les conséquences du tabagisme

Le tabagisme est une pratique qui consiste à inhaler la fumée de la combustion du tabac.

Il existe de nombreuses formes de tabagisme, le tabagisme actif étant celui qui se produit lorsque vous inhalez la fumée de la combustion du tabac et le tabagisme passif lorsque vous êtes exposé à la fumée secondaire.

Le tabagisme actif peut entraîner des maladies graves, voire mortelles, telles que le cancer du poumon, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Nous allons voir comment arrêter de fumer dans cet article.

[PREVENTION] Tabac et santé, pas de fumée sans feu

Le tabagisme est une cause majeure de maladie et de mortalité dans le monde

Le tabagisme est une cause majeure de maladie et de mortalité dans le monde.

Il est responsable d’un décès sur dix, et pourtant peu de personnes sont conscientes des risques qu’il représente.

Lorsqu’une personne commence à fumer, elle prend un pari risqué : celui de sa vie. C’est en réalité un choix très personnel que l’on ne peut imposer à autrui. Si vous fumez ou si vous êtes tenté de fumer, demandez-vous si la cigarette peut réellement améliorer votre qualité de vie ou non. Si la réponse est négative, ne commettez pas l’irréparable ! Plusieurs raisons poussent les gens à commencer à fumer :

  • La pression sociale (être accepté par les amis)
  • L’envie (faire plaisir aux autres)
  • Un besoin psychologique

Le tabagisme est la principale cause de cancer

Le tabagisme est la principale cause de cancer. En effet, plus d’un tiers des cancers seraient liés au tabac.

Le tabac est responsable de près de 90% des cancers du poumon et de 60% des cancers du larynx.

Le tabac est aussi responsable d’environ 30% des cancers bronchiques, 20% des cancers colorectaux et 10% des cancers ORL.

Les autres causes de cancer sont variées : exposition aux rayons UV, alcool, pollution atmosphérique… L’exposition aux substances cancérigènes peut être due à différentes situations : consommation de drogues illicites (cocaïne), utilisation excessive d’alcool ou bien exposition prolongée à certains produits chimiques (amiante).

La plupart du temps, les substances cancérigènes ne sont pas connues et leur implication n’est donc pas immédiate. Dans ce cas, il existe un test appelé test génétique qui permet d’identifier les personnes qui seront probablement concernées par le cancer.

Le tabagisme est une cause importante de maladies cardiovasculaires

Le tabagisme est une cause importante de maladies cardiovasculaires. Ce constat est valable pour les hommes comme pour les femmes, même si la situation des femmes est plus alarmante du fait des conséquences d’un taux de mortalité élevé durant la grossesse et l’accouchement.

Les risques liés au tabac sont nombreux, à savoir : – La survenue d’une maladie coronarienne (maladie touchant le cœur) – La survenue d’un accident vasculaire cérébral (AVC) – La survenue d’une insuffisance rénale chronique (diminution progressive de la capacité des reins à filtrer le sang) – L’apparition de certains cancers Le tabagisme peut être responsable de différents types de cancers dont ceux du poumon, du pancréas, ainsi que celui du colorectal.

Il est donc important que les personnes concernées par un problème cardiovasculaire ou souffrant déjà d’une pathologie prennent conscience des risques encourus en cas de consommation régulière et excessive de cigarettes.

Il existe plusieurs solutions pour arrêter durablement la cigarette :

  • Utiliser des substituts nicotiniques qui permettent la diminution progressive de l’addiction
  • Recourir au sevrage complet grâce aux traitements médicamenteux

Le tabagisme est une cause importante de maladies respiratoires

Le tabagisme est une cause importante de maladies respiratoires. C’est également la principale cause des cancers du poumon, avec plus de 27 000 nouveaux cas chaque année.

Les fumeurs sont donc ceux qui courent le plus grand risque d’avoir un cancer du poumon. Des études ont montré que le risque est accru jusqu’à 20 ans après avoir commencé à fumer. Par ailleurs, les jeunes fumeurs sont ceux qui courent le plus grand risque de développer un cancer du poumon.

Le tabagisme est l’une des causes majeures des maladies respiratoires chroniques, telles que la bronchite chronique et l’emphysème pulmonaire.

L’impact du tabagisme sur les maladies respiratoires chroniques peut être attribué à divers facteurs, tels que l’inflammation accrue et les altérations structurelles des voies respiratoires causées par le tabagisme.

Le tabagisme est une cause importante de maladies chroniques

Le tabagisme est une cause importante de maladies chroniques, qui vont souvent de pair avec la consommation d’alcool.

Les fumeurs courent donc un risque plus élevé que les non-fumeurs pour contracter des maladies chroniques, tels que le cancer du poumon ou l’emphysème.

Le tabagisme est également associé à d’autres problèmes de santé, comme les troubles cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Cependant, il semble que ce soit davantage l’exposition à long terme au tabac plutôt qu’un seul épisode de vapotage qui puisse être à l’origine des effets nocifs du vapotage sur la santé.

Lorsque vous fumez, le monoxyde de carbone inhalé par votre corps provient en grande partie de la combustion du tabac et non de la vaporisation.

