Les causes de l’aphasie transitoire

L’aphasie transitoire est une perte de la capacité de s’exprimer. Elle touche en général les personnes âgées et peut durer quelques minutes ou plusieurs heures. Elle est souvent liée à un accident vasculaire cérébral (AVC) ou à une tumeur au cerveau.

L’aphasie transitoire peut également être causée par des infections, des traumatismes crâniens, des troubles cardiaques, etc.

Les symptômes comprennent la difficulté à parler, à comprendre ce qui se dit autour de vous et à répondre aux questions.

aphasie transitoire ou AVC

Qu’est-ce que l’aphasie transitoire ?

L’aphasie transitoire est une perte temporaire de la capacité à parler, entendre ou comprendre le langage. Elle peut être due à diverses causes, comme l’AVC, un traumatisme crânien grave ou une infection virale. Dans tous les cas, elle nécessite souvent des soins médicaux et un suivi régulier. Cette perte de la parole ne dure généralement que quelques jours et disparaît spontanément sans laisser de séquelles permanentes.

La plupart des personnes touchées par ce trouble ont un membre de leur famille qui a déjà été atteint d’une aphasie transitoire au cours des 20 dernières années.

Il est donc possible que vous soyez porteur du gène responsable de cette maladie (un gène appelé APOE). Si tel est le cas, il existe un risque plus élevé pour que vous souffriez également d’une aphasie transitoire si vous êtes exposée à une substance chimique connue pour provoquer ce trouble (la pyridoxine).

Les symptômes peuvent varier en fonction du type exact d’aphasie dont vous souffrez :

  • Si vous souffrez d’une aphasie transitoire liée aux AVC, votre langage sera probablement affecté.
  • Si vous souffrez d’une aphasie transitoire causée par une infection virale, votre langage sera probablement affecté.
  • Si vous souffrez d’une aphasie transitoire causée par l’exposition à des substances chimiques (comme la pyridoxine), votre langage sera probablement affecté.

Les symptômes de l’aphasie transitoire

L’aphasie transitoire est un trouble de la parole qui apparaît brusquement et disparaît généralement en quelques heures sans laisser de séquelles. Environ 40% des personnes qui en souffrent ne récupèrent jamais complètement leur capacité à parler et ont tendance à garder une certaine incapacité à s’exprimer.

L’aphasie transitoire survient dans la plupart des cas après un traumatisme crânien ou une infection virale, comme l’infection au VIH. Elle peut être causée par une tumeur cérébrale, par exemple une métastase issue d’une tumeur située ailleurs dans le corps ou encore par un accident vasculaire cérébral (AVC).

La démence, les troubles anxio-dépressifs ou les problèmes neurologiques peuvent également causer l’aphasie transitoire.

Les symptômes de l’aphasie transitoire ? L’aphasie transitoire se manifeste sous forme de :

  • Paralysies
  • Difficultés pour trouver les mots
  • Difficultés pour articuler correctement
  • Perte du goût
  • Difficultés à reconnaître les visages

Le diagnostic de l’aphasie transitoire

Le diagnostic de l’aphasie transitoire ? La question du diagnostic de l’aphasie transitoire est une problématique qui touche des milliers de personnes chaque année.

Il est parfois difficile pour un patient d’établir un diagnostic. En effet, la majorité des patients présentant des troubles aphasiques ne sont pas diagnostiqués correctement et/ou rapidement. Par conséquent, ceux-ci peuvent être soignés de manière inadéquate ou se retrouver en situation de handicap sans avoir accès à un traitement adapté ou à un accompagnement adéquat.

Les personnes souffrant d’aphasie transitoire ont besoin d’une prise en charge rapide afin d’être traitées efficacement et dans les meilleurs délais.

