Les antitussifs peuvent être dangereux pour certaines personnes

Un antitussif est un médicament qui agit sur les sécrétions des voies respiratoires, pour diminuer la toux.

Il existe deux grandes familles d’antitussifs : les décongestionnants et les mucolytiques.

Les antitussifs décongestionnants ont une action locale et se présentent sous forme de pastilles ou de suppositoires à sucer.

Ils diminuent la toux grâce à leur action antiseptique sur les voies aériennes supérieures (nez, gorge).

Les mucolytiques ont une action générale et agissent en fluidifiant le mucus pour faciliter son élimination par la toux.

Ils peuvent être pris par voie orale ou par inhalation.

Comment appliquer une pipette antiparasitaire sur votre chat ? | Clément Thékan

La toux n’est pas un symptôme à prendre à la légère

La toux n’est pas un symptôme à prendre à la légère. Elle peut être le signe d’une infection aiguë ou chronique, ou bien résulter de problèmes respiratoires divers.

La toux est parfois accompagnée de crachats et d’un écoulement nasal clair. Elle peut s’accompagner de fièvre et d’un essoufflement.

La toux peut être provoquée par une infection virale, bactérienne, fongique ou parasitaire.

Les infections des voies respiratoires supérieures les plus courantes sont la grippe, la rhinopharyngite (dont fait partie le rhume), la bronchite, etc.

Le refroidissement peut être causé par une exposition prolongée au froid ou par certains virus qui entraînent de la fièvre et une congestion nasale (rhume).

La toux peut être un signe d’une maladie plus grave

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a plusieurs types de toux.

Il y a la toux sèche et la toux grasse.

La toux sèche est une toux qui se caractérise par des épisodes de crise pouvant être très intenses. Cette forme de toux peut être accompagnée par le rejet des glaires ou du mucus nasal.

La toux grasse est plutôt un symptôme gênant provoqué par une inflammation des voies respiratoires supérieures.

La maladie qui en est à l’origine doit être traitée rapidement pour éviter que celle-ci ne s’aggrave. Ainsi, si vous ressentez des douleurs au niveau de la poitrine lorsque vous toussez, consultez votre médecin sans attendre afin d’être traité comme il se doit et éviter les complications liés à cette maladie.

La toux peut être un symptôme de reflux gastro-oesophagien

Ce que vous devez savoir sur la toux ? La toux est souvent un symptôme de reflux gastro-œsophagien.

L’oesophage et l’estomac sont reliés par le mécanisme d’un sphincter qui permet aux aliments de remonter du bas de l’œsophage vers l’estomac. Si ce sphincter ne fonctionne pas correctement, les aliments peuvent remonter dans l’oesophage et provoquer des brûlures ou des irritations. Cette affection est appelée reflux gastro-œsophagien (RGO).

Il est également possible que les aliments remontent dans la bouche quand on avale trop vite ou quand on mange trop rapidement.

Les gens qui ont un RGO peuvent avoir une toux chronique au cours de la journée, tout comme ils peuvent développer une toux sèche à cause du tabagisme ou après avoir mangé certains aliments.

Il existe plusieurs causes possibles au RGO :

  • Un excès d’acidité gastrique : cela peut être causé par une inflammation ou une infection
  • Une hernie hiatale : cela signifie que le contenu gastrique passe directement dans l’œsophage
  • Une inflammation du muscle qui ferme le tube œsogastrique

La toux peut être un symptôme de bronchite

La toux peut être un symptôme de bronchite. Cette infection des voies respiratoires qui se déclare habituellement pendant l’hiver, est souvent liée à un refroidissement ou à une allergie.

La toux peut être accompagnée d’une sensation de brûlure, d’un écoulement nasal et d’une respiration sifflante.

Les enfants et les personnes âgées sont plus susceptibles aux complications graves de cette maladie.

Il faut savoir que la toux peut avoir plusieurs causes :

  • Les infections bactériennes
  • Les infections virales
  • L’asthme

La toux peut être un symptôme de sinusite

La toux peut être un symptôme de sinusite? Non, la toux n’est pas un symptôme de sinusite.

