Oncologie intégrative

L’oncologie intégrative est une discipline médicale qui étudie les cancers et leurs traitements. Cette approche, qui associe la médecine conventionnelle à des thérapies complémentaires, a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer et de leur famille.

L’oncologie intégrative s’intéresse aux causes du cancer et à l’impact de ces causes sur la santé. Elle cherche également à prévenir les risques de récidive en identifiant les facteurs susceptibles d’augmenter le risque de développer un cancer.

Recherche translationnelle en onco-urologie

Oncologie intégrative et cancer

L’oncologie intégrative est-elle une approche thérapeutique efficace? Oncologie intégrative et cancer sont souvent associés. En effet, l’oncologie est un domaine qui regroupe de nombreuses disciplines telles que la médecine, la biologie et la psychologie.

L’oncologie intégrative est une méthode thérapeutique qui met en parallèle les dimensions physiques, psychologies et émotionnelles du patient. Cette approche fait appel à des techniques variées comme la psycho-neuro-immuno-endocrinologie ou encore la méditation de pleine conscience.

L’objectif principal de l’approche thérapeutique intégrative consiste à proposer un traitement individualisée aux patients atteints d’un cancer. Pour cela, l’oncologue doit prendre en compte les différents aspects du malade ainsi que son ressenti pour lui proposer un traitement adaptée aux besoins individuels du patient. Cette approche permet au corps médical d’obtenir des résultats très satisfaisants sur le plan de la guérrison des cancers en particulier chez les personnes âgés (à partir de 50 ans).

Les principaux objectifs de l’apparition de ce type d’approches sont:

  • Détecter correctement les signaux envoyés par le corps
  • Prise en charge rapide
  • Diminution des effets secondaires

L’oncologie intégrative en pratique

L’oncologie intégrative est une branche de la médecine qui s’intéresse aux effets des traitements conventionnels sur les patients atteints du cancer. En d’autres termes, l’oncologie intégrative considère le patient comme un être unique et en tant que tel, cherche à éviter autant que possible tout traitement pouvant avoir des effets indésirables sur le patient.

Le principe de base de cette approche consiste à rechercher la cause du cancer plutôt qu’à se concentrer uniquement sur son diagnostic. Comme on peut l’imaginer, cette méthode exige du temps et de la perspicacité pour arriver à un diagnostic précis.

Lorsqu’elle est appliquée avec succès, l’oncologie intégrative permet d’obtenir une guérison plus rapide et plus efficace ainsi qu’une meilleure qualité de vie pour les patients atteints du cancer.

  • Le développement accru des essais cliniques
  • La prise en charge personnalisée
  • La possibilité d’effectuer des analyses génétiques

Les bienfaits de l’oncologie intégrative

Le cancer est une maladie complexe qui peut toucher n’importe qui. Elle est souvent associée à de nombreux facteurs génétiques et environnementaux. De ce fait, il est difficile d’en déterminer les causes exactes.

Il existe cependant des facteurs de risques que l’on peut facilement remarquer au quotidien, tels que la consommation excessive d’alcool et le tabagisme. Aujourd’hui, la médecine traditionnelle a beaucoup évolué afin de proposer des traitements plus efficaces contre le cancer, comme par exemple la radiothérapie ou encore la chimiothérapie.

Les avancés scientifiques ont permis une meilleure prise en charge du patient atteint de cancer afin qu’il puisse guérir plus rapidement.  Cependant, certains patients sont réfractaires aux traitements traditionnels et ne souhaitent pas y recourir car ils ne comprennent pas pourquoi ils ont été diagnostiqués d’un cancer ou encore pourquoi on leur propose un traitement particulier alors qu’ils se sentent bien physiquement . Par ailleurs, si vous choisissez de suivre un traitement alternatif à celui proposé par les médecins conventionnels, vous devrez faire preuve d’une grande prudence quant à l’efficacité du traitement que vous allez appliquer sur votre corps. En effet, certains traitements alternatifs peuvent entraîner des effets secondaires indésirables voire graves sur votre organisme ce qui peut engendrer une rechute ou une aggravation de votre pathologie cancéreuse.

Les risques de l’oncologie intégrative

Le cancer est une maladie qui peut être vaincue si on la traite suffisamment tôt.

L’oncologie intégrative est un nouveau concept qui se concentre sur les aspects psychologiques et sociaux des personnes atteintes d’un cancer. Cette approche permet de réduire le stress, d’améliorer l’humeur et de renforcer la résistance au traitement du patient. En effet, en plus de soulager les symptômes physiques (nausées, perte d’appétit, fatigue…), cette approche permet aussi aux patients d’être plus à l’aise avec leur maladie, ce qui augmente leurs chances de guérison. Pour ce faire, il faut prendre en compte les dimensions psychologiques et sociales des patients.

Il s’agit notamment de déterminer comment ils vivent la maladie et comment ils appréhendent la mort.

Les moyens pour y parvenir ? Lorsqu’une personne est diagnostiquée d’un cancer ou qu’elle apprend qu’elle est atteinte de cette maladie, elle doit tout d’abord s’informer pour savoir si elle souffre du cancer ou non. Une fois que son diagnostic est confirmé, elle doit se préparer à sa maladie pour pouvoir éviter toute complication future et profiter pleinement des traitements qu’elle reçoit. Si elle sait exactement ce qui lui arrive et comment la combattre efficacement, elle sera mieux armée pour affronter cette épreuve avec succès.

