Les infections du sang : causes, symptômes et traitements

L’infection du sang est une infection qui touche le sang, les vaisseaux sanguins et les organes internes. Cette infection peut être causée par des bactéries, des virus ou des parasites.

L’infection du sang peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Elle peut également entraîner de graves problèmes de santé, comme des maladies cardiaques ou des accidents vasculaires cérébraux. Nous allons voir dans cet article comment l’infection du sang se développe et quels sont les symptômes à surveiller.

Quels sont les différents types d'infections virales?

La bactériémie

La bactériémie est une infection sanguine provoquée par des bactéries. Cette affection se manifeste le plus souvent par un épanchement de sang dans la cavité péritonéale (l’espace entre les intestins et l’abdomen), mais peut aussi être présente dans l’appareil urinaire.

Il existe différents types de bactériémies : La bactériémie à streptocoques, qui touche généralement les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme celles qui suivent un traitement contre le cancer ou qui ont subi une intervention chirurgicale.

La bactériémie à staphylocoque, qui survient souvent chez les patients atteints de maladies chroniques (comme la maladie du cœur) ou ayant subi une intervention chirurgicale récente.

La bactériémie à Pseudomonas aeruginosa, qui survient surtout chez les patients infectés par le VIH ou atteints de diabète sucré non contrôlé.

Les symptômes de la bactériemie comprennent notamment une forte fièvre, des douleurs abdominales et des vomissements.

  • Des taux élevés d’une protéine spcialisée
  • Une inflammation du tissu adipeux autour du site d’infection
  • Un gonflement des ganglions lymphatiques

La septicémie

La septicémie est une infection générale du sang et des tissus mous qui peut être causée par l’infection d’un organe ou d’un tissu avec un micro-organisme.

La septicémie peut être due à une infection localisée, comme un abcès, ou à une infection disséminée (sepsie) qui atteint le sang et les autres organes de l’organisme.

Les infections bactériennes sont la cause principale des septicémies.

Il y a plusieurs types de bactéries responsables de ces infections :

  • Bacilles gram-négatif : ils comprennent notamment les bactéries à Gram négatif telles que E. coli, Klebsiella pneumoniae, Pseudomonas aeruginosa et Proteus mirabilis.
  • Staphylocoques : ils comprennent notamment S. aureus, S. epidermidis et S. coagulase négative.
  • Bacilles gram-positif : ils comprennent notamment Streptococcus pyogenes , Bacillus subtilis , Staphylococcus aureus et Corynebacterium diphtheriae.

La méningococcémie

La méningococcémie est une infection qui se développe à partir de la bactérie Neisseria meningitidis. Elle affecte principalement les enfants et les jeunes adultes, et peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement.

La plupart des infections à N meningitidis sont causées par la souche B:14:P1-211.

Les infections à N meningitidis sont plus fréquentes chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont une maladie chronique.

Les personnes atteintes du VIH / SIDA sont particulièrement vulnérables. En effet, le système immunitaire des personnes infectées par le VIH / SIDA est déjà affaibli, ce qui rend ces individus plus susceptibles d’être infectés par des bactéries telles que N meningitidis.

La pneumococcémie

La pneumococcémie est une infection du sang causée par la bactérie Streptococcus pneumoniae. Elle s’observe surtout chez les enfants de moins de 5 ans. Elle peut être grave et entraîner une méningite, voire le décès du nourrisson.

La bactérie Streptococcus pneumoniae, ou plus généralement appelée « pneumocoque », est responsable de la pneumococcémie, qui se manifeste par une infection aiguë des poumons et des bronches (pneumonie). Cette maladie touche principalement les enfants de moins de 5 ans. Elle se traduit par un tableau clinique assez proche d’une grippe : fièvre élevée accompagnée de frissons et d’une toux sèche (on parle alors d’« angine à streptocoques »), douleurs thoraciques (parfois accompagnées d’un souffle court), expectoration purulente et dyspnée (difficultés respiratoires).

Les signes radiologiques sont évocateurs : opacité au niveau du poumon droit chez l’enfant ou opacité diffuse chez l’adulte.

Le diagnostic repose sur la culture bactérienne du prélèvement pulmonaire effectué au cours de l’hospitalisation.

Il faut savoir que cette pathologie est très contagieuse pour les personnes en bonne santé comme pour celles fragilisés par certaines maladies chroniques (diabète, drépanocytose…). Un traitement antibiotique adapté permet dans la grande majorité des cas d’obtenir une guérrison complète.

La salmonellose

La salmonellose est une infection bactérienne du sang qui peut être très grave. Elle se développe surtout chez les personnes fragilisées par leur système immunitaire, ou lorsqu’elles sont mal soignées.

La bactérie en cause est la salmonelle. Elle affecte principalement les enfants et les personnes âgées.

La salmonellose est souvent d’origine alimentaire.

Les symptômes de la salmonellose sont variables mais ils sont tous caractéristiques : fièvre, crampes abdominales, diarrhée profuse… Cette affection n’est pas mortelle si elle est prise en charge à temps mais elle peut provoquer des troubles graves au niveau de l’appareil digestif et du système nerveux central.

La shigellose

Le shigellose est une infection intestinale qui peut être contractée dans les pays tropicaux ou lors de voyages. Elle se transmet par le biais de l’eau et des aliments contaminés. Une fois que vous avez été infecté, le risque de contracter la maladie s’accroît rapidement.

Les symptômes comprennent une diarrhée sanglante, des vomissements et des douleurs abdominales intenses. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut provoquer une hémorragie interne et même la mort.

  • Une personne sur cinquante serait touchée par cette maladie en France.
  • La majorité des personnes atteintes ne présente aucun symptôme.
  • Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez (chez les femmes), vous pouvez transmettre la shigellose à votre bébé.

La fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie infectieuse qui touche principalement les gens en Asie du Sud et en Afrique. Elle s’attaque aux voies digestives, mais elle peut aussi atteindre d’autres organes comme le cœur ou le foie. Cette infection se transmet par la consommation d’aliments ou d’eau contaminés. En cas de contamination, la personne touchée risque de développer des diarrhées aigües et de graves maux de ventre. En fonction de l’avancée de la maladie, elle peut également provoquer des complications plus graves (syndrome hémolytique et urémique). Si vous êtes exposé à cette infection, il est important de respecter quelques mesures simples pour éviter tout risque :

  • Ne pas consommer d’aliments ou d’eau contaminés
  • Se laver fréquemment les mains à l’eau savonneuse

La fièvre paratyphoïde

La fièvre paratyphoïde est une infection du sang causée par le virus de la poliomyélite. Bien qu’elle soit relativement rare dans les pays industrialisés, elle demeure un problème important en Afrique subsaharienne.

La maladie de lyme est une infection bactérienne transmise par les tiques. La piqure de la tique provoque l’apparition d’un érythème migrant, c’est-à-dire une plaque rouge qui apparaît en quelques jours et qui peut s’étendre sur plusieurs centimètres. Cette plaque disparait spontanément après quelques semaines ou mois.