Le vieillissement de l’œil et ses conséquences.

Le vieillissement oculaire est un phénomène naturel qui touche tout le monde.

Il s’agit d’un processus de vieillissement normal du corps humain, qui se traduit par une perte progressive de la vision. Cette baisse de la vision peut être liée à l’âge, mais aussi à des facteurs extérieurs comme la pollution, les UV… Lorsque cela arrive, il faut savoir que notre vue baisse progressivement. Nous allons voir ensemble comment prévenir et ralentir ce phénomène.

Synchronisation cérébrale et vieillissement cognitif

La cataracte

La cataracte est une maladie de l’œil qui est souvent liée à l’âge, mais elle peut aussi être causée par d’autres facteurs.

La cataracte se caractérise par un épaississement du cristallin, ce qui réduit la vision.

Il existe plusieurs types de cataractes et elles sont classées en fonction de leur cause :

  • La cataracte congénitale
  • La cataracte secondaire à une infection
  • La cataracte traumatique

La dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire est une maladie qui touche la rétine et entraine une perte progressive de la vision centrale. Elle peut se manifester dès l’âge de 50 ans, mais cela n’arrive pas à tout le monde. Cette maladie est souvent associée à un vieillissement normal du corps humain.

La dégénérescence maculaire touche généralement les personnes âgées entre 65 et 75 ans.

Le glaucome

Le glaucome est une maladie oculaire qui se caractérise par un épaississement du trabéculum, la partie de la chambre antérieure de l’œil qui sert à faire sortir l’humeur aqueuse.

Le trabéculum permet d’assurer la filtration de l’humeur aqueuse. Cette maladie peut être causée par une augmentation du débit dans le canal appelé « trabeculum », et plus particulièrement du diamètre des vaisseaux qui permettent ce drainage. Ces vaisseaux sont situés en arrière de la cornée, derrière le cristallin et devant le globe oculaire.

Leur dilatation entraîne alors un rétrécissement du canal pouvant provoquer une obstruction et donc des lésions irréversibles du nerf optique.

  • Le glaucome est souvent héréditaire
  • Il existe plusieurs types de glaucomes :
  • Le type primitif ou chronique (90% des cas)
  • Le type secondaire ou aigu (10% des cas)

La myopie

Aujourd’hui, le nombre de personnes atteintes de myopie est en constante augmentation. Il faut savoir que la myopie se définit par une vision floue et une mauvaise perception des détails. Ce trouble de la vue peut être gênant, notamment pour les personnes qui sont amenées à lire beaucoup ou encore pour celles qui travaillent sur écran ou qui souhaitent voir loin. Le port de lunettes ou de lentilles est souvent conseillé pour corriger ce problème. La myopie touche près d’un tiers des Français et cette tendance ne semble pas s’inverser.

La presbytie

La presbytie est une maladie de l’œil qui entraîne la perte progressive de la capacité à voir nettement les objets rapprochés.

La presbytie survient généralement vers 45 ans, mais peut survenir à tout âge. Elle touche autant les hommes que les femmes. Elle n’est pas liée au vieillissement de l’œil et peut donc survenir chez un enfant ou un adolescent.

Les causes exactes sont encore inconnues, mais il est certain que le port de lunettes n’y joue aucun rôle.

La presbytie atteint progressivement la vision des objets proches et intermédiaires (lecture). Elle empêche également d’avoir une vision claire des objets éloignés (voyage), ce qui rend difficile la conduite automobile, car elle oblige à se concentrer pour essayer de garder une bonne visibilité. A noter qu’une personne présentant cette pathologie peut très bien avoir une vue parfaite sans lunettes!

La rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une pathologie oculaire qui peut affecter les personnes atteintes de diabète. Cette maladie est plus fréquente chez les patients qui ont un diabète de type 1 et de type 2, mais elle peut aussi toucher des personnes non-diabétiques. La rétinopathie diabétique se caractérise par l’apparition d’une nouvelle forme d’atteinte au niveau de la rétine du globe oculaire. Le symptôme principal est une altération progressive du champ visuel, voire même une perte totale de la vision si le processus n’est pas stoppé à temps. Il existe trois types principaux de rétinopathie diabétique :

  • la rétinopathie proliférative;
  • la microanévrisme;
  • la maculopathie.

    Les troubles de la vision de nuit

    Les troubles de la vision de nuit sont très fréquents.

    Ils touchent aussi bien les hommes que les femmes et peuvent survenir à tout âge.

    Les troubles de la vision de nuit sont souvent associés à des pathologies comme la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), le glaucome, une maladie du nerf optique (neuropathie optique), un décollement de la rétine ou encore une conjonctivite.

    Il est possible d’améliorer sa vue grâce au port de lunettes de nuit qui permettent d’amplifier les contrastes, mais il est conseillé d’aller consulter un spécialiste pour vérifier si votre trouble est bien une DMLA ou pas.

    La DMLA

    La DMLA est une maladie de l’œil qui touche près de 2 millions de personnes en France.

    La vue d’un être cher commence à baisser, il ne peut plus lire des petits caractères ou encore reconnaître les visages familiers. Ce phénomène est appelé « Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge ».

    Il s’agit d’une maladie liée au vieillissement et qui affecte la macula, la partie centrale de la rétine. Quels symptômes ? La DMLA se manifeste par un déficit visuel progressif.

    Vous pouvez commencer à constater que votre proche ne voit plus nettement les détails du quotidien (texte sur écran d’ordinateur, lecture…). Son champ visuel se rétrécit progressivement jusqu’à ce qu’il ait perdu une grande partie de sa vision centrale.

    Lorsque celle-ci devient très faible, il peut avoir besoin de cannes blanches pour se déplacer et il peut également avoir des difficultés à distinguer les couleurs et suivre des objets en mouvement rapide. Cette maladie oculaire n’est pas mortelle, mais elle entraîne souvent un isolement social important et une diminution considérable du bonheur chez ceux qui en sont atteints.

    • Un risque accru
    • Une baisse importante du niveau de vie
    • Un isolement social

    En conclusion, pour ralentir le vieillissement de l’œil et des cellules qui le composent, il faut apporter à ces cellules une quantité importante de vitamines B et C. Ces vitamines sont indispensables pour la synthèse du collagène. Il faut éviter les rayons UV car ils endommagent les tissus oculaires.