Les symptômes de l’E. coli

Les symptômes d’une infection à E. coli sont la diarrhée, des crampes abdominales et des vomissements. Cette maladie peut être mortelle chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Elle est causée par une bactérie qui vit dans l’intestin de l’homme et du bétail.

Les aliments contaminés par cette bactérie peuvent causer une infection à E. coli.

Il existe plusieurs types de souches d’E. coli, mais toutes sont susceptibles de provoquer des infections graves ou mortelles chez les personnes vulnérables.

11 SIGNES D'UN FOIE MALADE (+ LES PIRES ALIMENTS TOXIQUES À ÉVITER)

Symptômes courants de l’infection à E coli

Il y a certains symptômes courants qui peuvent indiquer que vous pouvez souffrir de l’infection à E. Coli.

Vous pouvez penser que les symptômes sont causés par votre infection, mais cela pourrait être dû à autre chose, comme une infection des voies urinaires ou la grippe intestinale.

Les symptômes suivants ne sont pas forcément liés à l’infection à E coli:

Symptômes graves de l’infection à E coli

E. coli est une bactérie qui peut causer de graves infections telles qu’une maladie inflammatoire de l’intestin, la colite hémorragique ou la méningite.

Les symptômes principaux de l’infection à E.coli sont des crampes abdominales, des vomissements et/ou des diarrhées sanglantes. Dans les cas les plus graves, cela peut entraîner une insuffisance rénale aiguë chez les enfants et les personnes âgées.

La contamination se fait généralement par l’eau potable contaminée (par exemple, de l’eau non traitée provenant d’un puits).

L’infection à E coli s’étend rapidement dans le monde entier. En outre elle est très difficile à traiter car il n’existe pas encore de vaccin contre cette bactérie.

  • Lorsque vous consommez du lait cru non pasteurisé ou non stérilisés
  • Lorsque vous consommez du jus non pasteurisés
  • Lorsque vous mangez des viandes crues (volaille)

Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre l’infection à E coli

Un épidémiologiste de l’université de Washington a prouvé que les antibiotiques ne sont pas efficaces contre l’infection à E coli. Selon ces chercheurs, les antibiotiques n’ont pas d’effet et n’empêchent pas la propagation du virus.

L’étude a été publiée dans le journal Science.

Les résultats ont montré qu’en moyenne un échantillon d’E coli est infecté par plus de 100 souches différentes dans des conditions normales, tandis que le taux tombe à 20 % en cas de traitement antibiotique.

Les scientifiques ont démontré le contraire : les patients qui prennent des antibiotiques se remettent moins vite du mal causé par la bactérie.

Les infections à Escherichia Coli sont fréquentes chez les personnes dont l’alimentation est riche en viande non cuites et non stériles ou si elles mangent des aliments contaminés par des excréments animaux comme ceux provenant de poulets crus ou mal cuits.

Lorsque vous faites une infection intestinale, il peut être très difficile de faire face au problème car il y a beaucoup trop d’organismes différents impliqués. Pour aggraver les choses, il existe huit types principaux d’ETEC (Escherichia coli entre autres) qui causent souvent une diarrhée faisant suite aux infections intestinales graves.

Cependant, certaines formes provoquent des symptômes très similaires à ceux provoqués par la grippe ou la gastro-entérite classique, rendant impossible pour certains professionnels de distinguer entre eux et conduisant notamment à un diagnostic erronnée :

  • La plupart ne présente aucune considérable danger pour la santé.
  • Certains provoquent simplement des douleurs abdominales chroniques et mineures.

L’infection à E coli peut être mortelle

Le type d’E. coli qui a frappé la région de Minnesota peut être mortel et causer des complications sérieuses si elle n’est pas traitée à temps, selon les autorités sanitaires américaines.

  • L’infection à E. coli est causée par une bactérie qui peut passer de l’intestin humain aux intestins des animaux ou des plantes.
  • La bactérie se développe souvent dans le système digestif en passant par les intestins ou le gros intestin (côlon).
  • Quand une personne est infectée, elle peut ne jamais montrer de symptômes.

Les enfants et les personnes âgées sont plus à risque de complications de l’infection à E coli

Selon des chercheurs de l’Université du Nebraska-Lincoln, les enfants et les personnes âgées sont plus à risque de complications de l’infection à E coli – E. coli (E.coli 0157:H7). Ces résultats d’une étude parue dans la revue Clinical Infectious Diseases, montrent que les enfants et les personnes âgées peuvent développer une infection grave après avoir vomi ou souffert de diarrhée suite à des aliments contaminés par le pathogène.

