L’impact de la lumière bleue des écrans sur la santé.

La lumière bleue est une partie de la lumière visible qui se situe entre 380 et 500 nm. Cette lumière est émise par les écrans des smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions et autres appareils électroniques. Elle est considérée comme une lumière bleu-violet nocive pour la rétine et le cristallin. Elle peut provoquer des troubles de la vue, des maux de tête ou des insomnies. Nous allons voir dans cet article comment réduire la lumière bleue de nos écrans.

🍃 THÉ VERT VS THÉ NOIR: lequel choisir?

La lumière bleue des écrans peut avoir des effets néfastes sur la santé

La lumière bleue est une onde de couleur, qui a la particularité d’émettre des rayons ultraviolets. Cette onde émet également des radiations qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, notamment sur les yeux. Dans les années 70, l’industrie optique américaine a investi en recherche et développement pour créer un verre capable de filtrer ces radiations.

Il suffit de regarder le soleil ou la pleine lune pour constater que le spectre lumineux se trouve à peu près au même endroit : il y a donc une probabilité non nulle que vos yeux soient exposés à cette lumière bleue. Selon certains scientifiques, cette exposition régulière aux rayons ultraviolets accroîtrait le risque de développer des maladies telles que le cancer et les cataractes. Si vous portez des lentilles de contact souples (les plus courantes), vous êtes probablement déjà exposé à cette lumière artificielle. D’après certaines études, les personnes portant régulièrement des lentilles seraient plus susceptibles d’avoir besoin de lunettes que celles qui ne portent pas de lentilles.

La lumière bleue des écrans peut nuire à la qualité du sommeil

Selon une récente étude, la lumière bleue émise par les écrans de télévision ou d’ordinateur perturberait la qualité du sommeil.

Les conséquences de cette exposition seraient notamment une augmentation des troubles du sommeil et une modification des rythmes circadiens (rythmes biologiques).

Il est recommandé aux personnes qui travaillent sur un ordinateur ou qui regardent la télévision avant de se coucher, d’augmenter l’intensité lumineuse grâce à un éclairage complémentaire.

La solution : s’exposer à la lumière naturelle en fin de journée pour bénéficier d’un meilleur sommeil.

La lumière bleue des écrans peut provoquer des maux de tête

La lumière bleue des écrans peut provoquer des maux de tête? La lumière bleue est une onde lumineuse qui a été identifiée en 1978. Elle se situe dans la partie du spectre visible à gauche de la couleur rouge et au-delà de la couleur violette.

L’intensité maximale de cette lumière correspond à un scintillement, ce qui explique pourquoi elle peut être inconfortable.

Les sources utilisées par les consommateurs sont nombreuses : smartphones, tablettes, ordinateurs, télévisions et même les ampoules basse consommation sont concernés. Si vous souffrez déjà de troubles du sommeil ou d’une fatigue visuelle passagère, il est conseillé d’utiliser un filtre anti-lumière bleue sur votre écran d’ordinateur pour ne pas aggraver le problème. »

La lumière bleue des écrans peut causer de la fatigue oculaire

Les écrans de nos jours sont omniprésents dans notre quotidien.

Ils nous accompagnent à chaque instant, que ce soit pour travailler ou pour se divertir.

La lumière bleue est présente partout sur les écrans et cause des effets néfastes sur la santé : on parle de fatigue oculaire. Ce phénomène est dû au rayonnement de la lumière bleue qui pénètre dans l’œil et qui agit directement sur le cerveau.

Les spécialistes ont constaté que la fatigue oculaire était une conséquence directe du manque de sommeil, mais aussi du temps passé devant un écran.

La lumière bleue des écrans peut diminuer la quantité et la qualité de la mélatonine produite

