Que se passe-t-il si on ne peut pas contacter son médecin traitant

Si vous avez besoin d’un médecin pour une urgence, il est important de contacter votre médecin traitant. Cependant, en cas d’urgence, il peut être difficile de trouver un médecin disponible. Dans ce cas, vous pouvez contacter le SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente) qui vous mettra en relation avec un médecin généraliste ou un service d’urgence.

Qu’est-ce qu’il se passe si on ne peut pas contacter son médecin traitant ?

On peut, en effet, être dans l’impossibilité de joindre son médecin traitant en cas de problème.

Il est toutefois possible de trouver un autre praticien à proximité. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site Internet du Conseil départemental des Hauts-de-Seine (www.hauts-de-seine.net) et d’entrer le nom de la commune concernée dans la barre de recherche pour voir apparaître les praticiens susceptibles d’exercer là où vous vous situez.

Vous pouvez également demander à votre pharmacien s’il connaît un médecin disponible à proximité qui exerce au domicile du patient ou en cabinet secondaire. Enfin, si aucun professionnel n’est disponible à proximité immédiate du domicile du malade, il est possible de prendre contact avec une clinique privée située sur Paris par exemple (http://www.cliniquesparis.com/).

Les conséquences de ne pas pouvoir contacter son médecin traitant

Un problème touche de plus en plus de personnes : l’absence de médecin traitant.

Le gouvernement, qui vient d’être renouvelé, a mis sur la table une réforme qui devrait permettre à tous les Français de bénéficier d’un médecin traitant et donc de ne plus avoir à faire face à ce genre de problème. Quelles en sont les conséquences ? On peut par exemple citer le cas des femmes enceintes dont la grossesse se passe mal. Cela peut entraîner des complications et notamment un accouchement prématuré ou une fausse couche. Ce type de situation est souvent imprévisible et il est difficile pour les parents d’anticiper ces problèmes.

Les risques sanitaires sont également très importants puisque certains traitements ne seront pas disponibles ou seront moins efficaces du fait qu’il n’y aura personne pour les prescrire. Enfin, la santé publique va également être touchée car certains actes médicaux ne seront pas remboursés si vous n’avez pas déclaré un médecin traitant.

Pourquoi est-il important de pouvoir contacter son médecin traitant ?

Il est important de pouvoir contacter son médecin traitant pour obtenir des conseils et savoir comment agir. Parfois, il nous arrive de ne pas savoir quoi faire face à une situation stressante ou douloureuse.

La première chose à faire pour se sentir bien est d’expliquer la situation au médecin traitant afin que celui-ci puisse vous donner les informations qu’il faut pour vous aider à vous sentir mieux. Ensuite, le médecin traitant peut être en mesure de trouver un traitement approprié qui va vous permettre de guérir plus rapidement tout en évitant des complications futures.

Le médecin traitant peut également recommander des professionnels compétents (psychologue, osthéopathe, etc.) qui sont spécialistes dans le domaine concernée par votre problème et qui peuvent contribuer à votre guérison.

Votre médecin traitant est un acteur essentiel du système de santé français et doit être une personne de confiance sur laquelle on peut compter en cas de besoin.

Que faire en cas de symptômes inquiétants si on ne peut pas contacter son médecin traitant ?

Lorsqu’on ne peut pas contacter son médecin traitant et que l’on se trouve dans une situation qui nécessite un avis médical, il est important de savoir quoi faire. Si vous êtes malade ou si vous souffrez de symptômes inquiétants, vous pouvez appeler le Samu (Service d’Aide Médicale Urgente) ou les pompiers. N’hésitez pas à composer le 15 si la situation est grave. Ces organismes sont joignables 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les alternatives au médecin traitant

La sécurité sociale, à laquelle cotisent tous les salariés, a été créée en 1945. Elle est financée par des prélèvements sociaux sur les rémunérations, et par la CSG (Contribution Sociale Généralisée), un impôt qui frappe l’ensemble des revenus.

La Sécurité Sociale est une organisation de solidarité nationale gérée par les partenaires sociaux qui n’est pas chargée d’assurer une mission de service public, mais plutôt d’organiser le système de prise en charge collective des dépenses de santé.

Le système français est unique au monde car il permet aux assurés d’avoir accès à un même niveau de remboursement quelles que soient leurs ressources.

La Sécurité Sociale ne prend donc pas en compte le revenu du travailleur et encore moins sa situation personnelle : elle ne fait pas la différence entre une personne isolée et une famille ou encore entre un salarié cadre et employé. En outre, elle n’est pas responsable du financement du système hospitalier privilégiant ce type d’hôpitaux. De plus, certaines mutuelles prennent en charge tout ou partie des cotisations selon le contrat souscrit.

Il est donc important pour tout assuré de connaître son statut afin de profiter pleinement du système mis en place par la Sécurité Sociale.

  • La prise en charge des soins
  • Les avantages liés aux complémentaires

Le rôle du médecin traitant

Le médecin traitant, ou médecin de famille, est un médecin dont le patient est inscrit au répertoire national d’identification des personnes physiques (RNIPP).

Il délivre les soins habituellement pratiqués par les généralistes.

Il existe un seul médecin traitant par patient et par année civile.

Le respect du secret professionnel lui interdit toute communication sur le patient à un autre praticien.

Les patients peuvent choisir eux-mêmes leur médecin traitant, qui doit être installé en secteur 1. Si vous souhaitez changer de médecin traitant pour une raison personnelle ou si celui que vous avez actuellement ne correspond pas à votre demande, n’hésitez pas à en informer votre caisse d’Assurance maladie.

Vous pouvez également contacter directement la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) la plus proche de chez vous pour connaître son adresse et ses coordonnées téléphoniques.

  • En cas de problème
  • Si vous êtes victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle
  • Si vous subissez une intervention chirurgicale et que vous souhaitez bénéficier du tiers payant
  • Si votre état de santé n’est pas compatible avec des soins dispensés en cabinet libérale

A quel moment contacter son médecin traitant ?

Si vous avez des problèmes de santé, il est important d’en parler à votre médecin traitant.

Il peut alors se révéler être un bon interlocuteur pour vous conseiller et vous orienter vers le professionnel de santé adéquat.

Le médecin traitant est celui qui suit l’état de santé d’un patient au quotidien. Ainsi, il joue un rôle essentiel dans la prise en charge du patient et la coordination entre les différents acteurs de la chaîne de soins (médecins spécialistes, hôpitaux…).

Il est donc important que vous choisissiez le bon médecin traitant. Pour cela, commencez par faire une liste des génralistes et des spécialistes travaillant proche de chez vous puis contactez-les afin qu’ils établissent ensemble un diagnostic précis de votre situation et dressent une liste des examens complémentaires nécessaires à votre suivi. Une fois cette liste établie, demandez à chacun d’entre eux s’il accepte ou non de prendre en charge votre dossier tout au long du processus thérapeutique. Enfin, si l’un d’entre eux ne souhaite pas continuer le suivi ou si les avis divergent sur l’étendue du diagnostic posée, n’hésiter pas à en changer afin que vous puissiez bénificier d’une meilleure prise en charge.

Quand tu fais ta demande de médecin traitant

Les médecins généralistes et spécialistes sont très sollicités pour des motifs de consultation ponctuelles. Si vous ne pouvez pas joindre votre médecin traitant, appelez le service SOS Médecins ou les urgences.

Loïc a été contaminé par le VIH à 26 ans. Il raconte.