Lorsqu’ils ont commencé à enquêter sur les cas signalés aux Centers for Disease Control and Prevention (CDC) au cours des mois précédents, ils ont constaté qu’environ 70% des infections graves étaient contractées chez des personnes dont l’âge variait entre 20 jours et 19 ans. Selon Laura Mershon, directrice du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies chez Baylor du Texas Health Sciences Center, cela signifie probablement qu’il y a un problème au niveau de l’information concernant la contamination par ce type d’agents pathogènes transmis par voie orale chez les nourrissons et les jeunes enfants. » Nous nous concentrons sur tout ce qui est lié aux diarrhée », explique-t-elle. »Les bactéries telles que E coli (E colonie 0157: H7) sont très fréquentes chez les jeunes enfants et sont habituellement sans danger ». Elle explique que « nous avons besoin d’informations supplémentaires sur la façon dont cela se produit afin de prendre action contre ce phénomène. » Selon le Dr Mark Schriefer, mieux connu pour son travail au National Children’s Hospital of Ohio , il n’est pas rare que cette bactérie cause des infections graves.

Il indique avoir observés un certain nombres de cas similaires depuis 1995 : « Je pense qu’ils causent une grande partie des cas» Et même si « les chiffres publiés ne représentent pas correctement toute la gamme complète », il ajoute : «Cette épidémie ne va probablement disparaître rapidement ».

Les personnes atteintes d’une maladie chronique sont également à risque de complications de l’infection à E coli

Si le risque augmente en cas de maladie chronique, il est également présent chez les personnes à risque moyen.

Le fait d’être atteint d’une maladie chronique peut entraîner une infection à E coli – E. coli. Cette bactérie produit une toxine qui peut provoquer des symptômes très variés (par exemple des nausées ou des douleurs abdominales).

Les personnes atteintes d’une maladie chronique sont souvent exposées à un risque accru de complications. Ces infections se développent parfois aussi sur le long terme et peuvent être mortelles si elles ne sont pas traitées correctement.

Lorsqu’une personne souffre d’une affection chronique, elle n’est pas toujours consciente du type de complications qu’elle pourrait subir et doit donc faire preuve de prudence lorsqu’elle mange ou boit quelque chose qui a été contaminé par la bactérie E coli – E. coli.

  • Avec une alimentation riche en glucides, la bactérie E coli se multiplie plus rapidement que la normal
  • La diarrhée causée par cette bactérie contient beaucoup de matière fécale
  • Cela peut conduire à des problèmes rénaux pouvant être fatals.

La prévention de l’infection à E coli est importante

Les entreprises alimentaires doivent se conformer à des exigences strictes en matière d’hygiène pour éviter les infections à E. coli.

Les conséquences peuvent être catastrophiques sur le plan financier, car l’infection par E. coli est une maladie qui peut causer la mort et des milliers de personnes sont touchées chaque année aux États-Unis seulement.

Le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommande aux hommes adultes et aux femmes enceintes, ainsi qu’aux personnes atteintes d’une affection chronique ou immunitaire affaiblie, de suivre un régime alimentaire qui comprend beaucoup de fruits et légumes frais tout au long du mois où ils vont manger chez un détaillant agréé sans avoir été en contact direct avec un produit contaminé.

Les produits contenant des salmonelles doivent être rappelés immédiatement; cependant, les produits ne devraient pas être vendus jusqu’à ce que le fabricant approuve la mise en œuvre appropriée du retrait du marchandises contaminés si possible (http://www.cdcgovhealth.gov/foodsafety/fsfoodsafety_fr). En savoir plus sur http://www.cdcgovnews-fr/topic/e-coli-infections#f3M4TqrXZ5KpJyVpF7HGw .

Traiter l’infection à E coli rapidement est crucial

E. coli est une bactérie qui se trouve dans l’intestin des humains et des animaux, mais aussi dans les eaux usées.

Lorsqu’on ingère ces bactéries, elles peuvent causer une gastro-entérite hémorragique potentiellement mortelle dite Escherichia Coli O157:H7 (E. coli). Cette infection à E. coli est transmissible de l’animal à l’homme et provoque généralement des douleurs abdominales soudaines accompagnés de nausée, vomissements et diarrhée sanglante pouvant entraîner la déshydratation chez certains enfants ou adultes plus vulnérables1.

L’infection peut survenir à tout moment durant la vie et peut toucher différents organes du corps : reins, foie ou système digestif2..

En conclusion, il faut être vigilant et se faire dépister au plus vite si l’on a eu un rapport sexuel à risque. Il faut également savoir que les symptômes de la gastro-entérite sont souvent bénins et peuvent passer inaperçus, ce qui peut retarder la prise en charge de la maladie.