  • Se faire accompagner par un professionnel
  • Participer à des activités bien-être
  • Se rendre à des groupes de parole

Oncologie intégrative et nutrition

Le cancer est une maladie mortelle qui concerne des millions de personnes à travers le monde.

Les cancers sont classés en fonction de la localisation du tissu où ils se développent. Par exemple, le cancer du sein affecte les femmes, tandis que le cancer de l’estomac touche les hommes.

Le cancer peut aussi être classé en fonction de sa cause (origine). Par exemple, un carcinome est un type de cancer dû à une exposition prolongée au rayonnement UV et provient souvent des cellules pigmentaires de la peau (mélanomes). Ce type de cancer peut parfois se propager aux glandes mammaires et provoquer un cancer du sein chez la femme. Un carcinome rénal est une forme particulièrement dévastatrice qui apparaît dans les reins et provoque souvent une insuffisance rénale.

Il existe plusieurs formes différentes de cancers dont :

  • Les cancers colorectaux sont fréquents
  • Le mésothéliome est lié à l’exposition au radium
  • Les sarcomes sont associés aux cellules cancéreuses musculaires

Oncologie intégrative et méditation

L’oncologie intégrative, qui est une approche de plus en plus répandue en médecine, est une discipline qui se penche sur les causes de la maladie et non pas sur les symptômes.

L’un des principes fondamentaux de l’approche intégrative est que les maladies peuvent être causées par un déséquilibre entre le corps et l’esprit. Cela signifie qu’une personne peut souffrir d’une affection physique sans pour autant avoir un esprit perturbé.

Il arrive également que la cause profonde soit délibérée ou inconsciente, ce qui rend encore plus difficile la résolution du problème.

L’intérêt croissant pour l’oncologie intégrative s’explique par le fait que cette discipline offre aux patients et aux médecins des nouvelles façons de traiter les cancers et d’autres affections liés au mode de vie.

Le processus utilisé par l’oncologie intégrative consiste à mettre en place un diagnostic holistique afin d’identifier tous les facteurs externes susceptibles d’affecter votre santé (y compris la nutrition, le sommeil, l’exercice, etc.) Toutefois, il existe encore très peu de preuves scientifiques permettant d’étayer cette pratique. Pour cette raison, il est recommandé aux patients atteints de cancer ainsi qu’à leurs proches aidants de consulter un oncologue formé à l’oncologie intégrative ou à toute autre professionnel des soins primaires pour obtenir une aide supplémentaire concernant les options thérapeutiques pouvant contribuer à prévenir ou traiter leur cancer.

Oncologie intégrative et acupuncture

La médecine chinoise et l’acupuncture sont des méthodes thérapeutiques qui ont pour objectif de rétablir la circulation de l’énergie dans le corps, notamment dans les cas de troubles fonctionnels. Ce sont des techniques qui permettent une meilleure qualité de vie et un bien-être accru. Ces méthodes thérapeutiques permettent aussi de soulager certains symptômes liés à la maladie.

L’acupuncture est une technique utilisée depuis environ 5000 ans. Elle permet notamment d’apaiser les douleurs liées à la maladie, mais aussi d’amplifier les effets des traitements conventionnels.

Les recherches scientifiques sur l’acupuncture ont démontré que cette technique permet de diminuer la consommation d’antidouleurs tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Il est important de savoir que l’efficacité des AINS nuit aux reins et au foie, ce qui peut entraîner des complications parfois graves, telles qu’une insuffisance rénale ou hépatique. En outre, il est possible qu’ils soient responsables du développement du cancer du sein chez certaines femmes. Par ailleurs, certains travaux suggèrent également que l’acupuncture pourrait avoir un impact sur le système immunitaire et favoriserait donc la réaction immunitaire contre les cellules cancéreuses.

  • Lutter contre les effets secondaires
  • Amplifier les effets des traitements

Oncologie intégrative et aromathérapie

Les produits naturels sont-ils adaptés à mon cancer? L’utilisation des huiles essentielles est-elle sans danger pour les patients atteints de cancers ? Si l’on en croit les études scientifiques, oui. Mais cela ne signifie pas que le traitement doit se faire n’importe comment. Il faut se rappeler que chaque personne est unique et que chacun réagit différemment aux produits qui lui sont administrés.

Il peut donc être nécessaire de consulter un expert avant d’appliquer un traitement aromathérapeutique chez soi. Dans tous les cas, il est important d’obtenir l’aval du médecin traitant avant d’entamer une cure. Cela afin d’avoir la garantie qu’il ne présente aucun risque pour la santé et surtout pour éviter le surdosage pouvant entraîner des effets secondaires importants.

Les huiles essentielles contenues dans certaines formules ont tendance à diminuer ou à stopper la production de globules blancs, ce qui peut rendre le patient plus fragile face aux infections bactériennes et virales. Par conséquent, il peut développer une sensibilité accrue aux maladies telles que la grippe saisonnière et autres virus respiratoires communs (rhume). Au lieu de renforcer son système immunitaire, il risque plutôt d’affaiblir sa protection naturelle contre les agents pathogènes grâce à leur action antibactérienne ou antivirale très puissante.

L’oncologie est la spécialité médicale qui s’occupe des tumeurs. La médecine intégrative, elle, vise à prendre en compte l’ensemble des facteurs de santé du patient en tenant compte de son individualité.