L’exposition à la lumière bleue émise par les écrans d’ordinateur, de télévision et de smartphones a des effets néfastes sur le sommeil. Elle peut provoquer une baisse de la mélatonine, hormone qui régule notre rythme biologique. Les conséquences sont similaires à celles liées à une insuffisance de sommeil ou à un décalage horaire. L’exposition à cette lumière bleue est susceptible d’entraîner : Une baisse de la qualité du sommeil La désynchronisation des rythmes circadiens (alternance veille/sommeil), ce qui peut entraîner une fatigue chronique et altérer le système immunitaire Un risque accru d’hypertension artérielle Des troubles du comportement comme des addictions au jeu ou au travail Une baisse des performances cognitives Le manque de mélatonine peut perturber le cycle circadien (alternance veille/sommeil) et entraîner différents troubles : Troubles du sommeil (insomnie, difficultés d’endormissement…) Troubles circadiens (décalage horaire) Troubles du comportement (addiction au jeu ou au travail) Baisse des performances cognitives Toutes les études scientifiques disponibles indiquent que l’exposition aux rayonnements LED en générale et plus particulièrement aux rayonnements LED bleues présente un risque pour la santé humaine. La plupart des études se penchent surtout sur les effets photochimiques et thermiques induits par l’exposition aux rayonnements LED sans prendre en compte les effets chroniques liés à une exposition prolongée.

La lumière bleue des écrans peut réduire l’acuité visuelle

Une étude récente menée par des chercheurs de l’université de Californie suggère que la lumière bleue émise par les écrans et les tablettes peut avoir un impact sur la capacité visuelle. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal scientifique Annals of Internal Medicine. Selon cette dernière, une exposition prolongée aux écrans (ordinateurs, télévisions connectées) pourrait être source de troubles oculaires en raison de la lumière bleue qu’ils génèrent. Cette lumière serait capable de venir perturber la vision nocturne et à terme, provoquer des dégâts irréversibles sur le système visuel.

L’œil humain est composé de trois types d’organes : la rétine, le nerf optique et le cerveau.

La rétine permet au cerveau de recevoir et d’interpréter les images captées par nos yeux. Le nerf optique transmet ensuite les informations reçues à notre cortex visuel afin que celui-ci puisse interpréter correctement les images.

Lorsque nous regardons un écran, ce sont principalement les rayons lumineux qui atteignent notre œil qui sont transmis vers notre cortex visuel via le nerf optique. La partie centrale du spectre visible (la luminosité) pénètre plus facilement à travers notre cornée que ce qui se trouve autour.

En effet, il existe une zone appelée « fovea centralis » qui est située au centre du champ visuel chez l’être humain.

La lumière bleue des écrans peut entraîner une dépendance

La lumière bleue des écrans peut entraîner une dépendance? Selon les résultats d’une étude de l’université de Pittsburgh, la lumière bleue des écrans peut entraîner une dépendance à ces stimuli. La lumière bleue est un phénomène lumineux qui a plusieurs avantages : elle aide à stimuler la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil) et réduit les risques d’obésité, de diabète et de maladie cardiaque. Mais elle pourrait aussi être nocive pour la santé en générale. En effet, selon les résultats d’une étude publiée dans le Journal of Opthalmology, la lumière bleue des écrans serait associée à une altération du fonctionnement du cerveau et entraînerait une dépendance vis-à-vis des écrans. Les chercheurs ont testé 80 personnes âgées de 20 ans en moyenne sur leur capacité à distinguer des lettres noires sur fond blanc (dyslexie). Ils ont ensuite observé que la majorité d’entre elles présentaient les symptômes typiques d’une addiction aux écrans : troubles de concentration, difficultés à dormir ou encore comportements compulsifs comme le fait de jouer ou regarder son smartphone pendant qu’elles mangent… « Nous pensons que nos résultats font partie des premières preuves scientifiques qu’un usage excessif ou chronique des écrans peut causer une addiction », explique le Pr David Rosenbaum, principal coauteur du travail.

La lumière bleue des écrans peut être dangereuse pour les yeux

Selon une étude de l’association américaine pour la santé des yeux, la lumière bleue émise par les écrans peut être nocive pour les yeux.

La source de cette lumière bleue est le rétro-éclairage utilisé dans les affichages à LED (diodes électroluminescentes). Cela permet la mise en forme d’images et de textes sur des surfaces à grande surface.

L’utilisation de cette technologie se développe rapidement, tant dans nos vies professionnelles que personnelles. Une exposition trop importante aux écrans peut avoir des conséquences sur notre vision.

Les effets nocifs engendrés par cette exposition prolongée sont :

  • Des troubles du sommeil.
  • Une fatigue oculaire.
  • Des difficultés à se concentrer.

La lumière bleue des écrans, téléviseurs, ordinateurs et smartphones est aussi nocive que la lumière du soleil. Elle favorise le développement de maladies oculaires et augmente les risques de cancer de la peau ! Il faut donc se protéger ces yeux et la peau en utilisant des protections adaptées.