Les conséquences négatives de l’addiction aux smartphones

Les smartphones sont devenus un outil indispensable pour la majorité des gens.

Ils nous permettent d’accéder à internet, de communiquer avec nos proches, de prendre des photos et vidéos, de jouer à des jeux… Mais ces appareils peuvent avoir des conséquences sur notre santé et notre bien-être. En effet, les smartphones sont de plus en plus utilisés par les personnes qui ne savent pas se passer d’eux. Ainsi, une addiction au smartphone peut être provoquée par l’utilisation excessive du téléphone portable.

Comment j’ai arrêté mon addiction au smartphone (et explosé ma productivité)

Smartphone addiction et perte de concentration

En tant que consommateur, nous sommes tous des victimes de l’addiction au smartphone. En effet, quand on a la chance d’avoir un smartphone ou une tablette entre les mains, il est souvent difficile de s’en passer.

Il nous permet d’être toujours connecté à internet et de recevoir nos e-mails en temps réel. Cependant, le problème c’est que nous passons beaucoup plus de temps sur notre smartphone qu’à faire autre chose. Nous avons tendance à être constamment distraits par nos notifications qui viennent interrompre nos activités quotidiennes normales.

Le résultat ? Une perte de concentration qui affecte grandement notre productivité personnelle et professionnelle. Si vous voulez éviter ce genre de situation, pensez à limiter vos connexions aux sites internet et applications mobiles pour améliorer votre concentration lorsque vous travaillez ou étudiez.

Enfants et adolescents, les victimes principales de l’addiction au smartphone

Selon une étude de l’Université de Californie, les enfants et adolescents qui passent trop de temps devant leur écran d’ordinateur ou de smartphone sont plus susceptibles d’avoir des troubles du comportement.

Les chercheurs ont constaté que les enfants et adolescents qui passent plus de sept heures par jour devant un écran ont tendance à avoir des problèmes psychologiques liés à la consommation d’alcool. Ceux qui passent entre cinq et sept heures par jour sur leur smartphone ont moins tendance à boire.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue American Journal of Preventive Medicine.

L’addiction au smartphone peut nuire gravement à votre santé

Aujourd’hui, les smartphones et tablettes sont omniprésents dans notre vie quotidienne. Nous ne pouvons plus nous en passer.

Ils ont envahi nos mains. Et tout le monde ou presque a un smartphone à la maison, voire plusieurs pour certains.

Les études montrent que ces appareils peuvent être néfastes pour la santé si on ne prend pas certaines précautions.

Le risque est de passer des heures sur son smartphone sans réellement savoir à quoi il sert. Même si le temps passé sur cette technologie est souvent considérable, ce qui peut être problématique, il faut savoir que l’utilisation excessive du smartphone peut avoir de graves conséquences sur notre santé.

  • L’exposition aux écrans peut entraîner une perte du sommeil
  • La lumière bleue émise par les écrans affecte la production de mélatonine et perturbe donc le rythme circadien
  • Les personnes exposées à la lumière bleue ont tendance à se coucher plus tôt et se réveillent souvent au milieu de la nuit

L’addiction au smartphone, un véritable danger pour les conducteurs

Les accidents de la route sont causés principalement par l’alcool, les drogues et le téléphone au volant. Cependant, d’après une enquête réalisée par l’assureur AXA sur plus de 100 000 conducteurs européens, les smartphones seraient aussi en cause dans un accident sur cinq. Si vous êtes concerné par ce phénomène et que vous souhaitez éviter toutes sortes de dangers, il est important de considérer certains aspects avant de prendre votre smartphone en main. En effet, si vous utilisez votre smartphone pendant que vous conduisez, vous risquez de commettre des infractions au code la route qui peuvent avoir des conséquences très graves.

La distraction au volant est à l’origine d’un accident sur cinq Selon une étude menée par AXA Assistance pour le compte du groupe PSA Peugeot Citroën (PSA), les smartphones ont tendance à distraire les conducteurs et augmentent donc le risque d’accident sur la route. D’après cette étude réalisée entre 2014 et 2016 auprès de 100 000 automobilistes européens, 21 % des personnes interrogées déclarent qu’elles sont « constamment » distraites par leur smartphone lorsqu’elles roulent. Ce chiffre grimpe même jusqu’à 33 % chez les 18-24 ans.

Le nombre total d’accidents impliquant une distraction du conducteur pendant la conduite est estimé à 50 millions chaque année.

  • Augmentation du temps passé derrière son mobile
  • Détournement possible vers Facebook ou Twitter
  • Risque accru de perdre son contrôle

L’addiction au smartphone, un fléau pour les relations amoureuses

Les relations amoureuses sont souvent très importantes pour les jeunes. Cependant, il peut être difficile de maintenir une relation si le partenaire est accro à son smartphone. Si vous êtes dans ce cas, cet article est fait pour vous.

