Les antitussifs ou les expectorants : quelle est la différence

Les antitussifs et les expectorants sont des médicaments qui ont pour but de diminuer la toux.

Ils agissent en bloquant le passage du mucus dans les voies respiratoires.

Les antitussifs sont surtout utilisés chez l’enfant, tandis que les expectorants sont utilisés chez l’adulte.

La toux

La toux peut être un symptôme d’une maladie sous-jacente, elle peut aussi être due à une irritation de la gorge ou à des agents irritants comme le tabac.

La toux est souvent associée à un encombrement broncho-pulmonaire, mais elle n’indique pas forcément qu’il y ait un problème.

Il faut savoir que la toux est fréquemment liée à l’exposition à des allergènes et au tabagisme.

Les traitements symptomatiques sont souvent inefficaces pour traiter la cause de la toux chronique.

Il existe deux types de médicaments pour soulager la toux : les antitussifs et les mucolytiques.

Les antitussifs ont pour but d’atténuer les contractions musculaires qui provoquent la toux. Ces médicaments soulagent rapidement les symptômes grâce à leurs propriétés antispasmodiques et antihistaminiques, mais ils ne permettent pas d’empêcher l’apparition des symptômes ni de rétablir une respiration normale, ce qui entraîne finalement une aggravation du problème.

Les expectorants

Les expectorants ont pour but de dégager les voies respiratoires et de fluidifier les sécrétions.

Ils sont constitués d’un mélange de plantes, de vitamines et d’huiles essentielles qui permet le contrôle du fonctionnement des poumons. Un expectorant est une substance naturelle ou synthétique, à base de plantes, qui a pour objectif de dégager les voies respiratoires et d’aider à fluidifier les sécrétions.

Les expectorants peuvent être classés en trois catégories principales : – Les mucolytiques permettent la dilution des mucosités (sécrétions) afin qu’elles puissent être éliminées par le système digestif ; – Les antitussifs agissent sur la toux ; – Les fluidifiants bronchiques favorisent l’expectoration.

La bronchite

La bronchite est une infection des bronches.

Les infections bactériennes sont les plus fréquentes. Elles sont causées par divers virus et bactéries.

La bronchite est en générale due à l’inhalation de substances irritantes pour les voies respiratoires (polluants, fumée, etc. ), ou à un refroidissement brutal du corps (exposition au froid).

Il existe toutefois d’autres causes, telles que la grippe, qui peut provoquer une bronchite.

La majorité des cas de bronchite surviennent durant l’hiver et le printemps.

La pneumonie

La pneumonie est une infection qui touche les poumons et qui peut être très grave. Elle peut provoquer des complications potentiellement mortelles.

La pneumonie se manifeste par une inflammation des alvéoles pulmonaires, c’est-à-dire la partie de l’appareil respiratoire où les gaz sont piégés avant d’être expirés.

Les principaux symptômes de la pneumonie sont la fièvre, la douleur thoracique, un essoufflement et une difficulté à respirer.

La pneumonie est souvent causée par un virus (pneumovirus) ou par certaines bactéries (streptocoque du groupe A).

La prise en charge repose sur le traitement des symptômes et sur l’administration d’antibiotiques si nécessaire.

Le traitement doit être entrepris rapidement pour éviter toute complication grave.

La grippe

La grippe est une maladie qui, pour l’instant, n’a pas de traitement curatif. Elle se caractérise par un écoulement nasal et/ou des douleurs dans la gorge. Elle peut être causée par différents virus dont le plus connu est le virus Influenza A (H1N1).

La grippe est une infection très contagieuse qui se transmet facilement d’une personne à l’autre. En Belgique, on considère qu’elle touche environ 60% de la population au cours de l’hiver et qu’elle peut être mortelle chez les personnes fragilisées ou ayant des problèmes respiratoires. Pour prévenir la grippe, il existe différents moyens :

  • Se faire vacciner
  • Eviter les contacts avec les personnes atteintes
  • Respecter certaines règles d’hygiène

Le froid

Le froid est un élément naturel qui peut être dérangeant.

Il est essentiel de prévoir un chauffage efficace et adapté pour la maison. Pour cela, il convient de choisir un système de chauffage qui soit le mieux adapté à votre logement, en prenant en compte plusieurs paramètres. Un bon chauffage doit pouvoir répondre aux besoins d’une famille sur une longue période.

La réflexion doit s’orienter vers la température souhaitée dans les pièces principales, l’intensité du chauffage nécessaire selon les moments de la journée et la fréquence des allumages ou extinction des radiateurs. Enfin, il faut penser au type d’appareil : convecteur électrique classique par exemple ou plancher rayonnant électrique ? Quel que soit votre choix, vous devrez bien entendu considérer le coût du matériel ainsi que sa durée de vie pour une meilleure rentabilité.

Il existe différents types de chauffage :

  • Le poêle à bois
  • Le poêle à granulés
  • Le radiateur à inertie

La fièvre

La fièvre est une augmentation du nombre de globules blancs dans le sang, qui entraîne une baisse des défenses immunitaires.

La fièvre est un symptôme courant et léger. Elle peut être causée par une infection ou par d’autres causes, telles qu’une maladie auto-immune, un cancer ou une réaction à certains médicaments.

Il faut savoir que la température normale du corps varie généralement entre 36,5 °C et 37,5 °C. Si votre température est supérieure à 38 °C, il s’agit d’une fièvre.

La sensation de chaud peut aussi provenir de la transpiration excessive due à une activité physique intense ou au stress.

La toux grasse

La toux grasse est un symptôme qui accompagne souvent la bronchite.

Les sécrétions qui en proviennent peuvent être épaisses ou aqueuses et s’accompagnent parfois d’une douleur au niveau du thorax, de l’abdomen ou des hanches.

La toux grasse est un symptôme fréquent qui peut avoir plusieurs causes. Elle peut être causée par une infection bactérienne ou virale, mais elle peut aussi résulter de problèmes respiratoires, tels qu’un reflux gastro-œsophagien (RGO) ou une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

La toux grasse est souvent liée à une infection bactérienne, comme par exemple la pneumonie. Cependant, il faut savoir que les infections bactériennes ne sont pas les seules à causer des toux grasses. Certaines personnes qui ont une hypersensibilité aux produits chimiques développent aussi ce type de problème. Dans ce cas-là, la cause principale de cette pathologie sera un virus et non une bactérie.

Vermifuges chimiques : enfin une alternative naturelle qui MARCHE !

L’antitussif est un médicament qui a pour but de calmer les toux sèches. L’expectorant, lui, permet d’évacuer les sécrétions bronchiques. Pour choisir entre ces deux types de médicaments, il faut se référer à la prescription du médecin en fonction du type de toux dont on souffre.