Le médecin qui fait des infiltrations est un spécialiste de la douleur.

Les infiltrations sont des injections de médicaments dans une articulation pour soulager la douleur. Elles sont réalisées par un médecin ou un kinésithérapeute.

Les infiltrations peuvent être effectuées sur toutes les articulations, mais elles sont plus fréquentes sur les genoux, les hanches et les épaules. Elles permettent de soulager la douleur en cas d’arthrose.

Dr Jean-Claude Deschamps – Infiltration des articulations

L’infiltration des articulations est une pathologie qui peut se manifester de différentes manières. Elle peut être aiguë, chronique ou encore récidivante. Cette pathologie peut toucher les genoux, les hanches et les épaules. Elle est souvent associée à une inflammation de la capsule articulaire.

Lorsque l’inflammation est liée à une infection, on parle d’arthrite infectieuse.

L’arthrite rhumatismale, quant à elle est provoquée par un processus auto-immun qui endommage progressivement le cartilage articulaire. On retrouve également l’arthrose comme cause possible de l’infiltration des articulations, mais celle-ci n’est pas liée au système immunitaire ni aux infections bactériennes et virales.

Les symptômes sont variés : douleur, gonflement et rougeur du genou ou de la cheville ou encore sensation d’instabilité du bras ou de la jambe touchée.

Dr Pierre-Louis Lafontaine – Infiltration des nerfs périphériques

Les infiltrations sont un traitement utilisé en cas de douleur située dans le membre inférieur. Cette méthode consiste à injecter un produit à l’intérieur du corps, afin de soulager la douleur. Elles sont fréquemment utilisées pour les traitements des hernies discales et des problèmes liés aux disques intervertébraux.

Dr Marc-Antoine Morin – Infiltration des viscères

Pourquoi les infiltrations sont-elles si efficaces pour traiter les problèmes d’infiltration des viscères ? Les infiltrations permettent de traiter précisément la zone touchée par une infiltration.

Leur action est ciblée et localisée, ce qui permet de maximiser leur efficacité.

Les infiltrations peuvent être réalisées en cabinet ou à domicile, selon la situation du patient.

Le médecin injecte un liquide médical (un anesthésique) à l’aide d’une fine aiguille dans la zone concernée par l’infiltration. Ce liquide va provoquer une inflammation locale afin de créer un pont entre le tissu affecté et une artère voisine. Cette technique n’est pas douloureuse, pour autant que vous ne portiez pas trop attention à l’injection du produit.

L’effet des infiltrations sur les symptômes liés aux problèmes d’infiltration des viscères est généralement rapide :

  • Les symptômes disparaissent après quelques jours.
  • Si vous souffrez de sinusite chronique, il faut compter plusieurs semaines avant que les résultats ne soient visibles.

Dr Laurent Roy – Infiltration des voies respiratoires

Les infiltrations sont des procédés thérapeutiques qui consistent à injecter un médicament dans la zone affectée. C’est une technique de traitement utilisée dans le cadre du traitement de diverses pathologies, telles que les rhumatismes, les douleurs au niveau de la colonne vertébrale et l’arthrose.

Les infiltrations sont également employées pour soulager les personnes souffrant de problèmes musculaires (tendinites par exemple).

L’objectif premier des infiltrations est de réduire temporairement la douleur ressentie.

Le médecin injecte ensuite un liquide anti-inflammatoire ou anesthésiant dans la zone concernée afin que le patient ne ressente plus aucune douleur.

Il arrive toutefois que certains effets secondaires se manifestent après cette injection. Ces effets peuvent être temporaires ou permanents.

Ils dépendent essentiellement du type d’infiltration pratiquée et du produit utilisé comme substance active. Généralement, on distingue trois types d’infiltration :

  • Infiltration locale
  • Infiltration interscapulaire
  • Infiltration rachidienne

Dr Michel Tremblay – Infiltration des muscles

L’infiltration des muscles est un traitement médical qui consiste à injecter une substance dans un muscle. Cette technique est souvent utilisée pour soulager la douleur ou l’inflammation des articulations, notamment les tendons et les ligaments.