Les relations amoureuses peuvent parfois être compliquées et les smartphones peuvent ralentir le processus de communication. Pour éviter que la situation ne dégénère, il faut prendre des mesures afin d’éviter toute intrusion de votre conjoint(e) sur votre smartphone.

Il faut aussi faire en sorte que la personne qui partage votre vie soit consciente des risques qu’elle encourera si elle utilise trop son smartphone lorsqu’elle est avec vous ou si elle n’est pas capable de se passer du mobile pendant un certain temps.

Vous pouvez opter pour plusieurs solutions afin d’éviter que les choses ne dégénèrent au sein de votre couple :

  • Limitez l’utilisation du smartphone à quelques heures dans la journée
  • Rappelez à votre partenaire qu’il doit prendre un moment pour appeler ou envoyer des sms
  • Aidez-la à trouver une solution pour rester connectée sans avoir besoin d’un téléphone portable.

L’addiction au smartphone, un problème au travail

Le smartphone a pris une place importante dans notre quotidien.

Il nous sert à accéder à internet, à communiquer, etc. Cependant, ce n’est pas sans conséquence puisque cet outil a un impact sur notre productivité et peut parfois nous distraire au travail. Si vous utilisez votre smartphone lorsque vous êtes au bureau, il est possible que vos collègues se plaignent de votre comportement et de votre manque d’attention envers eux.

L’utilisation du smartphone pourrait également avoir des répercussions sur la qualité de votre travail. En effet, si vous utilisez le téléphone portable dans le cadre professionnel pour envoyer des SMS ou discuter avec des clients, cela peut nuire à la qualité du rendu de votre travail. Parfois même, l’utilisation du smartphone ne respecte pas les horaires imposés par l’entreprise et peut empiéter sur les heures de repas ou les temps de pause.

Le problème lié aux smartphones est donc le suivant : Comment gérer son addiction ? Il est important que vous preniez conscience que la meilleure façon de gérer son addiction au téléphone portable passe par une prise de conscience personnelle afin que vous puissiez mettre en place des actions concrètes pour limiter son usage au travail (envoi de SMS personnels ou professionnels pendant les heures où il est interdit d’en faire usage).

Votre manager sera également en mesure d’accepter plus facilement que vous soyez moins efficace si cela provient d’une trop forte dépendance à un appareil connecté.

  • Pour garantir une productivité optimale durant les heures normales de travail
  • Si possible ne pas utiliser son mobile durant les pauses.</li

L’addiction au smartphone, une menace pour la vie sociale

L’addiction au smartphone est un sujet qui préoccupe de plus en plus de monde. En effet, la plupart d’entre nous sont totalement accros à leurs téléphones.

Les réseaux sociaux, les sms et autres applications ont changé notre quotidien. Nous avons littéralement une relation fusionnelle avec nos smartphones. Mais ce comportement peut-il avoir des conséquences sur le plan social? Un comportement excessif peut-il nuire aux relations interpersonnelles ? Peut-il mettre en danger la vie sociale ? Comment se présente la situation actuelle ? Dans quelle mesure peut-on parler d’addiction au smartphone ?

L’addiction au smartphone, un véritable casse-tête pour les parents

L’utilisation du smartphone par les enfants peut être source de problèmes. Cependant, il est possible de limiter l’usage des écrans pour les plus jeunes. En effet, ceux-ci sont souvent utilisés à mauvais escient, et peuvent entraîner une véritable addiction.

Il faut savoir que ces appareils sont souvent très prisés par les enfants, notamment chez les plus jeunes.

Ils sont d’ailleurs assez sollicités par leurs parents qui ont peur de ne pas pouvoir gérer leur utilisation. Si vous avez un enfant qui n’a pas encore l’âge d’avoir un smartphone, autant dire que vous allez devoir faire preuve de patience avant qu’il puisse profiter des joies offertes par ces appareils. Pour apprendre à votre enfant à bien utiliser son smartphone, il est important de mettre en place une bonne stratégie.

Vous pouvez lui expliquer pourquoi il doit se servir d’un téléphone pour communiquer avec ses amis ou sa famille.

Vous pouvez également mettre en place un système d’alerte sur votre smartphone si jamais votre fils ou votre fille dépasse la durée maximale quotidienne recommandée pour consulter son téléphone portable (2 heures). Par ailleurs, il existe certains logiciels informatiques qui permettent aux parents de bloquer l’accès au contenu inapproprié aux mineurs. Parmi eux figurent :

  • Le contrôle parental
  • Le blocage des sites pornographiques et violents
  • La restriction des appels et SMS vers certains numéros

Ce qui est sûr c’est que l’utilisation d’un smartphone est une addiction, mais il faut savoir quand même que la dépendance à un objet n’est pas toujours positive. Il y a aussi des gens qui en sont accros et ne peuvent plus se passer de leur portable. Dans ce cas-là, ils vivent des situations difficiles et ont besoin d’aide pour pouvoir se libérer de cette addiction.