Piqûre de guêpe : les premiers soins

La piqûre de guepe est une piqûre d’insecte qui peut être très douloureuse. Elle est souvent accompagnée d’un oedème, c’est-à-dire d’une augmentation du volume de la zone touchée. Cela peut être le cas suite à une piqûre de moustique, de guêpe, de frelon ou encore d’abeille. Dans ce cas, il faut savoir que l’oedème disparaît en général au bout de quelques jours. Mais il peut aussi y avoir des complications comme un gonflement plus important, des démangeaisons, une rougeur et des douleurs plus fortes.

UN TRUC MAGIQUE EN CAS DE PIQÛRE D'INSECTE

Piqûre de guêpe : les symptômes

Les piqûres de guêpes sont des réactions allergiques qui peuvent être plus ou moins graves.

Les symptômes d’une piqûre de guêpe dépendent du type d’insecte, mais aussi de la partie touchée. En cas de morsure, il est impératif de nettoyer la zone touchée et d’appliquer un pansement pour calmer les douleurs et éviter l’infection. Dans certains cas, ces piqûres peuvent provoquer une réaction bénigne : rougeur, gonflement ou démangeaisons localisées sur le point d’impact. Ces effets sont généralement sans gravité. Cependant, les personnes allergiques doivent consulter immédiatement un médecin en cas de piqûre multiple ou située à proximité des yeux.

Il est possible que cette réaction soit plus grave : urticaire généralisée (couvre tout le corps), œdème (gonflement au niveau du visage) voire choc anaphylactique (réaction allergique potentiellement mortelle). Pour soulager les symptômes liés à une piqûre de guêpe, appliquez des compresses froides sur la zone concernée et prenez un antihistaminique si besoin.

Vous trouverez ce type de produits en pharmacie.

Piqûres de guêpes : que faire ?

Les piqûres de guêpes peuvent être très douloureuses. Mieux vaut donc savoir quoi faire en cas de piqûres de guêpes.

Vous trouverez ici toutes les informations sur les gestes à adopter et les produits à utiliser pour soulager la douleur causée par une piqûre de guêpe.

Piqûre de guêpe : comment se soigner ?

Les guêpes et les frelons sont de mauvais insectes.

Ils peuvent créer des piqûres douloureuses qui peuvent être très dangereuses pour la santé.

Il est donc important de savoir comment se soigner en cas de piqûre et comment éviter une récidive.

Piqûre de guêpe : les dangers

Les guêpes sont des insectes sociaux qui vivent en colonie. Elles peuvent être très agressives et causer de nombreuses piqûres, parfois même mortelles.

Il existe plusieurs espèces de guêpes, dont certaines ne piquent pas.

Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur les différentes espèces de guêpes et leurs dangers respectifs pour l’homme.

Les différentes espèces de guêpesLa famille des ichneumonidés est composée d’espèces qui se distinguent par leur morphologie et leur mode de vie. Parmi cette famille, on retrouve les abeilles germaniques ou bourdonnes (Apis mellifera) ou encore l’abeille domestique (Apis dorsata).

Les abeilles germaniques ou bourdonnes sont des abeilles solitaires qui ne construisent pas de ruche proprement dite. En revanche, elles vivent en communauté dans une ruche que les apiculteurs appellent « une maison » ou « un nid d’abeille ».

Les abeilles domestiques quant à elles sont sociales et construisent des ruches comme cellules principales pour y loger leur reine ainsi que toutes les autres femelles du groupe (ouvrières).

La plupart du temps, la reine est la seule à pondre des œufs fécondés alors que les autres femelles œuvrent au développement larvaire des futurs individus adultes.

L’importance de bien connaître son ennemi afin d’en venir à boutDe la même famille que les guêpes sociales (les Vespidae), il existe également plusieurs espèces de frelons européens (Vespula vulgaris) appartenant à la famille des hy

Piqûre de guêpe : comment éviter les piqûres ?

Piqûre de guêpe : comment éviter les piqûres ? Les guêpes sont des insectes qui peuvent se montrer très agressives. Pour éviter d’avoir la peau irritée, il est nécessaire d’en connaitre les moyens pour se protéger.

Il faut savoir que ces insectes peuvent être porteurs de maladies infectieuses et qu’ils ne doivent pas être tués sans raison. Une piqûre de guêpe n’est jamais bénigne et elle peut faire beaucoup de dégâts si elle n’est pas prise au sérieux.