L’infiltration peut aussi être utilisée pour combattre les spasmes musculaires et certains types de raideurs articulaires.

Il existe plusieurs types d’infiltration :

  • Infiltration du tendon d’Achille
  • Infiltration du tendon rotulien
  • Infiltration de la coiffe des rotateurs
  • Infiltration du labrum de l’articulation acromio-claviculaire (de l’épaule)

Dr Yves Bouchard – Infiltration des tendons

L’infiltration des tendons est une démarche qui consiste à injecter un médicament dans le tendon afin de soulager la douleur et les symptômes causés par l’inflammation ou la rupture du tendon.

Le professionnel peut également utiliser une aiguille fine pour injecter un anesthésique local.

L’infiltration des tendons est une procédure courante en chirurgie orthopédique, car elle permet de traiter plusieurs problèmes liés aux tendons, tels que les douleurs et l’inflammation. En effet, cette technique sert surtout à réduire la douleur et à améliorer la mobilité articulaire. Cette solution est donc particulièrement adaptée aux personnes qui souffrent de raideurs articulaires ou qui ont subi une opération au genou.

Les infiltrations peuvent être effectuées par un professionnel de la santé (chiropraticien, physiothérapeute ou massothérapeute) ou par un médecin spécialisé en chirurgie orthopédique.

Il est important d’effectuer ces traitements selon les recommandations du professionnel de la santé qui vous suit pour votre condition particulière.

  • Le processus
    • Lorsqu’une infiltration des tendons est effectuée, on insère une aiguille très fine dans le tendon affectée afin d’y injecter le médicament.
  • Les risques
    • Même si une infiltration ne présente habituellement pas plus de risques qu’une autre intervention chirurgicale, il y a toujours certains risques associés à ce type d’intervention.

Dr Sophie Dufresne – Infiltration des os

Dans le cas d’une infiltration des os, les symptômes sont généralement les suivants : douleur, rougeur et enflure. Généralement, ces signes se manifestent au niveau de la zone touchée ou à proximité.

La douleur est souvent ressentie comme une pression ou un pincement au niveau de l’articulation.

L’articulation peut également être gonflée et rougeâtre. Parfois, il est possible de remarquer des craquements au niveau de l’articulation ou encore de la sensibilité localisée autour d’elle.

Il arrive que des articulations voisines soient également touchées par une inflammation.

Le plus souvent ce genre d’affection est causé par un traumatisme direct sur l’os (chute, accident…). Ce type d’inflammation peut aussi être le résultat d’une infection qui atteint l’os en question (ostéomyelite).

Le rhumatisme psoriasique peut causer des infiltrations osseuses en plus de provoquer des déformations importantes du squelette (raideurs articulaires et déformation du corps). Cette maladie chronique provoque également une inflammation chronique qui touche principalement les articulations et le tissu conjonctif (peau, ongles…), mais aussi les membranes synoviales (tissus recouvrant les articulations pour faciliter le mouvement) et les ligaments.

Les symptômes sont très variables chez chaque patient et ils varient selon la partie du corps affectée : genoux, coudes, doigts… Dans certains cas, il existe aussi des complications liées à ce type d’inflammation telles que:

  • Arthrite juvénile
  • Ankylose
  • Rhumatisme psoriasique

TH

Dr Isabelle Gagnon – Infiltration des ligaments

La tendinite du joueur de tennis ou de golf est une blessure très fréquente chez ces sportifs.

La douleur peut être si intense qu’elle empêche le sujet d’exercer son sport pendant plusieurs semaines et même de pratiquer un autre sport ensuite. De plus, la douleur peut persister des mois après l’arrêt du sport. Cette pathologie a pour conséquence de restreindre les capacités motrices et fonctionnelles du patient, ce qui a des répercussions sur sa vie sociale, familiale et professionnelle.

REUSSIR LA PREMIERE ANNEE DE MEDECINE (PASS/ LAS ex PACES)

Pour conclure, il faut être très prudent avec les infiltrations. Il faut toujours demander l’avis d’un médecin spécialiste qui vous donnera une réponse bien précise sur les infiltrations et leurs risques.