Oncologie oculaire

L’oncologie oculaire est une spécialité médicale qui prend en charge les cancers de l’œil. Elle est rattachée à la cancérologie et à la chirurgie ophtalmologique.

L’examen clinique du patient est primordial pour poser le diagnostic, mais aussi pour évaluer le stade de la maladie et définir le traitement adapté.

Le but de cette spécialité est d’obtenir un résultat optimal pour le patient en traitant les tumeurs oculaires, en évitant les complications et en préservant au maximum la vision.

La reconstruction mammaire après un cancer du sein

L’oncologie oculaire : qu’est-ce que c’est ?

L’oncologie oculaire est une spécialité médicale qui s’intéresse à un certain type de cancer de l’œil.

Il s’agit d’une maladie assez rare, mais qui peut être grave et entraîner des complications. Cette pathologie se manifeste par la présence de tumeurs au niveau du globe oculaire (sclère) et des cils (ciles).

Lorsque le diagnostic tombe, il est alors important de prendre en charge rapidement la personne touchée afin d’éviter les complications pouvant être liées à ce type de cancer.

Les causes exactes du développement tumoral demeurent inconnues. Ce type de cancer est plus fréquent chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques intestinales comme la Crohn’s ou la recto-colite hémorragique (RCH).

Il faut savoir aussi que ce type de tumeur peut apparaître dans n’importe quel œil, y compris chez l’enfant et la femme enceinte.

Le traitement dépend du stade auquel le patient se trouve atteint par la maladie, mais comprend également un suivi régulier visant à prévenir toute rechute.

Le pronostic reste favorable pour les patients dont l’atteinte se situe au stade initial et ne touche pas le nerf optique (neuropathie optique ischémique antérieure non artéritique NOIANA), car cela signifie généralement une guérison complète sans récidive ultérieure.

Les différents types d’oncologie oculaire

La cancérologie: Les différents types d’oncologie oculaire? L’œil est un organe très vulnérable aux effets de la maladie cancéreuse. En raison de l’exposition fréquente à des rayons ultraviolets (UV) en milieu professionnel, les travailleurs exposés au soleil risquent de développer une cataracte et d’autres pathologies oculaires.

Il existe plusieurs formes d’oncologie oculaire qui peuvent être classées en fonction des lésions qu’elles provoquent.

La cataracte est la forme la plus courante de cancer oculaire, avec une incidence estimée à 10% chez les personnes âgées de 50 ans et plus1.

La cataracte se caractérise par une opacification du cristallin due à l’accumulation lentement progressive de protéines dans le cristallin.2

Les symptômes de l’oncologie oculaire

L’oncologie oculaire est une affection de la surface de l’œil causée par la croissance anormale des cellules.

L’oncologie oculaire peut survenir chez les enfants comme chez les adultes. Elle se manifeste le plus souvent par un œil rouge et irrité, qui peut ressembler à un gonflement ou à une irritation sous forme de grain de milium. Dans certains cas, l’œil est totalement fermé, ce qui rend toute vision impossible.

La cause exacte de l’apparition des symptômes n’est pas connue.

Les facteurs qui jouent un rôle dans le développement de cette maladie sont encore méconnus, bien que les personnes atteintes soient plus susceptibles d’avoir certaines conditions médicales préexistantes. Une autre possibilité est que cette affection puisse être causée par un virus ou une infection bactérienne contractés par le patient auparavant.

Les causes de l’oncologie oculaire

L’oncologie oculaire est une maladie qui touche les cellules de la rétine.

Les causes de cette maladie sont nombreuses, mais il est possible d’en identifier quelques-unes. Un des facteurs principaux de l’oncologie oculaire est le tabagisme.

Le tabac peut provoquer des dommages irréversibles aux yeux, ce qui peut entraîner une perte permanente de vision.

Il y a également plusieurs autres facteurs à prendre en considération, notamment le diabète et l’hypertension artérielle, ainsi que le vieillissement et la cataracte.

L’exposition à la fumée secondaire (qui résulte du passage du tabac par un fumeur) constitue un autre facteur important de l’oncologie oculaire. Plus on fume, plus on risque d’avoir des problèmes oculaires, car les substances toxiques contenues dans la fumée passent par la circulation sanguine et atteignent progressivement les cellules de l’œil.