Il existe plusieurs moyens pour éviter les piqûres de guêpes ou abeilles et ainsi réduire les risques liés à cette situation.

La première chose à faire est d’apprendre aux enfants à ne pas toucher aux ruches, car ils pourraient attraper une maladie infectieuse. Ensuite, il faut apprendre aux enfants comment reconnaître une abeille ou un frelon dans le but de savoir quand vous pouvez l’approcher et prendre la fuite sans subir sa colère.

Il est important de noter que la meilleure manière d’éviter les piqûres est d’éviter tout contact avec ces insectes volants autant que possible. Cela signifie que vous devrez limiter votre exposition potentielle à leur compagnie, par exemple en restant à l’intérieur ou en utilisant des produits répulsifs naturels comme la citronnelle ou le gingembre pour repousser ces insectes nuisibles.

Les guêpes : comment les repousser ?

Les guêpes sont des insectes nuisibles qui peuvent être agressifs. Elles piquent les humains pour se défendre et pour garder leur nid. Si l’on est piqué par une guêpe, il y a de fortes chances qu’elle soit en train de chasser un autre insecte ou d’essayer de protéger son nid.

Les guêpes sont attirées par les aliments sucrés et gras comme la confiture, le miel, les fruits à pain, etc. Elles sont également attirées par des sources d’humidité telles que les pots de fleurs remplis d’eau stagnante…

Piqûre de guêpe : que faire si on est allergique ?

Lorsqu’une personne est allergique à une substance, elle peut avoir des réactions plus ou moins importantes en cas d’exposition au produit. Dans la majorité des cas, les allergies sont provoquées par l’inhalation de poussière, de pollen ou de poils d’animaux.

Lorsque cela se produit, le système immunitaire réagit par une inflammation locale et une réaction allergique qui se manifeste de différentes manières : picotements, démangeaisons ou encore gonflement du visage et/ou du cou.

Les symptômes peuvent également être accompagnés de maux de tête ou encore d’une difficulté à respirer.

Il arrive que certains sujets soient allergiques à un nombre très limité d’allergènes. Dans ce cas précis, on parle alors d’allergie « extrême » aux poils d’animaux. Ces sujets sont appelés « atopiques » (en raison du rôle joué par les cellules T) et ils doivent impérativement éviter toute exposition aux animaux domestiques (chiens, chats).

Le contact avec les cheveux des autres animaux peut provoquer une réaction similaire si on y est sensibilisés.

Piqûre de guêpe : comment prévenir les allergies ?

La piqûre de guêpe peut provoquer des allergies chez certaines personnes.

Il est donc important de savoir comment prévenir les réactions allergiques et d’adopter les bons gestes.

La piqûre de guêpe : comment éviter les allergies ? La piqûre de guêpe est la plus fréquente au printemps et en été, lorsque ses insectes sortent pour se nourrir. Elle est due à la morsure du dard que possède cet insecte. Ce dernier injecte un poison qui provoque une réaction allergique parfois violente chez certaines personnes, notamment celles qui souffrent déjà d’allergies ou qui y sont sensibles.

Les symptômes apparaissent généralement quelques heures après la morsure, avec une sensation de brûlure, comme si on avait reçu un coup de soleil sur tout le corps.

Les signes sont alors rougeurs et gonflements sur tout le corps, accompagnés de douleurs intenses et parfois même jusqu’au vomissement voire l’hospitalisation! Afin d’éviter ce type de situation il suffit d’apprendre à reconnaître les symptômes et à connaître les gestes à adopter en cas de piqûres multiples ou très proches afin d’en limiter autant que possible tout risque. Piqûres multiples : comment prévenir les allergies ? Lorsqu’une personne fait face à des piqûres multiples, il lui faut agir vite afin d’empêcher que celle-ci ne dégénère en urticaire généralisée (ou œdème angioneurotique), une maladie rare causée par un choc anaphylactique (réaction allergique grave). Pour éviter cela, il est important que la personne sollicite rapidement le SAMU afin

En conclusion, il est fortement déconseillé de faire des mouvements brusques avec un bébé. Les piqures de guepes sont très douloureuses et il faut éviter les gestes brusques. Le risque d’oedeme est plus important chez l’enfant que chez l’adulte car le corps du bébé n’est pas encore habitué à ce genre de situation.