Les principaux symptômes du pied-main-bouche chez l’adulte

La pied-main-bouche est une infection virale qui touche les bébés et les enfants. Elle se manifeste par des boutons sur la paume des mains, les plantes des pieds et le visage.

La maladie peut être plus ou moins grave selon l’âge de l’enfant. On parle de forme bénigne si elle ne dure que quelques jours et de forme grave si elle dure plusieurs semaines. Nous allons voir comment reconnaître cette maladie infantile et comment la traiter.

Syndrome pieds mains bouches

Les symptômes du pied-main-bouche chez les adultes

Le pied-main-bouche est une infection virale très contagieuse.

Il s’agit d’une maladie infantile qui touche les enfants de 0 à 6 ans. Elle se manifeste par l’apparition sur la peau de vésicules, qui forment des ampoules. Ces vésicules deviennent rapidement des cloques, puis forment une croûte et sont ensuite recouvertes d’un liquide clair.

La zone touchée présente généralement un aspect rougeâtre ou violacé.

Les ampoules apparaissent au niveau des mains et des pieds, mais aussi parfois sur le visage, le cou ou les organes génitaux. Elles sont susceptibles de provoquer fièvre et éruption cutanée chez les jeunes enfants, mais elles ne constituent pas un danger pour eux (elles disparaissent de leur propre chef). On distingue plusieurs stades du pied-main-bouche :

  • La phase initiale
  • La phase intermédiaire
  • La phase ultime

La transmission du pied-main-bouche chez les adultes

Le pied-main-bouche est une maladie infectieuse virale. Elle se transmet par contact avec des objets ou des personnes contaminés, et notamment par le biais de mains souillées qui ont été en contact avec la bouche d’une personne infectée. Cette maladie infantile se caractérise par l’apparition de boutons rosés sur la paume des mains et la plante des pieds, suivis de vésicules sur les doigts et les orteils.

Les vésicules peuvent ensuite éclater pour libérer un liquide clair contenant du sang, puis disparaître en quelques jours.

Le virus responsable du pied-main-bouche est le Coxsackievirus A16 (CVA16).

Le virus ne traverse pas l’organisme humain, il n’est donc pas grave.

Il provoque cependant une infection bénigne chez l’enfant, qui peut être transmise aux adultes sous forme d’un simple rhume ou d’une grippe. Cette affection est généralement bénigne et guérissent naturellement au bout de 3 à 5 jours sans traitement spécifique.

Les complications possibles du pied-main-bouche chez les adultes

Le pied-main-bouche est une infection virale qui touche les enfants. Elle est très contagieuse et se transmet par contact direct avec les sécrétions nasales ou buccales de personnes infectées.

Le virus responsable du pied-main-bouche peut survivre plusieurs heures sur différentes surfaces telles que des jouets, des vêtements, des ustensiles de cuisine, etc.

Il faut donc faire attention lorsque l’on se rend à l’école d’enfants malades.

Les symptômes du pied-main-bouche apparaissent généralement entre 3 et 6 jours après la contamination.

Il s’agit notamment de petites cloques rouges sur le visage qui peuvent être accompagnées de fortes démangeaisons, d’une éruption cutanée sur la paume des mains et la plante des pieds et d’un rhume qui peut être associé à un nez bouché ou à une toux grasse. Ces symptômes disparaissent souvent en quelques jours sans traitement particulier. Cependant, il est important de consulter un médecin si les cloques se transforment en ulcère ou si votre enfant présente une fièvre supérieure à 39°C ou s’il est malade depuis plus d’une semaine. Avant toute chose, il est conseillé de nettoyer régulièrement vos mains avec du savon doux pour éviter que le virus ne revienne rapidement frapper votre enfant au visage.

Le traitement du pied-main-bouche chez les adultes

Le traitement du pied-main-bouche chez les adultes est principalement basé sur l’administration de médicaments.

Le premier signe d’apparition est le développement d’une éruption cutanée qui se répand rapidement et affecte en général la peau des coudes, des genoux et du cuir chevelu.

La maladie peut être traitée avec des antibiotiques ou des antiviraux, et il existe un vaccin pour prévenir la maladie.

Les symptômes de la maladie sont caractérisés par une forte fièvre accompagnée de douleurs aux membres inférieurs (pieds, jambes, chevilles).

La maladie ne provoque pas de complications graves chez les enfants, mais elle peut avoir un impact important sur leur qualité de vie puisqu’ils cessent souvent de marcher ou tombent facilement. Pour les adultes, il s’agit d’un problème assez grave qui nécessite une visite à l’hôpital afin que les experts puissent diagnostiquer correctement la cause du problème et prescrire le traitement approprié.

La prévention du pied-main-bouche chez les adultes

Le virus de la varicelle est très répandu dans le monde. Chaque année, il s’attrape chez environ 300.000 nouveau-nés et entraîne des lésions cutanées comme les boutons ou les cloques sur la peau. Cette maladie infantile est considérée comme bénigne, mais elle peut être contagieuse pour les adultes qui peuvent être exposés à ce virus par contact direct avec une personne infectée.

Le pied-main-bouche est une infection virale d’origine alimentaire ou fécale qui touche principalement les jeunes enfants de moins de 5 ans.

Il se manifeste par des lésions cutanées (boutons) localisées aux extrémités du corps (mains, pieds et bouche). Cette maladie est assez fréquente chez les enfants de moins d’un an et touche jusqu’à 90 % des enfants scolarisés. Ces éruptions cutanées ne sont pas graves et disparaissent sans traitement après quelques jours ou semaines. De plus, elles n’ont aucun risque pour la santé des adultes non immunisés contre cette maladie infantile.

Les causes du pied-main-bouche chez les adultes

Le pied-main-bouche est une infection virale qui touche principalement les enfants.

Il se manifeste par des boutons rouges sur la paume et la plante des pieds, accompagnés de fièvre et d’une irritation de la gorge.

Le virus responsable est le même que celui de la varicelle : le virus varicelle-zona (VZV). Un tiers des enfants sont touchés au cours de leur première année, et plus d’un quart lorsqu’ils sont âgés entre trois et six ans.

La maladie évolue vers une forme chronique chez 10 % des patients adultes.

L’infection peut se transmettre par contact direct avec un malade, ou indirectement via les jouets, serviettes ou vêtements souillés par les lésions cutanées.

Les personnes immunodéprimées sont particulièrement à risque car elles ne possèdent pas suffisamment d’anticorps pour combattre efficacement le virus.

Les facteurs de risque du pied-main-bouche chez les adultes

Ceux qui ont contracté le pied-main-bouche peuvent développer d’autres types de maladies et les complications de la première.

Les risques suivants sont associés au pied-main-bouche :

  • Infections des voies respiratoires, par exemple bronchite, pneumonie ou infection des sinus
  • Infections cutanées, par exemple impétigo ou abcès
  • Douleurs musculaires et articulaires

Les mesures à prendre en cas de suspicion de pied-main-bouche chez les adultes

La période de contagion se poursuit.

Les autorités sanitaires recommandent la prudence lors des déplacements et dans les lieux publics.

Il est donc conseillé aux personnes fragiles de rester chez elles, à l’écart des autres. Pour en savoir plus sur cette maladie, cliquez ici : http://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/pied-main-bouche

En conclusion, le pied-main bouche est une maladie infectieuse bactérienne qui peut atteindre les jeunes enfants. Très contagieuse, elle se transmet par contact direct ou indirect avec des objets contaminés (jouets, serviettes de toilette…) ou par l’intermédiaire d’une personne atteinte.