Piqure de guêpe : enlever le dard

Une piqure de guepe est une piqure d’insecte qui peut être très douloureuse.

Il faut donc savoir quoi faire pour enlever le dard de la guepe. Nous allons voir comment faire dans cet article.

La piqûre de guêpe : les symptômes

La piqûre de guêpe est une piqûre douloureuse qui peut être source de nombreux désagréments. Cette piqûre peut provoquer des effets très variés, allant d’un simple gonflement à une réaction allergique plus grave. On distingue en général trois types de symptômes : les réactions locales, les réactions allergiques et les réactions systémiques.

Les symptômes locaux sont directement liés à la piqûre et sont souvent bénins, comme un gonflement du visage ou de la gorge.

Les personnes sensibles peuvent subir différents troubles comme l’urticaire ou l’œdème de Quincke. Dans le cas où la piqûre se situe au niveau des yeux, cela peut causer des démangeaisons et un écoulement nasal. Des sensations vertigineuses peuvent aussi apparaître si la personne touchée est victime d’une réaction allergique plus grave que l’on appelle choc anaphylactique. Enfin, les autres signes ne sont pas toujours faciles à repérer car ils ne font pas partie des symptômes classiques (nausées, vomissements…).

Les premiers soins en cas de piqûre de guêpe

Les premiers soins en cas de piqûre de guêpe ?

Comment enlever le dard de la guêpe ?

Piqure de guepe: Comment enlever le dard de la guêpe?

Que faire si on a une allergie aux piqûres de guêpe ?

Les piqûres de guêpe peuvent être très douloureuses, mais pas nécessairement dangereuses.

Les personnes allergiques à la salive des abeilles doivent prendre des précautions particulières lorsqu’elles sont en contact avec ces insectes. En effet, une piqûre de guêpe est susceptible de provoquer un choc anaphylactique potentiellement mortel. Cela ne signifie pas pour autant que les piqûres de guêpe soient toujours mortelles : environ 98% des personnes qui se font piquer par une abeille ou une guêpe n’ont aucune réaction allergique à la suite. Si vous faites partie des 2% restants, il est important d’en comprendre les causes et les conséquences pour mieux vous protéger contre ce type d’allergie. Dans quels cas y a-t-il un risque ? Une réaction allergique peut survenir après avoir été piquée par une abeille ou une guêpe, et plus particulièrement si elle se trouve proche du visage (par exemple au coin de l’œil). Dans ce cas, il faut agir rapidement pour limiter le risque d’étouffement :

  • Appelez immédiatement les secours (15) ;
  • En attendant l’arrivée des secours, placez la victime au calme ;
  • Si possible, asseyez-la sur le dos ;

Comment éviter les piqûres de guêpe ?

Piqures de guêpe : comment les éviter ? La piqûre de guêpe est un désagrément courant qui peut être très douloureuse.

Les personnes allergiques aux piqûres de moustiques sont souvent confrontées à ce type d’attaques, surtout lorsque le temps est humide et qu’il fait chaud. Si vous avez tendance à être sensible aux piqûres, il serait judicieux de prendre certaines précautions pour limiter les risques.

Voici donc quelques conseils pour éviter les piqures de guêpes :

  • Veillez à toujours vous assurer que la zone où vous allez marcher est dégagée.
  • Prévoyez des chaussures adaptées et des vêtements couvrants.
  • Ne restez pas trop longtemps au soleil sans protection solaire adéquate.
  • Ne marchez pas en terrain boueux ou accidenté.

Les guêpes : les différentes espèces

Aujourd’hui, les guêpes sont devenues des insectes très courants dans nos jardins. En effet, elles sont nombreuses et se développent rapidement.

Il est donc important de savoir à qui vous avez affaire afin de pouvoir les reconnaître et éviter tout risque de piqûre. Comment reconnaître une guêpe ? Avant toute chose, il est important de préciser que l’on peut identifier une guêpe sur la base de son abdomen orné d’une bande jaune et noire. Cette caractéristique permet souvent aux gens d’identifier la guêpe comme étant du genre Vespula (guêpes européennes), mais il faut savoir qu’il existe plusieurs autres espèces de guêpes en France :

  • La Vespula vulgaris
  • La Vespula germanica
  • La Vespa velutina

Le cycle de vie de la guêpe

Les guêpes sont des insectes sociaux qui ont un cycle de vie assez complexe.

Les femelles fécondées, les ouvrières et les mâles nés dans la ruche naissent tous au début de l’été.

Les premières femelles fécondées apparaissent en juillet ou en août. Elles pondent alors leurs œufs dans des cellules spécialisées qu’elles construisent elles-mêmes et que l’on appelle «caves à œufs». Ces cellules se trouvent généralement dans les troncs creux, les creux des souches ou sur la face inférieure des feuilles (dans la partie basse du tronc).

Les œufs éclosent après trois semaines et une colonie prend forme. Chaque année, une nouvelle colonie est crée par un ensemble de jeunes guêpes faisant partie de la caste larvaire. Cette colonie peut contenir jusqu’à 500 000 individus et cette population peut croître rapidement si elle trouve suffisamment de nourriture pour subvenir à ses besoins.

La reine fondatrice ne meurt pas au cours de sa vie et elle est remplacée par une nouvelle reine chaque année qui sera fécondée par un mâle afin d’assurer la ponte future d’une nouvelle génération.

La guêpe au jardin : comment l’utiliser au potager ?

La guêpe est un prédateur naturel très utile au jardin. Elle peut être utilisée dans différentes situations, que ce soit pour combattre des ravageurs ou pour protéger vos cultures du gel.

Il existe différentes techniques de lutte contre les guêpes et les frelons : la destruction par le feu, l’utilisation de pièges à phéromones et la pose de nids artificiels.

La destruction par le feu est efficace en cas d’invasion importante, car elle permet de réduire considérablement le nombre de colonies. Cette technique est cependant interdite en Allemagne et en Suisse, car elle est particulièrement nocive pour l’environnement.

L’utilisation de pièges à phéromones permet d’empêcher les guêpes et les frelons d’approcher des zones sensibles tout en évitant la mort des insectes qui sont attirés par cette substance olfactive.

Le piège agit comme une barrière entre les insectes attirés par la phéromone et un milieu inadapté auquel ils ne peuvent accéder. Enfin, si vous souhaitez protéger votre potager du gel pendant l’hiver, il est possible d’installer des nids artificiels sur les arbres fruitiers ou non situés autour de votre maison.

Piqûre de guêpe ou d'abeille Que faire

En conclusion, le mieux est de se faire piquer par une guêpe ou abeille, car cela ne fait pas mal du tout. Il suffit d’attraper la guêpe par son abdomen et de tirer délicatement vers le haut pour enlever le dard.