Quand faut-il consulter un ophtalmologiste

Lorsqu’on a des problèmes de vue, on peut faire confiance à son médecin traitant. Mais il est recommandé de consulter un ophtalmologiste lorsqu’on a des problèmes de vision.

Il est le seul à pouvoir diagnostiquer une maladie oculaire et prescrire un traitement adapté.

Quels sont les symptômes qui doivent vous amener à consulter un ophtalmologiste ?

Lorsque l’on ressent des maux de tête ou que l’on a une vision floue, il est important de consulter un ophtalmologiste. Ce professionnel de la santé peut aider à diagnostiquer un problème au niveau des yeux.

Il peut être en mesure d’apporter les soins appropriés pour régler votre problème.

Lorsqu’un patient présente certains symptômes, il doit absolument consulter son médecin traitant qui effectuera un examen complet afin d’identifier le problème et éventuellement proposer un traitement approprié. En cas de troubles visuels, consultez rapidement un spécialiste en ophtalmologie qui pourra vous prescrire des soins et répondre à vos questions sur ce sujet.

À quel âge doit-on commencer à consulter régulièrement un ophtalmologiste ?

À partir de 18 ans, il est recommandé de consulter un ophtalmologiste au moins une fois par an. C’est à cet âge que le système visuel commence à se former et qu’il peut présenter des signes avant-coureurs de pathologie. En effet, dès lors qu’un défaut visuel est constaté (myopie, hypermétropie, presbytie ou astigmatisme), il est nécessaire de consulter un ophtalmologiste pour effectuer un suivi médical régulier et éviter la survenue d’une dégradation importante du système visuel. Certaines pathologies comme le glaucome sont souvent liées à l’âge et peuvent provoquer une perte progressive de la vision si elles ne sont pas traitées rapidement. A partir de 50 ans, le besoin en correction optique devient plus fréquent.

Il convient alors d’envisager une consultation annuelle chez votre opticien afin d’effectuer un suivi avec votre médecin traitant.

Quelles sont les principales maladies oculaires et leur traitement ?

Les problèmes de vision sont souvent liés à un trouble visuel.

Les maladies oculaires les plus courantes sont la myopie, l’hypermétropie et la presbytie. Ces troubles peuvent être corrigés par des lunettes, des lentilles ou une chirurgie réfractive.

La myopie est le trouble de la vue le plus répandu dans notre société, avec environ 1 personne sur 5 concernée. Elle se caractérise par une anomalie de la vision de loin qui provoque une gêne pour la lecture et des difficultés à voir nettement les objets éloignés. Si vous souffrez de myopie, vous pouvez faire appel à un ophtalmologiste pour bénéficier d’un traitement adapté : correction optique (verres correcteurs), pose d’un implant phaque pour corriger votre hypermétropie (astigmatisme) ou réalisation d’une opération au laser (LASIK).

L’hypermétropie est le trouble visuel qui touche principalement les enfants et les adolescents. Elle se caractérise par une vision floue lorsque l’on regarde quelque chose trop près du nez (par exemple devant un ordinateur).

Le port de verres correcteurs est alors nécessaire pour compenser cette anomalie. Toutefois, il existe aujourd’hui des techniques chirurgicales permettant aux patients atteints d’hypermétropie de ne pas avoir recours aux verres correcteurs : intervention au laser excimer, pose d’implants phaques… Enfin, la presbytie est un défaut visuel liée à l’âge qui rend difficile voire impossible l’accommodation entre la vision rapprochée et celle éloignée.

Quelles sont les principales maladies oculaires qui peuvent conduire à la cécité ?

Les maladies oculaires qui peuvent conduire à la cécité sont nombreuses.

Les principales maladies oculaires qui peuvent conduire à la cécité sont les suivantes : La cataracte : C’est une opacification du cristallin, lequel est le principal composant de l’œil. Cette opacification du cristallin entraîne une baisse progressive de l’acuité visuelle, puis un déficit total de la vision si aucun traitement n’est effectué.

Le glaucome : C’est une maladie due au fait que le liquide contenu dans l’oeil est trop concentré en ions sodium.

Le glaucome entraîne des douleurs et des maux de tête, et il peut conduire à la cécité complète, voire à la perte totale de la vue.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) : Il s’agit d’une pathologie qui touche principalement les personnes âgées de plus de 50 ans et dont on ignore encore les causes exactes.

