L’infection du sang : les causes, les symptômes et le traitement

Une infection du sang est une infection qui se produit dans le sang. Elle peut être causée par des bactéries, des virus ou des parasites.

Les infections du sang sont classées en fonction de la partie du corps touchée et de l’agent infectieux.

Les infections du sang les plus courantes sont les infections bactériennes, telles que la méningite bactérienne, la septicémie bactérienne et la pneumonie bactérienne.

Les infections du sang les plus courantes chez les enfants sont les infections à streptocoques et à staphylocoques.

Conseils pour soulager la piqure de moustique

La bactériémie

Le risque d’infection du sang est très élevé pour les personnes qui ont plusieurs facteurs de risque. Ceux-ci incluent :

  • le fait d’avoir une maladie chronique, comme une infection pulmonaire chronique ou un diabète
  • le fait de prendre des médicaments pour le cœur
  • des antécédents familiaux de problèmes cardiaques

La septicémie

La septicémie est une infection du sang. Elle peut avoir plusieurs causes, mais les plus fréquentes sont :

  • L’infection d’une plaie ouverte
  • L’infection d’un organe creux (tube digestif, canal urinaire)
  • L’infection de l’œil avec une bactérie appelée « Chlamydia trachomatis » entraîne la conjonctivite qui peut évoluer vers la septicémie si elle n’est pas traitée.
  • Les infections des poumons appelées pneumopathies infectieuses peuvent aussi conduire à la septicémie.

L’infection fongique du sang

L’infection du sang est une infection fongique. En plus de l’infection fongique des ongles, la mycose de la peau est également connue sous le nom d’eczéma marginé. Cette infection fongique se développe généralement sur les pieds et les mains dans des environnements chauds et humides. Elle se manifeste par l’apparition de taches rouges ou brunes sur la peau, entourées d’une bordure blanche qui démange beaucoup.

La plupart du temps, cela donne à la peau un aspect granuleux et rugueux.

L’infection infectieuse cutanée est causée par des champignons microscopiques appelés dermatophytes (dermatophytes). Ces champignons sont particulièrement répandus lorsque vous êtes exposés à la moisissure ou aux produits chimiques puissants comme ceux utilisés pour le nettoyage de surfaces. Ce type d’infection provoque souvent une sensation très inconfortable et semble presque impossible à traiter car elle ne disparaît pas spontanément sans traitement approprié. Bien que les infections cutanées soient fréquentes chez les personnes immunodéprimées, elles constituent également un problème pour les personnes en bonne santé qui ont tendance à avoir une barrière protectrice naturelle contre les infections externes.

Les symptômes présents varient d’une infection cutanée simple à une infection grave pouvant nécessiter un traitement hospitalier.

Le type exact de champignon responsable varie en fonction du type d’infection cutanée individuelle ainsi que l’étendue de l’inflammation et son emplacement spécifique sur le corps affectée.

Le stress est un phénomène normal auquel tout le monde

La virémie

La virémie est la présence d’une quantité anormalement élevée de virus dans le sang.

Lorsque l’on parle de virémie, on fait référence à une infection du sang causée par un virus. Cette maladie peut être très grave et entraîner des complications graves, notamment chez les personnes immunodéprimées ou ayant des problèmes de coagulation sanguine.

La virémie peut être causée par différents virus, tels que le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), le VHC (virus de l’hépatite C) et plusieurs autres types d’infections virales comme la grippe, la rougeole et les oreillons.

Les symptômes dépendent généralement du type de virus qui a infecté votre corps. Toutefois, il est possible que vous ne ressentiez pas les signes ou symptômes associés à cette maladie.

Le principal symptôme est généralement une fièvre importante accompagnée d’une faiblesse intense et persistante au niveau des muscles.

Les personnes atteintes peuvent aussi souffrir d’un manque d’appétit et avoir des maux de gorge persistants. De plus, elles ont souvent des frissons importants pendant la nuit et durant la journée peuvent se plaindre d’avoir chaud ou froid sans raison apparente.

La rickettsiose

Les rickettsies sont des bactéries qui infectent le sang et les liquides organiques. Elles provoquent une maladie appelée rickettsiose.

Les symptômes de la rickettsiose sont une fièvre prolongée, des maux de gorge, des ulcères buccaux et des éruptions cutanées. Dans certains cas, l’infection peut être mortelle.