Lorsque cette prise en charge n’est pas assurée rapidement, les risques de complications sont importants (perte cognitive permanente, perte fonctionnelle…) Un patient peut donc passer plusieurs années sans trouver le bon traitement ni être soigné correctement et cela peut entrainer une situation très grave pour celui-ci. Cependant, il existe actuellement quelques signes pouvant permettre au médecin généraliste d’identifier un trouble aphasique chez son patient : – Difficultés à comprendre ce que vous lui demandez- Problèmes pour comprendre les questions simples – Difficultés pour formuler des phrases courtes – Ralentissement du langage oral – Troubles de la parole (difficultés à prononcer certains mots) – Diminution du vocabulaire – Perte totale ou partielle du langage écrit Le diagnostic doit être posé par le médecin générale qui demandera ensuite une consultation spécialisée auprès d’un neurologue spécialisée dans ce domaine

Le traitement de l’aphasie transitoire

L’aphasie transitoire est un trouble temporaire de la parole et du langage qui apparaît chez les personnes âgées. Elle est due à une lésion cérébrale, souvent après un AVC (accident vasculaire cérébral).

La récupération se fait au bout de quelques semaines, mais le patient peut avoir des difficultés à parler ou à comprendre les mots.

L’aphasie transitoire n’est pas grave, mais elle doit être traitée rapidement pour éviter que d’autres problèmes ne surviennent.

Il existe deux types d’aphasies :

  • L’aphasie motrice où le patient est incapable de s’exprimer oralement
  • L’aphasie sensorielle où le patient a perdu la sensibilité auditive et visuelle

La prévention de l’aphasie transitoire

L’aphasie transitoire est une pathologie qui apparaît de manière soudaine et qui peut affecter des personnes de tous âges. Elle est la conséquence d’une lésion cérébrale, pouvant avoir plusieurs causes différentes. Une fois que vous constatez les premiers symptômes, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse établir un diagnostic précis. Si vous ne faites pas attention à votre santé, vous risquez d’accroître le risque d’avoir une maladie grave comme l’aphasie transitoire.

Il existe plusieurs moyens pour prévenir l’aphasie transitoire :

  • Consultez régulièrement votre médecin
  • Effectuez un examen physique complet
  • Gardez une bonne hygiène alimentaire

Les complications de l’aphasie transitoire

Les complications de l’aphasie transitoire sont nombreuses et peuvent être très difficiles à gérer pour la personne atteinte.

Le patient peut avoir des difficultés à prononcer, mais il peut aussi avoir des troubles dans le langage écrit. Cela entraîne une confusion au niveau du traitement de l’information qui provoque des oublis fréquents.

L’aphasique transitoire est un trouble fonctionnel temporaire, c’est-à-dire qu’il disparaît dès que le patient reprend conscience, contrairement aux maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer par exemple.

Les complications de l’aphasie transitoire sont donc assez rares et elles sont plus liées à l’âge du patient qu’aux symptômes eux-mêmes. Ces complications peuvent se présenter sous différentes formes, notamment :

  • Troubles cognitifs
  • Troubles du comportement
  • Troubles émotionnels

La vie avec l’aphasie transitoire

La vie avec un trouble de la parole est toujours difficile.

Lorsqu’on est atteint d’aphasie transitoire, cela peut être encore plus difficile à gérer. Cependant, il ne faut pas se laisser abattre. Même si l’aphasie transitoire peut être frustrante et perturber votre quotidien, elle reste une maladie qui nécessite un traitement approprié. Bien que certaines personnes arrivent à mener une vie normale en étant atteintes d’aphasie transitoire, de nombreuses autres sont incapables de le faire. Elles doivent souvent renoncer à des activités ou à certains aspects de leur vie pour pouvoir mener une existence normale.

Les personnes qui souffrent d’une perte partielle ou totale du langage ont parfois beaucoup de difficultés à communiquer avec les autres (famille et amis).

Il arrive même qu’elles soient rejetées par les membres de leur famille et de leurs amis en raison des conséquences sur leur capacité à communiquer . De plus, elles ont tendance à avoir recours au téléphone ou aux services d’interprétation pour comprendre ce que les autres disent et font.(1) (2)

En conclusion, la maladie d’Alzheimer est une maladie neurologique dégénérative qui touche le cerveau. Elle se manifeste par des troubles de la mémoire, du langage et de l’orientation. Les premiers symptômes sont les suivants : perte de mémoire, difficultés à trouver ses mots ou à effectuer des tâches simples comme écrire ou compter.