L’Hydroxychloroquine, un médicament efficace contre le paludisme

L’hydroxychloroquine est un médicament utilisé pour traiter l’arthrite, la polyarthrite rhumatoïde et le lupus.

Il est également utilisé pour traiter les maladies auto-immunes telles que le psoriasis et la sclérose en plaques.

L’hydroxychloroquine a été initialement développée par des scientifiques du laboratoire de recherche de Sanofi, mais elle a été acquise par le gouvernement américain dans les années 1940. C’est un médicament qui n’est pas disponible sur ordonnance aux États-Unis, mais qui peut être acheté sur des sites Web comme Amazon. Nous allons voir ensemble ce qu’il faut savoir à propos de ce médicament.

Info Conso – La sécurité sur les jouets

Histoire de l’hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine est un médicament utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du lupus.

Il a été découvert par des chimistes français en 1934, à la suite d’une réaction entre l’acide chlorhydrique et l’azote de l’oxygène, alors appelée «plasmodie».

Le nom commercial de ce médicament est Plasmodium Chloroquinum. Son appellation générique est acide nalidixique ou hydroxychloroquine (HCQ).

La molécule d’hydroxychloroquine est utilisée comme antipaludique depuis les années 1940. En 1952, elle fut administrée pour la première fois à un patient atteint de malaria sous forme pulmonaire, ce qui suscita une controverse au sein de la communauté scientifique internationale sur son innocuité dans cette indication : cet épisode a permis aux chercheurs de mettre en évidence le rôle essentiel que jouait le parasite Plasmodium falciparum dans le déclenchement des fièvres palustres chez les humains1. En effet, ils ont observé que le parasite n’était pas tué par ce même traitement quand il était administrés à des souris infectés par cette variété particulière du parasite2, suggérrant que cette molécule pouvait être efficace contre les parasitoses dues aux autres espèces du genre Plasmodium (par exemple P. vivax) ; ce résultat fut confirmée plus tard par Charles Nicolle qui réussit à guider vers une formule optimale pour obtenir une activité anti-Plasmodium vivax3. Cependant, les expériences menaient à penser que si elle était active contre P. falciparum, elle ne l’était pas cont

Indications thérapeutiques de l’hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine est un dérivé de l’antipaludéen chloroquine utilisée dans le traitement du paludisme. Elle est commercialisée sous la marque Plaquenil et sous des noms génériques en France, aux États-Unis et au Canada. L’hydroxychloroquine est actuellement utilisée pour le traitement de plusieurs maladies auto-immunes, dont notamment la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux systémique, la spondylarthrite ankylosante et la maladie de Crohn.

Les indications thérapeutiques de l’hydroxychloroquine concernent donc les traitements suivants :

  • Plaquenil
  • Hydroxycholoroquine

Effets secondaires de l’hydroxychloroquine

Les effets secondaires de l’hydroxychloroquine sont très peu nombreux.

Il existe cependant un risque d’atteinte oculaire, mais ce risque est faible et sans conséquence sur la vision. Par ailleurs, ce traitement peut entraîner une sensibilité au soleil et des réactions cutanées comme des démangeaisons ou des rougeurs. Enfin, il faut savoir que le traitement par hydroxychloroquine ne permet pas de guérir du Covid-19, mais qu’il permet d’en atténuer les symptômes.

La chloroquine est un antipaludique qui a été utilisée contre le paludisme depuis de nombreuses années. Son efficacité pour soigner le coronavirus avait été remise en cause par certains scientifiques lorsque l’hydroxychloroquine a été découverte en 1940 par les chercheurs français Didier Raoult et Christian Brissot; cette molécule avait alors permis d’obtenir de bons résultats contre le paludisme chez l’homme.

Interactions médicamenteuses de l’hydroxychloroquine

Vous avez entendu parlé de l’hydroxychloroquine, mais vous ne savez pas tout sur ce médicament? Vous souhaitez savoir si ce traitement est sans danger pour votre santé et comment interagit-il avec d’autres traitements? Dans cet article, nous allons aborder les interactions médicamenteuses de l’hydroxychloroquine et répondre à vos questions.

L’hydroxychloroquine peut interagir avec des substances suivantes :

  • Antifongiques azolés
  • Antibiotiques macrolides (l’azithromycine)
  • Antibiotiques polypeptidiques (la bacitracine)
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (l’aspirine)
  • Anti-inflammatoires stéroïdiens (les corticoïdes)

Posologie de l’hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine peut être prise de différentes manières.

La posologie est généralement de 3 à 6 comprimés par jour.

Il est important d’être suivi par un professionnel de santé afin d’assurer une utilisation correcte et sûre de ce médicament.

Vous pouvez lire les instructions du médecin concernant la dose que vous devriez prendre, ainsi que les effets secondaires qui pourraient survenir suite à la prise du traitement.

Précautions d’emploi de l’hydroxychloroquine

L’hydroxychloroquine est utilisé depuis des décennies.

Il s’agit d’un dérivé de la chloroquine qui possède une activité antipaludique, mais aussi un effet immunomodulateur et anti-inflammatoire.

Il est particulièrement utile pour traiter les maladies auto-immunes comme le lupus, la polyarthrite rhumatoïde ou encore la sclérose en plaque.

L’hydroxychloroquine a fait l’objet de nombreuses études cliniques et il n’y a pas eu d’effets secondaires graves indésirables. Quand elle est prise par voie orale, l’hydroxychloroquine peut entraîner des effets secondaires :

  • bronchospasme (réaction respiratoire excessive provoquant une toux sèche)
  • surdosage

Pour conclure, il y a des études qui montrent que la chloroquine peut être efficace dans le traitement de certains patients. Mais les études sont biaisées parce que ceux qui ont reçu de la chloroquine ont pu mieux se soigner et donc guérir plus vite. L’hydroxychloroquine est un dérivé de la chloroquine, mais elle n’est pas aussi efficace en raison du fait qu’elle ne peut pas pénétrer à l’intérieur des cellules.