisseaux sanguins dans la partie centrale de la rétine, appelée macula. Heureusement pour nous, il a été prouvé que les larmes contiennent des substances anti-inflammatoires qui peuvent neutraliser les effets toxiques des radicaux libres sur notre corps. Des chercheurs américains ont mené plusieurs études scientifiques sur le sujet et ont conclu que «les larmes présentent un potentiel thérapeutique en réduisant le risque de développer cette maladie».

Les composants actifs des larmes proviennent essentiellement du pigment situé au centre du film lacrymal qui permet aux yeux de bien fonctionner.

Le pigment protège également nos yeux contre divers facteurs extérieurs comme la pollution ou encore le soleil. Ces pigments sont capables d’absorber efficacement les UV et donc protègent nos yeux contre les rayons ultraviolets (UV) nocifs responsables du vieillissement cutané et des rides autour des yeux.

LES LARMES NOUS AIDENT À RÉDUIRE LE RISQUE DE GLAUCOME

Une étude révèle que les personnes souffrant de dépression ou d’anxiété sont plus à risque de développer un glaucome.

Le stress, la dépression et l’anxiété sont des facteurs de risque qui augmentent le risque de glaucome.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal Ophthalmology. Pour prouver leur hypothèse, les chercheurs ont examiné 3 871 participants âgés entre 18 et 80 ans.

Ils ont recueilli des données sur la présence ou non du glaucome ainsi que sur l’hypertension artérielle, l’anxiété ou la dépression. Parmi les participants ayant pris part à l’enquête, 6% étaient atteints du glaucome et 11% avaient une hypertension artérielle.

Les chercheurs ont ensuite examiné si ces patients étaient plus susceptibles d’avoir une anxiété accrue ou une dépression accrue que ceux qui n’avaient pas ces conditions.

L’analyse a révélé que les gens ayant eu un diagnostic de glaucome étaient plus susceptibles d’avoir une haute pression artérielle (14%), un taux élevée de cholestérol (12%) et des problèmes cardiaques (13%). Ceux qui avaient reçus un diagnostic de glaucome étaient aussi plus susceptibles d’être atteint d’une maladie cardiaque (18%) et d’une anxiété accrue (21%).

LES LARMES NOUS AIDENT À RÉDUIRE LE RISQUE DE KÉRATOCÔNE

Les larmes sont des liquides biologiques qui s’écoulent de nos yeux en cas de blessure et qui ont pour rôle d’hydrater la cornée. Elles peuvent aussi être provoquées par un refroidissement, une infection ou encore une irritation.

Le fait de pleurer permet d’éliminer les débris et les bactéries, ce qui prévient le risque de formation de microkystes.

La production des larmes est influencée par différents facteurs tels que notre génétique, nos habitudes (qui incluent la consommation d’alcool) ou encore le stress.

Les larmes nous protègent également contre les infections des yeux telles que la conjonctivite ou la kérato-conjonctivite, cette maladie affectant la membrane muqueuse du globe oculaire à cause d’une infection bactérienne ou virale.

Les larmes protègent également contre le risque de développer un cancer du sein et réduit le risque d’autres maladies comme le diabète et certains types de cancer (comme celui du colon). De plus, pleurer permet de réguler notre température corporelle afin qu’elle soit toujours optimale. Cela favorise aussi notre système immunitaire pour qu’il puisse mieux nous protéger des microbes tels que les virus et les bactéries.

Les larmes sont essentielles pour la protection de nos yeux. Elles permettent de les nettoyer, d’évacuer le trop plein de mucus et d’eau et de les hydrater. Les larmes ont un rôle protecteur sur nos yeux car elles évitent qu’ils ne sèchent, ce qui peut se produire si on reste trop longtemps sans cligner des yeux.

La fatigue visuelle, qu'est-ce que c'est ?