La toux est le signe d’un refroidissement, d’une infection des voies respiratoires ou d’un rhume. Ce que l’on appelle souvent «toux grasse» est en réalité une toux sèche, c’est-à-dire une toux qui ne provoque ni expectoration ni écoulement nasal. Elle peut survenir à cause du froid ou après avoir été en contact avec une personne atteinte de grippe ou d’infection par le virus du rhinovirus.

Les infections des voies respiratoires supérieures sont fréquentes et affectent non seulement les adultes, mais aussi les bébés et les jeunes enfants.

La grande majorité des otites et des infections ORL résulte du rhinovirus.

Le plus souvent elles passent inaperçues car elles ne présentent quasiment pas de symptômes et sont donc difficiles à diagnostiquer. Un diagnostic tardif risque d’accroître la gravité de cette infection virale : elle peut entraîner une otite externe (infection du conduit auditif externe) pouvant aller jusqu’à l’otite moyenne (infection du conduit auditif moyen) se prolongeant parfois jusqu’à l’otite interne (infection de l’oreille interne).

Lorsque la pathologie est grave, il arrive que des complications infectieuses entraînent une inflammation du tympan (mastoïdite), ce qui risque alors d’engendrer une surdité partielle ou totale chez l’enfant.

La toux peut être un symptôme de pneumonie

Une toux persistante et sévère est généralement le symptôme d’une pneumonie. En effet, la toux est un signe clinique qui permet de déceler une infection bronchique. Cette infection peut être due à différentes bactéries, mais aussi à des champignons microscopiques ou des virus.

La pneumonie peut être grave et entraîner la mort si elle n’est pas traitée rapidement.

Les causes de la pneumonie ? La pneumonie peut avoir différentes origines : bactérienne, virale ou fongique (mycose).

Les infections bactériennes sont les plus courantes. Elles se caractérisent par l’apparition rapide de fièvre et d’une toux sèche pouvant entraîner une insuffisance respiratoire. Une maladie infectieuse comme le rhume peut également provoquer une pneumonie chez l’adulte, même si cela reste rare. Dans ce cas, on parle plutôt de bronchite asthmatiforme (ou « bronchite pseudo-asthmatiforme »).

La cause la plus fréquente d’infection bactérienne est une infection pulmonaire à streptocoque du groupe A (SGA), qui se manifeste généralement au printemps et en été chez les personnes âgés de moins de 40 ans pratiquant un sport intense ou vivant en collectivité.

Le germe responsable de l’infection pulmonaire à SGA provient notamment du tractus gastro-intestinal supérieur (notamment de l’intestin) où il vit normalement en petit nombre sans causer aucun trouble particulier chez son hôte humain 1.

La toux peut être un symptôme de cancer du poumon

La toux peut être un symptôme de cancer du poumon.

La toux chronique, qui persiste plus d’une semaine, doit amener à consulter son médecin généraliste ou son pneumologue.

Les tests permettant de diagnostiquer la présence d’un cancer sont nombreux et non invasifs.

Lorsqu’elle est persistante, une toux révèle des anomalies au niveau du fonctionnement de l’appareil respiratoire.

Il s’agit notamment d’une respiration anormale (toux avec crachats), des difficultés à déglutir ou une douleur thoracique à type de brûlure, voire dans les cas les plus graves, une altération de la voix (trouble de l’odorat et du goût).

La toux chronique persiste depuis au moins 3 mois chez un patient qui n’a pas été traité pour cette affection auparavant. Elle est également associée à des pathologies pulmonaires telles que l’emphysème ou la bronchite chronique obstructive (BPCO). Avant de parler d’un cancer du poumon, il convient donc avant tout de vérifier si la cause n’est pas pulmonaire et qu’il ne s’agit pas plutôt d’une infection bactérienne ou virale qui se propagerait aux poumons par le système respiratoire supérieur (bronches) puis inférieur (gorge-bouche-nez). Ces infections peuvent provoquer un essoufflement important et donc ressembler fortement à un cancer du poumon.

Le terme antitussif est utilisé pour désigner des médicaments qui sont utilisés pour lutter contre les toux et autres problèmes respiratoires. Ils sont uniquement disponibles sur ordonnance et peuvent être administrés aux enfants de plus de 6 ans. Leur action consiste à diminuer la toux en réduisant l’inflammation ou en dilatant les bronches.