Quel est le but de l’assurance-vie

L’assurance-vie est un contrat d’assurance qui permet de se constituer progressivement un capital, pour soi ou ses proches. C’est une solution patrimoniale qui permet de préparer sa retraite, transmettre un capital à ses enfants ou encore protéger ses proches en cas de décès.

L’assurance-vie est souvent conseillée par les banques et les compagnies d’assurances pour diversifier son patrimoine. Mais quels sont les avantages et inconvénients de l’assurance-vie ?

Fleurs de Bach sans alcool : efficace ou non ?

Pourquoi souscrire à une assurance-vie ?

L’assurance-vie est un contrat dont le but est de permettre à son souscripteur de se constituer une épargne et de transmettre un capital à un ou plusieurs bénéficiaires désignés. En contrepartie, ces derniers percevront des intérêts sur la somme placée.

L’assurance-vie est une solution qui permet aux parents d’anticiper les frais liés au décès de leur enfant. Cette solution peut être couplée avec une assurance décès, ce qui permet d’optimiser le paiement des droits de succession. Si l’enfant a moins de 26 ans, il doit obligatoirement souscrire à l’assurance-décès pour que les parents puissent profiter du contrat d’assurance-vie. De plus, si vous souhaitez protéger vos proches en cas d’invalidité ou d’incapacité totale ou partielle permanente, il est possible de souscrire à une assurance dépendance.

Lorsque le contrat arrive à terme, l’épargne constituée par les versements n’est pas forcément reversée au bénéficiaire mais elle peut être transmise aux héritiers du souscripteur (ou la personne qu’il aura désignée). Ce type de contrat offre donc différentes possibilités et permet notamment :

  • De se constituer un patrimoine durable
  • De financer un bien immobilier

Les différents types d’assurance-vie

Il existe deux types d’assurance-vie : l’assurance-vie temporaire et l’assurance-vie permanente.

L’assurance-vie temporaire est un contrat qui ne peut excéder une durée déterminée et qui cesse automatiquement à son terme. Au moment de la souscription, le montant du capital garanti, les primes versées ainsi que la durée du contrat sont fixés au moment de la conclusion du contrat.

Les versements ultérieurs ainsi que les rachats ne sont pas possibles. Dans ce type de contrat, il n’est pas possible d’opter pour un capital décès supérieur à celui initialement stipulé, ce qui est souvent problématique pour certains investisseurs. Par contre, lorsque le montant du capital garanti est supérieur au montant des primes versées sur une période donnée (dans la plupart des cas cinq ans), le souscripteur bénéficiera alors d’une couverture en cas de décès plus importante que celle initialement stipulée. Cette assurance offre également un avantage non négligeable : elle permet aux proches bénéficiaires de percevoir immédiatement le capital sans avoir à attendre une éventuelle succession ou encore procéder à des partages successoraux parfois complexes et coûteux.

L’avantage principal d’un placement en assurance-vie permanente réside dans sa fiscalité particulièrement intéressante :

  • Les produits financiers issus des primes versés sur ce type de contrat ne subissent quasiment aucun impôt.
  • La prime versée sur un tel contrat bénéficie en outre d’un abattement fiscal.

Ce qu’il faut savoir avant de souscrire

Souscrire à une mutuelle santé n’est pas toujours évident.

Il faut savoir qu’il existe de nombreuses offres sur le marché et que chacun peut choisir la formule qui lui convient. Pourtant, il est important de bien étudier les différentes garanties proposées par chaque mutuelle afin d’être sûr d’avoir une couverture adaptée. Souscrire à une mutuelle santé c’est avant tout répondre à un besoin spécifique : celui de se faire rembourser des frais médicaux non pris en charge par la Sécurité sociale (ticket modérateur). Avant de prendre votre décision, il est donc essentiel de vous poser les bonnes questions :

  • Quel type de contrat vous correspond ?
  • Quels types de soins souhaitez-vous assurer ?
  • Dans quel état physique êtes-vous ?

Les avantages de l’assurance-vie

L’assurance-vie est un produit d’épargne qui permet de se constituer une rente ou un capital à terme.

L’assurance-vie est souvent utilisée pour préparer sa retraite, mais également comme un outil de diversification patrimoniale.

Les avantages de l’assurance-vie ? L’assurance-vie est le placement financier le plus populaire en France, avec plus de 1 500 milliards d’euros d’encours en 2017. Cela s’explique par les nombreux atouts de ce produit d’épargne :

  • Un rendement attractif
  • Une fiscalité avantageuse
  • La possibilité d’effectuer des versements libres et programmés
  • Un contrat accessible à tous, quels que soient l’âge et la situation professionnelle du souscripteur.

Les inconvénients de l’assurance-vie

Beaucoup de personnes pensent que l’assurance-vie est une solution idéale pour se constituer un capital à long terme, mais ce n’est pas toujours le cas.

Il est parfois difficile d’atteindre les objectifs fixés et de réaliser ses investissements.

L’assurance-vie ne présente pas que des avantages, cela dépend du type d’investissement choisi, de la durée du contrat ainsi que du profil de l’épargnant. On peut distinguer trois types d’assurances vies :

  • L’assurance-vie en euros : elle permet de garantir au souscripteur un rendement fixe.
  • L’assurance-vie en unités de compte (UC) : cette assurance permet au souscripteur d’investir sur différents supports tels que les actions ou les obligations.
  • L’assurance-vie mixte : elle combine à la fois des fonds en euros et des UC.

Les risques liés à l’assurance-vie

Les risques liés à l’assurance-vie? L’assurance-vie est un contrat qui permet à une personne d’épargner de l’argent en vue d’un projet futur. Elle peut également être utilisée comme outil de transmission du patrimoine.

Les avantages et les inconvénients sont multiples pour cette formule.

Les avantages ? L’assurance-vie est un support fiscal très intéressant, car elle ouvre droit à une réduction fiscale sur le revenu si le contrat a plus de 8 ans.

L’assurance-vie est un produit d’épargne qui permet de se constituer une épargne et de la faire fructifier à son rythme. En cas de décès, cette épargne est transmise aux bénéficiaires que l’on a choisis.