LES MALADIES PULMONAIRES LES PLUS COURANTES

Les maladies pulmonaires sont des maladies qui touchent les poumons. Parmi elles, on peut citer l’asthme, la bronchite chronique, la pneumonie ou encore la fibrose kystique.

Les causes de ces maladies sont diverses et variées : tabagisme, pollution atmosphérique, allergie… Pour en savoir plus sur les maladies pulmonaires, nous vous invitons à consulter notre article dédié aux maladies pulmonaires.

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME (Diagnostic et Traitement)

La bronchite : une maladie des voies respiratoires

La bronchite est une maladie des voies aériennes supérieures dont la cause peut être virale ou bactérienne.

Les manifestations les plus fréquentes sont la toux, l’essoufflement et la gêne respiratoire.

La bronchite est une maladie qui se soigne très bien par le repos et par un traitement symptomatique.

Il convient de consulter votre médecin traitant dès les premiers symptômes pour éviter toute complication.

La pneumonie : une infection pulmonaire grave

La pneumonie : une infection pulmonaire grave – Asthme L’asthme est un trouble du système respiratoire qui se caractérise par des crises. Ces crises d’asthme peuvent prendre la forme de difficultés à respirer, de sifflements lorsque les personnes expirent ou leur inspirent, ou encore, elles peuvent être accompagnées d’une sensation de suffocation.

Il existe plusieurs types d’asthme et ceux-ci peuvent avoir des conséquences différentes sur la vie quotidienne. Dans tous les cas, il est important que la personne asthmatique évite d’exposer son corps à certains allergènes et qu’elle soit suivi régulièrement afin de ne pas aggraver sa maladie.

La pneumonie est une infection pulmonaire qui survient lorsqu’il y a un affaiblissement du système immunitaire (infection) et que les tissus du poumon ne jouent plus leur rôle protecteur (pneumonie).

La pneumonie touche généralement les personnes dont le système immunitaire est affaibli en raison de pathologies telles que celles appelées «bronchite chronique» ou «tuberculose».

Le tabagisme contribue également au développement de cette maladie chez certains patients atteints par une affection pulmonaire chronique préexistante.

La tuberculose : une maladie contagieuse

La tuberculose est une maladie contagieuse. Elle se transmet par des gouttelettes de sécrétions bronchiques qui peuvent être libérées dans l’air lorsque le malade tousse, éternue ou parle.

Il n’est pas obligatoire d’être en contact direct avec une personne contaminée pour contracter la tuberculose ; il suffit que le virus soit présent dans les microgouttelettes respiratoires qu’elle expulse lorsqu’elle tousse ou éternue.

Le risque de contagion est donc très faible à partir du moment où on ne reste pas trop longtemps au contact de la personne infectée et que l’on porte régulièrement un masque chirurgical. Une fois atteint, le malade doit observer un traitement antibiotique durant plusieurs mois pour éviter que sa tuberculose ne devienne active (tuberculose bactériologiquement pure), c’est-à-dire qu’un test cutané (BCG) indique une inflammation du tissu pulmonaire due à la présence de bacilles tuberculeux mais dont le patient n’a plus aucun symptôme depuis au moins six mois.

L’asthme : une affection respiratoire chronique

L’asthme: une affection respiratoire chronique L’asthme est une maladie inflammatoire des voies respiratoires qui peut être déclenchée par différents facteurs. Cependant, les principaux facteurs de risques sont des allergènes tels que le pollen, la poussière ou certains acariens.

Le traitement de l’asthme repose sur plusieurs éléments :
une prise en charge médicamenteuse (bronchodilatateurs et corticoïdes inhalés) ;le respect d’un traitement anti-inflammatoire associant un bêta2-mimétique à courte durée d’action avec un corticoïde inhalé ;la limitation des causes irritantes ou favorisants de l’asthme (tabac, pollution atmosphérique) ;l’arrêt du tabac pour les asthmatiques car il aggrave leur état dans 80 % des cas.

Le cancer du poumon : une tumeur maligne

Un cancer du poumon peut être causé par certaines substances chimiques. Beaucoup de ces produits chimiques sont dans l’air que nous respirons tous les jours, ils sont invisibles et ne sentent rien. C’est pourquoi le fait de respirer ces gaz est invisible et sans aucun sens pour la plupart des gens. Ces substances toxiques peuvent affecter votre système respiratoire et vos poumons si elles pénètrent dans votre corps ou si elles sont inhalées à travers la respiration normale quotidienne. Nous devons donc être conscients des dangers potentiels auxquels nous faisons face chaque jour en raison de notre environnement moderne, afin que nos organe pulmonaire soit protégé contre eux.