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique produit par la combustion incomplète du tabac.

Il se dépose sur vos poumons et entre en contact avec votre sang.

Lorsque ce gaz pénètre dans le sang, il réduit son oxygène transporteur (le « transporteur »), ce qui peut causer des problèmes cardiaques graves et même provoquer un arrêt cardiaque ou un AVC chez certaines personnes sensibles. De plus, lorsqu’il y a une exposition répétée au monoxyde de carbone durant toute une vie (par exemple durant votre travail), il est possible qu’elle ne soit pas suffisante pour causer des problèmes respiratoires importants ou même avoir une incidence sur votre santé globale.

Le tabagisme est une cause importante de maladies mentales

Une étude récente a démontré que le tabagisme est une cause importante de maladies mentales.

L’étude, qui a été menée par un chercheur de l’Université de Californie à San Francisco, a prouvé que les fumeurs présentent plus de risques d’être atteints de schizophrénie et qu’ils sont plus susceptibles de souffrir d’une psychose.

La raison ? Le tabac agit sur le cerveau en provoquant des changements chimiques qui peuvent altérer la structure du cerveau, et ce, même avant l’âge adulte.

Les résultats ont montré que les fumeurs présentaient un risque accru d’environ 25 % d’être atteint par une forme quelconque de schizophrénie au cours des 20 années suivantes.

Les personnes interrogées ont également signalé avoir connu des symptômes similaires à ceux de la schizophrénie moins fréquemment chez les non-fumeurs : dans 6 cas sur 10 contre 5 cas sur 10 pour les fumeurs. On sait que le cerveau est affecté par des substances chimiques nocives comme la nicotine et le goudron qui provoquent une dépendance et augmentent les risques d’anxiété et autres troubles mentaux.

Les chercheurs ont constaté que ces substances chimiques affectaient notamment la dopamine (neurotransmetteur), dont ils pensent qu’elle joue un rôle essentiel pour contrôler certaines facultés cognitives comme l’attention, la concentration ou encore le sentiment positif ressenti face aux activités quotidiennes.

Le problème avec cette substance chimique est qu’elle peut se fixer sur certains neurones afin d’empêcher son remplacement par une autre substance chimique appelée noradrénaline.

Le tabagisme est une cause importante de mort prématurée

Le tabagisme est une cause importante de mort prématurée. C’est un fait que le tabagisme est une cause majeure de décès prématuré. En effet, le tabac provoque des problèmes cardiovasculaires qui peuvent être très graves et entraîner la mort.

Le cancer du poumon est la première cause de mortalité due au tabac, avec plus de 5 millions de décès chaque année dans le monde.

Les risques liés au tabagisme sont bien connus : il augmente les risques d’attaque cérébrale ou cardiaque, et accroît également les risques d’infarctus du myocarde chez les femmes.

Le tabagisme favorise également l’apparition des maladies respiratoires chroniques comme l’asthme. Enfin, le tabagisme représente une source importante d’exposition aux toxines chimiques cancérigènes contenues dans la fumée de cigarette tels que le monoxyde de carbone, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ou encore le goudron et autres substances cancérogènes inhalées par les fumeurs quotidiens. Pourquoi arrêter? Il existent plusieurs raisons pour arrêter de fumer :

  • Vous protégez votre santé
  • Vous réduisez vos chances d’avoir un cancer
  • Vous améliorez votre qualité de vie

Le tabagisme est une cause importante de morbidité

Le tabagisme est une cause importante de mortalité et constitue un problème de santé publique majeur.

Il est responsable d’environ 6,5 millions de morts par an, soit plus que toutes les autres causes réunies.

La plupart des fumeurs meurent d’une pathologie liée au tabac : cancer du poumon, maladies cardiovasculaires ou respiratoires chroniques.

Les jeunes adultes sont particulièrement touchés.

Ils représentent 60 % des décès causés par le tabagisme en France 1.

Le tabac peut aussi entraîner une dépendance physique et psychique et contribuer à l’apparition de troubles psychiatriques chez les personnes qui n’ont jamais fumé (état de stress post-traumatique). Dans certains cas, la dépendance à la nicotine peut être associée à celle à d’autres substances psychoactives (alcool, drogues) 2.

Le tabagisme est responsable du décès prématuré de 10 % des femmes ménopausées et 30 % des hommes ayant atteint l’âge de 65 ans 3. En outre, le tabagisme augmente considérablement le risque de contracter certaines maladies infectieuses comme les infections respiratoires hautes et bactériennes 4 qui peuvent avoir des conséquences graves pour les patients. De plus, il existe un lien étroit entre l’usage du tabac et certains cancers : ceux du pancréas, du rein, du pharynx ou encore du col utérin 5.

Les effets nocifs sur la santé ne se limitent pas aux seules maladies liées au tabac.

Il est vrai que le tabac est un fléau pour la santé, mais il faut être réaliste. Il n’y a pas de solution miracle, ni de remède magique pour arrêter de fumer. Il faut du temps et beaucoup de motivation pour se débarrasser des habitudes liées à la cigarette. Les substituts nicotiniques (patchs, gommes à mâcher) ne sont pas une solution miracle aux problèmes liés au tabagisme.