Prévention

Il existe des mesures simples pour prévenir l’apparition de problèmes oculaires :

  • Réduire sa consommation quotidienne de cigarettes.
  • Ne pas utiliser de produits chimiques sur ses paupières.

Facteurs aggravants

Il existe également des facteurs aggravants pour cette maladie :

  • La cataracte
  • Le glaucome

Le diagnostic de l’oncologie oculaire

Le diagnostic de l’oncologie oculaire est la détermination des tumeurs ou des éléments pathologiques qui peuvent atteindre l’œil et entraîner une vision altérée.

Il est important de noter que les signes cliniques n’ont pas de valeur diagnostique, mais sont utilisés pour surveiller l’évolution d’une maladie. Dans certaines situations, ils peuvent indiquer quand un traitement doit être commencé. En outre, lorsque le diagnostic est confirmé par les tests suivants:

  • un examen du fond d’œil.
  • examen microscopique du liquide lacrymal.

    Le traitement de l’oncologie oculaire

    Le traitement de l’oncologie oculaire est très complexe.

    La technique la plus utilisée dans cette spécialité est la chirurgie. Dans certains cas, comme pour les tumeurs à cellules rénales, une radiothérapie peut être prescrite en complément.

    La prise en charge des patients atteints d’un cancer de l’œil nécessite une vigilance particulière de la part du médecin et un suivi régulier de leur état générale par le biais d’examens poussés (biopsies, IRM…). Si vous développez ce type de maladie, vous devrez donc être vigilant et prendre régulièrement rendez-vous avec votre médecin afin qu’il puisse contrôler votre vision.

    La prévention de l’oncologie oculaire

    La prévention de l’oncologie oculaire est un sujet important, étant donné que l’un des cancers les plus fréquents dans le monde est le cancer de la peau, qui touche 70% des personnes atteintes. Cette pathologie touche en effet une grande partie de la population et est très difficile à traiter dans la mesure où elle n’est pas facilement visible.

    Il faut savoir qu’une personne sur trois développera un jour un cancer de la peau. Un problème majeur pour les dermatologues et les cancérologues est que cette pathologie prend souvent naissance sur plusieurs années sans que son origine ne soit perceptible, ce qui rend difficile sa prise en charge. Dans ce contexte, il faut savoir qu’il existe des moyens efficaces pour tenter de détecter les premiers signes du cancer.

    • Il faut savoir qu’il existe divers traitements permettant de lutter contre le vieillissement cutané.
    • Au lieu d’investir dans des crèmes antirides coûteuses, il serait bien plus judicieux d’utiliser des produits naturels à base notamment d’acide hyaluronique.
    • Lorsque vous appliquez une crème antirides sur votre visage, vous pouvez également y ajouter un sérum à base par exemple d’huiles essentielles.

    Les perspectives de l’oncologie oculaire

    L’oncologie oculaire est l’étude des cancers de l’œil, c’est-à-dire de la partie antérieure du globe oculaire, qui regroupe le corps ciliaire (partie en avant), la choroïde (la couche pigmentée de l’œil) et la rétine (la couche photosensible). Cette discipline médicale s’intéresse aussi bien aux tumeurs primitives qu’aux métastases.

    Les principales formes cancéreuses observées dans le système visuel sont les suivantes : carcinome épidermoïde de la conjonctive, rhabdomyosarcome, sarcome d’Ewing, sarcome à cellules claires, lymphome intraoculaire et mélanome uvéal.

    L’hôpital La Timone – AP-HM est un centre régional spécialisé en oncologie oculaire pour les patients des départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. Cet hôpital est doté d’un plateau technique performant : service d’ophtalmologie avec bloc opératoire et services associés ; radiothérapie externe ; centre de consultation pluridisciplinaire ; laboratoires spécialisés en cytogénétique moléculaire et immunohistochimie.

    Il dispose également d’un service de recherche clinique et translationnelle qui permet une prise en charge optimale des patients par le biais d’une collaboration entre cliniciens chercheurs fondamentaux et cliniques.

    L’oncologie oculaire est une discipline médicale spécialisée dans le diagnostic et le traitement des tumeurs de l’œil. L’examen ophtalmologique est la première étape du dépistage et du diagnostic. Les médecins utilisent généralement un microscope pour examiner les cellules tumorales, ainsi que la tumeur elle-même.