Les substances qui causent le cancer du poumon comprennent:

  • Les fibres synthétiques (plastique)
  • Le benzène
  • L’amiante.

La BPCO : une maladie pulmonaire obstructive chronique

La BPCO est une maladie pulmonaire obstructive chronique, qui survient lorsque le souffle d’air pénètre difficilement ou plus du tout dans les poumons. Elle se caractérise par un rétrécissement progressif des voies respiratoires et une diminution de la quantité d’oxygène transportée vers les tissus.

La BPCO est principalement due au tabagisme actif ou passif. Mais elle peut aussi être causée par l’exposition à des produits chimiques toxiques (agents biologiques, métaux lourds…) ou à des particules fines comme celles émises par le gaz d’échappement des véhicules diesel. En raison de ces causes multiples, la BPCO touche principalement les personnes qui fument et/ou sont exposées à des polluants atmosphériques intenses (fumée de tabac notamment).

La survenue de symptômes permet d’identifier la BPCO : essoufflement à l’effort, expectoration sanglante après un effort minime, toux chronique nocturne…

L’emphysème : une maladie pulmonaire dégénérative

L’emphysème est une maladie pulmonaire dégénérative qui évolue par poussées.

Il s’agit d’un processus progressif qui se caractérise par des lésions permanentes du tissu pulmonaire, cette affection touche principalement les hommes de plus de 50 ans, pourtant elle peut apparaître chez tout le monde. Dans la plupart des cas, cette pathologie survient sans prévenir et n’est pas liée à un facteur particulier. Cependant, certains facteurs favorisent son apparition : tabac (20% des cas), exposition à l’amiante (7%), gêne nasale chronique (5%), asthme (3%) ou encore pollution atmosphérique (1%).

Lorsque l’emphysème a fait son apparition, il est souvent difficile de savoir d’où il provient exactement. Ce type de maladie pulmonaire a tendance à être silencieux et ne donne pas forcément lieu aux symptômes suivants : toux chronique avec expectorations sanglantes ou difficultés respiratoires au réveil ; essoufflement après un effort minimum ; fatigue constante notamment au cours de la journée ; crachats de sang; douleurs thoraciques nocturnes… Au cours des poussées évolutives, les symptômes peuvent varier mais restent globalement similaires : toux sifflante importante et persistante ; respiration anormale accompagnée d’une sensation d’oppression thoracique; essoufflement au moindre effort ou en position debout prolongée ; dyspnée soudaine et brutale…

Les premières manifestations de cette pathologie n’ont rien d’alarmant et ne doivent pas vous empêcher de poursuivre votre vie quotidienne comme si elles n’existaient pas. Si vous ressentez quelques-uns des signes mentionnés ci-dessus ou si vous constatez que vos activités habituelles deviennent difficiles à effectuer, demandez conseil rapidement ! Il serait alors temps d’envisager la réalisation d’un examen complet incluant une radiographie du thorax afin que votre pneumologue puisse poser un

La mucoviscidose : une maladie génétique grave

La mucoviscidose, est une maladie génétique grave qui touche l’appareil respiratoire et digestif. Elle s’attaque principalement aux voies aériennes et au système digestif.

Les symptômes de la mucoviscidose peuvent varier selon les personnes atteintes par la maladie. Ceux-ci comprennent des difficultés à expectorer, un appauvrissement du souffle, une altération des poumons ou encore de l’infection chronique.

La cause de cette pathologie n’est pas connue mais elle est transmise par le gêne mutant CFTR (Cystic Fibrosis Transmembrane Conductance Regulator). Cette anomalie génétique entraîne alors des troubles dans le transport du chlore dans les cellules pulmonaires et donc une production insuffisante de chlorures à l’origine d’une infection chronique permanente des poumons chez les patients atteints de mucoviscidose.

Pour conclure, les maladies pulmonaires sont très fréquentes et la mortalité liée à ces maladies est élevée. Ce qui fait qu’elles ont un impact considérable sur la santé publique mondiale. Les maladies respiratoires chroniques représentent aujourd’hui l’une des causes principales de décès dans le monde.