Pollution de l’eau causes

La pollution de l’eau est un problème majeur dans le monde.

Les causes sont multiples : les déchets industriels, les rejets des stations d’épuration, la pollution agricole, les rejets domestiques… Nous allons voir comment cela se traduit concrètement.

La pollution des eaux usées domestiques

C’est un problème qui touche de plus en plus de personnes dans le monde. Nous sommes nombreux à nous demander comment éviter les pollutions domestiques, et surtout, quelles sont les solutions pour lutter contre ce fléau? La pollution domestique est une conséquence directe du développement de la population mondiale. Aujourd’hui, trois milliards d’individus ne bénéficient pas des conditions sanitaires et hygiéniques indispensables à leur bonne santé.

Les eaux usées domestiques représentent un réel danger pour la planète entière, car elles contribuent au réchauffement climatique par l’effet de serre qu’elles produisent. En effet, les eaux usées domestiques contiennent du chlore et d’autres substances chimiques qui ont tendance à libérer des gaz à effet de serre comme le CO2 ou encore le méthane. Ces pollutions peuvent avoir des conséquences importantes sur notre environnement : changements climatiques extrêmes (sècheresses, inondations), disparition des ressources halieutiques ou encore raréfaction de certaines espèces animales dont la survie est compromise par l’accroissement de cette pollution. C’est une vraie menace pour notre planète ! Mais alors comment éviter que nos eaux usées domestiques se retrouvent dans le milieu naturel ? Comment réduire cette pollution ? Il faut savoir que la pollution domestique est liée aux activités humaines telles que le lavage des voitures ou encore celui du linge.

La pollution des eaux usées industrielles

La pollution de l’eau est un sujet d’inquiétude pour de nombreuses personnes. En effet, plusieurs polluants se retrouvent dans nos eaux usées et sont parfois à l’origine de maladies graves.

Les principales sources de la pollution des eaux usées industrielles sont: les matières organiques (produits chimiques, huiles, graisses…), les métaux lourds (mercure, plomb, cadmium…) et les micro-organismes (bactéries pathogènes). Ces éléments peuvent être rejetés dans nos canalisations ou bien déversés directement dans le milieu naturel. Une fois rejetés dans la nature et après plusieurs étapes de traitement, ces polluants finissent par atteindre notre environnement aquatique et nuire à notre santé. On distingue 2 types de pollution des eaux usées industrielles:

  • La pollution chronique qui est due à une accumulation progressive du polluant au fil du temps
  • La pollution accidentelle qui se produit suite à un rejet imprévu.

La pollution des eaux de ruissellement

La pollution des eaux de ruissellement est un problème majeur dans le monde. En effet, chaque année, plusieurs milliards de litres d’eau de ruissellement sont rejetés dans les cours d’eau et les océans. Cette pollution peut avoir des conséquences très graves sur l’environnement et la santé humaine.

Les eaux de ruissellement proviennent principalement des surfaces imperméables (bâtiments, routes, etc. ), des déchets domestiques et industriels, ainsi que du trafic automobile.

La pluie qui tombe sur ces surfaces emporte avec elle les polluants qu’elles contiennent tels que les produits chimiques utilisés par l’industrie, les pesticides ou encore les engrais.

Les eaux de ruissellement peuvent également être contaminées par des déchets humains comme les matières fécales ou urinaires.

Lorsque ces eaux arrivent au fleuve ou à la mer, elles peuvent affecter la qualité de l’eau et mettre en danger la vie marine en y transportant des organismes pathogènes nocifs pour la santé humaine (bactéries résistantes aux antibiotiques).

L’impact sanitaire de cette pollution est également considérable car elle entraîne une augmentation du risque d’infections telles que le choléra qui est une maladie diarrhée grave pouvant causer la mort en seulement 48 heures.

La pollution des eaux souterraines

La pollution des eaux souterraines, est devenue une préoccupation majeure pour les sociétés qui exploitent les ressources en eau.

Les polluants chimiques et les matières organiques représentent la majorité des sources de contamination de ces ressources.

La contamination peut venir d’activités humaines et industrielles, mais aussi du fait que l’eau circule à travers différents milieux géologiques contenant leurs propres substances polluantes.

Les principaux types de pollution :

  • La pollution par les nitrates
  • La pollution par les pesticides
  • Le lessivage des sols

La pollution par les déchets solides

La pollution de l’eau par les déchets solides peut être un désastre environnemental. Cette pollution est principalement due à la présence de matières organiques dans le milieu aquatique, et notamment aux déjections humaines, qui provoquent des perturbations du cycle de l’azote.

Les nitrates sont souvent causés par une mauvaise gestion des excréments humains.

Lorsqu’ils se retrouvent dans les cours d’eau ou les rivières, ils se transforment en nitrites et provoquent une prolifération bactérienne qui peut entraîner la mort massive des poissons et la contamination de l’eau potable.

Les pollutions par les déchets solides sont également responsables de la propagation d’espèces invasives telles que le ragondin ou encore le rat musqué.

Il faut savoir que cette forme de pollution nuit non seulement au milieu aquatique, mais aussi à l’homme car elle peut occasionner certaines maladies comme le choléra ou la dysenterie amibienne.

  • Les facteurs pouvant causer cette pollution:
  • la consommation excessive d’engrais chimiques ;
  • les rejets urbains non traités ;
  • l’utilisation inappropriée des eaux usées domestiques ;
  • les fuites accidentelles dans l’environnement.

    La pollution par les déchets liquides

    La pollution de l’eau provient d’éléments tels que les déchets liquides, les eaux usées domestiques et industrielles.

    Les déchets liquides sont des déchets solides ou semi-solides qui ont été traités par un procédé physique ou chimique.

    Le principal problème avec ces déchets est qu’ils sont contaminés par des matières toxiques qui peuvent être très difficiles à traiter.

    Les principales sources de la pollution de l’eau proviennent des stations d’épuration, mais également des industries, des fonderies et du secteur agricole. Chaque année, environ 1 milliard de tonnes d’eaux usées domestiques sont rejetées directement dans les cours d’eau sans avoir subi aucun traitement préalable.

    La plupart du temps, ces eaux ne peuvent pas être traités car elles contiennent trop de polluants organiques persistants (POP) et sont donc considérés comme impropres à la consommation humaine.

    Lorsque le niveau atteint un certain seuil critique pour une rivière ou un lac, il est alors nécessaire de prendre une mesure draconienne afin de préserver la qualité de l’environnement : interdire toute activité sur le site et mettre en place une surveillance stricte.

    La contamination par les POP est due au fait qu’elle se produit au cours du processus naturel d’assainissement. Ces POP sont générés par certains processus industriels (industrie pétrolière), agricoles (utilisation excessive d’engrais), etc.

    La pollution par les déchets gazeux

    Pollution de l’eau: La pollution par les déchets gazeux?

    La pollution par les déchets radioactifs

    Les déchets radioactifs sont des éléments qui proviennent de l’activité nucléaire. Selon les activités humaines, ces déchets peuvent être de différentes natures et en fonction des types d’activité, ils peuvent avoir différentes origines.

    Les principales sources de déchets radioactifs sont :

    • les matières fissiles
    • les matières fertiles
    • les matières non-fertiles

    Micropolluants : une pollution invisible de l'eau

    Depuis des milliers d’années, l’homme a toujours cherché à utiliser l’eau de manière optimale. L’eau est une denrée précieuse qui doit être utilisée efficacement et économiquement. La pollution de l’eau est un des problèmes majeurs du XXIème siècle. Il n’y a pas que les eaux souterraines qui sont polluées, mais également les eaux superficielles.