La rickettsiose est causée par Rickettsia conorii (R. conorii), une bactérie présente dans le sol et transmise à l’homme par les tiques du genre Rhipicephalus (Rhipicephalus sylvaticum et Rhipicephalus sanguineus).

Les tiques se trouvent principalement dans les régions boisées, surtout en Europe occidentale et en Asie occidentale.

La transmission de la bactérie se fait par piqûre de tique ou lorsque celle-ci meurt après s’être nourrie du sang d’un animal infecté.

Lorsque le patient entre en contact avec un objet contaminé par la bactérie, il peut attraper la maladie.

  • La maladie
  • L’incubation
  • Le traitement

La maladie de Chagas

Chagas est une maladie parasitaire qui affecte principalement les pays tropicaux d’Amérique du Sud. Elle se transmet par la piqûre de punaises de lit, qui se trouvent sur le sol des maisons.

La maladie est souvent asymptomatique et n’est pas diagnostiquée avant plusieurs mois ou années après l’infection.

Lorsque les symptômes apparaissent, ils sont similaires à ceux de la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses (MPS), qui touche également les Amériques. Chagas peut être soignée avec un traitement précoce, mais elle peut également entraîner une insuffisance rénale chronique et même la mort si elle n’est pas traitée correctement.

Il existe une possibilité limitée de prévention contre cette infection mortelle, mais il est possible d’empêcher sa propagation en aménageant des systèmes d’assainissement adéquats et en fournissant aux habitants des informations utiles sur les punaises de lit.

La leishmaniose

La leishmaniose est une maladie parasitaire qui s’attaque aux cellules du corps. Cette infection provient d’un parasite et plus précisément d’une mouche, appelée phlébotome. Elle se transmet à l’homme par la piqûre de cette mouche. Dans les pays chauds, la leishmaniose est très répandue. On la trouve principalement au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et dans les régions tropicales et subtropicales de l’Asie du Sud-Est, de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

Les symptômes peuvent varier selon le stade de la maladie : il peut s’agir simplement de démangeaisons ou bien des plaques rouges sur les membres inférieurs ou supérieurs, accompagnés de troubles cutanés comme des ulcères ou encore des tumeurs cutanées appelées kystes.

La leishmaniose n’est pas contagieuse pour l’homme ; elle ne se transmet pas par contact direct avec un animal infecté ni par simple inhalation ou ingestion d’eau contaminée par les urines d’une personne atteinte. Seuls quelques insectes spécifiques transmettent cette maladie à l’homme (les phlébotomes). Un traitement médicamenteux permet généralement de traiter efficacement la leishmaniose.

Il existe également des traitements naturels contre cette infection parasitaire, dont certains sont facilement disponibles en pharmacie sans ordonnance.

  • Lutter contre les moustiques
  • Soyez vigilant face aux animaux domestiques
  • Utilisez un antihistaminique pour calmer vos démangeaisons

La trypanosomiase

La trypanosomiase (maladie du sommeil) est une maladie parasitaire transmise par la piqûre d’un insecte qui transmet le parasite. Celui-ci va ensuite se développer dans les globules rouges et provoquer des lésions cutanées, nerveuses, cardiaques ou encore cérébrales. Ce sont ces symptômes qui vont permettre de diagnostiquer la maladie chez le patient.

La trypanosomiase touche principalement les populations africaines et plus particulièrement celles vivant en Afrique subsaharienne et plus précisément au Sud du Sahara.

L’Afrique centrale est également concernée par ce fléau mais de manière moins importante que l’Afrique sub-saharienne. Cette maladie peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps.

Il existe différents types de trypanosomiase :

  • La Trypanosomiase Africaine (TAT),
  • La Maladie du sommeil (trypanosomiase américaine),
  • La Maladie du sommeil africaine.

Pour conclure, le risque d’infection du sang par une bactérie est faible. Les bactéries ne pénètrent pas facilement dans le corps humain. Elles sont éliminées par les cellules phagocytaires (les globules blancs), qui les digèrent et les rejettent. Le risque de contamination des organes internes est donc très faible, surtout si l’on suit les règles d’hygiène de base : se laver régulièrement les mains, éviter de manger des aliments crus ou mal lavés…