Les symptômes ressemblent à ceux du diabète (sensation de fourmillements dans les doigts par exemple). Plus rarement, elle peut induire un décollement de la rétine et donc une altération grave de la vue.

L’ophtalmologiste procède généralement au diagnostic grâce à un fond d’œil réalisé directement sur l’œil en position debout ou assise, sans dilatation pupillaire préalable.

Quelles sont les principales causes de maladies oculaires ?

Les maladies oculaires sont de plus en plus répandues.

Les pathologies oculaires ont des causes diverses et variées, certaines étant liées à l’environnement, d’autres au mode de vie (manque de sommeil), mais le principal facteur est l’âge. En effet, il est fréquent que les personnes âgées souffrent de troubles visuels : presbytie et cataracte.

La presbytie correspond à une perte progressive de la capacité du cristallin à faire la mise au point sur un objet éloigné. Ce phénomène se manifeste généralement vers la soixantaine et peut avoir pour conséquence une difficulté pour voir les objets proches (lecture).

Le traitement consiste en une correction optique qui peut être effectuée par des verres progressifs ou par la pose d’une lentille intraoculaire multifocale.

Les cataractes sont provoqués par l’opacification du cristallin, qui rend flou ce dernier et entraîne ainsi des troubles visuels. Dans certains cas, elles résultent également d’un traumatisme physique direct sur l’œil (traumatisme crânien).

Le traitement dépendra alors de la nature du trouble visuel : chirurgie ou pose d’une lentille intraoculaire multifocale.

La cicatrisation sera plus rapide si le patient subit une intervention chirurgicale plutôt que s’il porte un implant intraoculaire.

Pour aller plus loin…

Quels sont les facteurs de risque de maladies oculaires ?

Les facteurs de risque de maladies oculaires sont nombreux.

Il est important d’en connaître les principaux afin de pouvoir prendre les mesures qui s’imposent pour éviter que ces affections ne se déclarent.

Les principaux facteurs de risque de maladies oculaires sont : l’âge, le tabac et la consommation excessive d’alcool, l’exposition aux rayons ultraviolets (UV), une alimentation trop grasse et trop sucrée, un manque d’exercice physique régulier, la pollution atmosphérique ou encore le stress. Sachez aussi qu’il existe des moyens efficaces pour prévenir les maladies oculaires. Par exemple, il est possible de protéger ses yeux à l’aide d’une protection solaire adéquate en été.

Il faut savoir aussi que les lentilles cornéennes peuvent être portées par tout le monde, y compris par ceux qui souffrent d’affections graves comme le glaucome. Pour vous protéger des affections oculaires, il est recommandé de :

  • Se faire examiner régulièrement par son optométriste.
  • Porter des lunettes protectrices si on travaille sur ordinateur.
  • Éviter toute exposition prolongée au soleil.

Comment prévenir les maladies oculaires ?

Les yeux sont une partie du corps très importante, et il est plus que nécessaire de les protéger.

Ils sont exposés à des dangers permanents qui peuvent occasionner des maladies oculaires, telles que la cataracte, la dégénérescence maculaire ou le glaucome. Pour éviter ces problèmes, il faut commencer par pratiquer une bonne hygiène de vie.

Il est important d’adopter une alimentation saine et équilibrée pour préserver la vision. Cela permet de conserver un taux d’acide urique bas et donc un risque moins élevé de développer des maladies oculaires.

Il est conseillé aussi d’avoir recours à certains compléments alimentaires pour lutter contre les effets nocifs du soleil sur les yeux (pigmentation et rétine).

Les compléments alimentaires permettent également de renforcer les os et ainsi limiter le risque de fracture chez les personnes âgées.

L’alcool peut avoir des effets nocifs sur la vision, même en petite quantité. Si vous souhaitez faire baisser votre tension artérielle sans prendre de médicaments, optez plutôt pour le thym qui aide à réguler le système nerveux central.

Il stimule naturellement l’organisme en cas de stress afin qu’il puisse se relaxer plus facilement.

  • Se protéger du soleil
  • Consommer des fruits frais
  • Adopter une alimentation riche en oméga 3

10 aliments incontournables pour améliorer votre vue ! | CDT NEWS

La première chose à faire est de vérifier que vous n’avez pas de problème de santé qui pourrait affecter votre vision. En effet, une maladie oculaire peut provoquer des troubles visuels. Si c’est le cas, il faut consulter un médecin ophtalmologiste.

Quand consulter un ophtalmo ?