LES SECRETS DES REMBOURSEMENTS DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR LES ACTIVITÉS PHYSIQUES

La sécurité sociale rembourse les frais de kinésithérapie, d’ostéopathie et d’acupuncture à hauteur de 70% sur la base du tarif conventionnel. Cependant, il est possible que vous ayez à payer des frais supplémentaires pour certains actes non pris en charge par la sécurité sociale. Nous allons voir çà de plus près.

Marche

La kinésithérapie est une discipline qui vise à rétablir, maintenir ou améliorer la mobilité de l’organisme. Ce type de soin consiste à utiliser des techniques manuelles diverses pour soulager les douleurs et traiter les pathologies. Cette méthode thérapeutique est largement utilisée par les professionnels de santé, notamment dans le domaine du sport et après une opération.

Les kinésithérapeutes interviennent également auprès des personnes âgées pour prévenir les risques liés à l’arthrose et au vieillissement.

Ils peuvent aussi intervenir chez les personnes en situation de handicap, afin de remettre progressivement en place leur autonomie et favoriser leur réinsertion sociale. Enfin, ils accompagnent également les personnes souffrant d’un cancer pour favoriser la récupération des fonctions motrices perdues.

Jogging

Le jogging est une activité physique qui peut être pratiquée à tout moment de la journée, en fonction du temps dont vous disposez. C’est un sport très complet, qui permet de travailler l’ensemble des muscles du corps.

Le jogging est souvent associé à une pratique régulière d’autres activités physiques et sportives, comme le cyclisme ou la natation. Pour que votre séance de jogging soit efficace, il convient de respecter quelques règles simples :

  • Choisir un parcours facile
  • Commencer par des exercices de base
  • Augmenter progressivement les efforts demandés

Natation

La natation: une activité qui permet de se détendre et de travailler efficacement le souffle.

La natation est un sport qui peut être pratiqué tout au long de la vie, car il ne nécessite pas d’âge particulier. C’est également une discipline complète qui permet à l’individu de se tonifier, de développer sa musculature, mais aussi d’améliorer son endurance et sa souplesse.

L’activité physique fait partie des recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS). Elle contribue à l’entretien des muscles, renforce les os et favorise la circulation sanguine. De plus, elle améliore le transit intestinal et facilite l’assimilation des nutriments par notre organisme.

Les exercices aquatiques permettent en outre de travailler son souffle et d’améliorer sa condition physique générale. Si vous avez besoin d’une activité pour vous relaxer ou pour faire du sport tout en douceur, nager peut être une bonne option pour vous. Pour que votre entraînement soit agréable et efficace, privilégiez les piscines municipales ou les cours proposés par votre club sportif local.

Danse

Ce que je vais vous dire est une chose, mais il faut savoir qu’il y a un domaine dans lequel beaucoup de gens sont nuls, c’est la danse.

Il s’agit donc d’un domaine où la plupart des gens se trompent. Si vous envisagez de consacrer du temps à votre passion, autant dire que les chances pour que cela soit une réussite sont minimes.

Il est important d’apprendre à maîtriser certains éléments avant de commencer à pratiquer un sport qui requiert des qualités particulières. Par exemple, si vous souhaitez faire décoller votre carrière professionnelle par l’intermédiaire de la danse classique, alors il serait judicieux de choisir un cours qui enseigne cette discipline depuis plusieurs années et qui puisse vous apporter ce genre de connaissances. Si vous débutez en tant que professeur de danse contemporaine alors il serait peut-être judicieux de prendre des cours avec un professeur expérimenté afin qu’il puisse corriger certaines erreurs et améliorer votre technique. Enfin, si vous souhaitez apprendre la salsa ou encore le tango argentin, essayez toujours d’avoir recours aux services de professionnels : les professeurs ne feront pas forcément partie du club où vous suivrez les cours et ils ne sauront pas comment adapter leur façon d’enseigner pour que ce soit efficace.

Tai-chi

La kinésithérapie est une discipline paramédicale qui permet de soigner les patients à l’aide de massages et d’exercices physiques. Si la formation en kinésithérapie n’est pas sanctionnée par un diplôme, il faut savoir que cette profession nécessite toutefois un certain niveau de connaissances théoriques et pratiques.

La formation en kinésithérapie se déroule sur trois années dans une école spécialisée ou une faculté de médecine.

Le futur masseur-kinésithérapeute doit avant toute chose passer le concours d’entrée à l’une des écoles suivantes :

  • Une école spécialisée
  • Un institut de formation en masso-kinésithérapie

Yoga

Le yoga est un sport qui peut être pratiqué avec des chaussures de sport.

Il s’adresse à tous les niveaux et peut être pratiqué par tout le monde, sans exception.

Le yoga est une discipline qui consiste à allier des exercices physiques et respiratoires. De plus en plus de personnes font du yoga pour se maintenir en forme, car il permet d’affiner la silhouette et de muscler l’ensemble du corps.

Il faut savoir que cette discipline vous permet également de travailler votre souplesse, votre agilité et votre concentration mentale. Cela dit, il est important de souligner que le yoga ne doit pas être considéré comme un simple sport, mais plutôt comme une activité spirituelle qui vise à réduire la tension intérieure du corps et de l’esprit.

Pilates

Les frais de kinésithérapie sont variables.

Ils peuvent être pris en charge par la sécurité sociale ou bien votre mutuelle.

Il est possible de trouver un kinésithérapeute conventionné qui accepte les patients CMU, mais ce n’est pas le cas pour tous.

La sécurité sociale prend en charge une partie des frais, mais ils restent cependant plus élevés que dans le privé.

Les soins peuvent aussi être pris en charge par votre complémentaire santé, si vous y avez souscrit une assurance « remboursement de soins ».

Votre mutuelle peut également prendre en charge certains soins, notamment si vous respectez certaines conditions pour être considérée comme ayant un « besoin thérapeutique » et donc pouvoir bénéficier d’un remboursement partiel de vos frais de kinésithérapie. Enfin, lorsque les soins ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale et/ou votre mutuelle, il existe des professionnels qui acceptent volontiers les patients CMU (comme ceux du centre Oligo) : ils facturent moins cher qu’en cabinet privés.

Exercices de musculation

Il est important de garder en tête les différents aspects qui peuvent influencer le choix de votre kinésithérapeute. En fonction du domaine dans lequel vous souhaitez travailler, certaines compétences seront plus appropriées que d’autres.

Il est donc important de prendre le temps de bien sélectionner son kinésithérapeute.

Votre médecin généraliste pourra être un bon interlocuteur afin d’obtenir des informations sur les praticiens qui exercent dans sa région et sur leurs spécialités.

La meilleure façon de trouver un professionnel compétent consiste à effectuer une recherche en ligne ou consulter les avis laissés par des patients ayant déjà eu recours aux services du kinésithérapeute que vous avez sélectionnée. Si vous n’avez pas encore consulté ce professionnel, vous pouvez demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Pourquoi le SPORT protège le CERVEAU de l'ANXIÉTÉ

Pour conclure, le remboursement des frais de kinésithérapie par la sécurité sociale n’est pas une bonne idée. La prise en charge est bien trop lente et les moyens financiers insuffisants pour payer des kinésithérapeutes à ne rien faire. Les patients devraient être libres de choisir leurs thérapeutes et ne pas être obligés de faire appel à un kiné quand ils veulent.