Le dernier espoir pour les malades d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui provoque la perte progressive des fonctions mentales. Cette maladie est due à l’accumulation de protéines anormales dans le cerveau, les plaques amyloïdes.

La recherche sur la maladie d’Alzheimer a permis de faire des progrès considérables dans le traitement de cette maladie. Nous allons voir çà de plus près.

Avec l’âge, le cerveau change et les cellules mourront

Avec l’âge, le cerveau ne fonctionne pas de la même manière qu’à la vingtaine. Au fil des ans, il perd peu à peu de ses cellules et les neurones qui le composent commencent à se détériorer. Cela peut entraîner une perte progressive du cerveau. Cette maladie est connue sous le nom d’Alzheimer et touche principalement les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les symptômes de l’Alzheimer sont nombreux : troubles de l’attention, pertes de mémoire, changements dans le langage ou encore démence. Cependant, ce ne sont pas tous les cas qui se caractérisent par ces symptômes.

Lorsque vous remarquez un ou plusieurs des symptômes suivants chez votre proche (père, mère, conjoint…), faites-lui passer une IRM afin que soit révélé ce qu’il en est exactement :

  • Trouble cognitif
  • Perte partielle du langage
  • Désorientation spatiale
  • Difficultés avec les gestes quotidiens (se lever)

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se traduit par une perte progressive de la mémoire et des fonctions cognitives, ce qui entraîne un certain nombre de troubles du comportement.

La cause exacte de cette pathologie reste encore inconnue à ce jour. On sait cependant que le facteur génétique joue un rôle important dans son apparition. En effet, lorsque les parents ou grands-parents sont atteints d’une forme précoce de la maladie, il y a plus de chances qu’un membre de la famille en soit également victime.

Le risque augmente si l’une des personnes atteintes a un parent proche direct (père/mère, frère/sœur) qui souffre également d’une forme familiale précoce ou tardive de la maladie. Ainsi, chez les sujets porteurs du gène ApoE4, le risque est multiplié par 10 pour chaque parent touché et par 6 pour chaque fratrie concernée. De plus, les hommes sont plus souvent touchés que les femmes.

  • La maladie d’Alzheimer
  • Dans quels cas ?
  • Symptômes
  • Traitement

DANS QUELS CAS ?

Les causes de la maladie d’Alzheimer sont inconnues

Les causes de la maladie d’Alzheimer sont inconnues.

La maladie d’Alzheimer entraîne une destruction progressive des cellules du cerveau et provoque des troubles cognitifs qui peuvent aller jusqu’à un déclin total de l’intelligence.

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est généralement trop tard pour sauver la personne atteinte. Heureusement, les scientifiques disposent de plusieurs pistes pour freiner le processus de destruction des neurones. Certaines molécules ont par exemple montré leur efficacité sur des souris atteintes d’une forme particulière de cette pathologie. Dans ce cas précis, il s’agit d’un modèle animal proche de celui observé chez les humains touchés par la maladie d’Alzheimer à un stade précoce. Ces travaux ont été publiés récemment sur une revue spécialisée américaine (Journal of Alzheimer’s disease and related disorders).

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer sont la perte de mémoire, l’agitation et la dépression

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer sont la perte de mémoire, l’agitation et la dépression.

Il est important de savoir les reconnaître pour pouvoir les traiter rapidement. En outre, il faut savoir qu’il existe une multitude de traitements qui permettent d’atténuer ou même de faire disparaître ces symptômes. Pour réduire le risque d’apparition des symptômes liés à la maladie d’Alzheimer, il est recommandé d’avoir une alimentation équilibrée et variée et de pratiquer une activité physique régulière.

Il est important aussi de limiter sa consommation en graisses saturées, en sucres raffinés et en alcool. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ce sujet, nous vous invitons à visiter notre site internet : URL=http://www.alzheimer-traitement.fr www.alzheimer-traitement .fr/URL

La maladie d’Alzheimer est incurable

La maladie d’Alzheimer est une pathologie qui entraîne des pertes de mémoire et des troubles du comportement. Elle peut être diagnostiquée à un stade avancé, lorsque les patients ont déjà commencé à perdre leur autonomie. Si la maladie d’Alzheimer ne peut pas être guérie, elle peut toutefois être ralentie grâce à certaines mesures prises en amont. Dans ce cas, il s’agit d’un traitement symptomatique qui a pour but de soulager les symptômes de la maladie et de retarder son évolution. Pour réussir à traiter cette pathologie, il est indispensable de prendre en compte les causes (génétiques) et les facteurs externes (environnementaux). Pour traiter la maladie d’Alzheimer, différents traitements sont possibles :

  • Des traitements non médicamenteux
  • Des traitements médicamenteux

La maladie d’Alzheimer est mortelle

La maladie d’Alzheimer est une affection neurodégénérative, qui engendre des troubles de la mémoire et du raisonnement. Elle peut également être responsable de changements comportementaux, dont des troubles du langage.

La maladie d’Alzheimer est une maladie mortelle qui peut entraîner des pertes d’autonomie pour la personne atteinte. En effet, ce type de démence peut provoquer une altération progressive des fonctions mentales et physiques : les capacités à communiquer et à s’orienter sont affectées au fil du temps, tout comme le contrôle de son corps ou encore sa mobilité.

La maladie d’Alzheimer n’est pas une fatalité.

Il existe aujourd’hui différents traitements permettant de ralentir l’avancée de la maladie en agissant sur les symptômes présents : troubles cognitifs, comportementaux ou encore moteurs. Dans ce cadre, il est important que vous preniez soin de votre alimentation afin que cette pathologie ne progresse pas trop rapidement. Pour garder un cerveau en bonne santé le plus longtemps possible, il faut adopter une alimentation riche en antioxydants (fruits et légumes) et pauvre en graisses saturées et sucres rapides (aliments sucrés). Si vous souhaitez pratiquer un sport régulièrement pour améliorer votre hygiène de vie et rester actif intellectuellement, privilégiez plutôt un sport doux comme la marche ou la natation qui favorisent le maintien musculaire tout en stimulant les fonctions cérébrales.

  • Les symptômes liés à la maladie
  • Les causes

La maladie d’Alzheimer est un fardeau pour les familles et les soignants

La maladie d’Alzheimer est un fardeau pour les familles et les soignants. Elle est responsable de souffrances psychologiques, physiques et financières considérables.

L’annonce du diagnostic est une étape difficile à franchir, car il s’agit d’un choc énorme pour tous ceux qui en sont atteints ou leurs proches.

La maladie d’Alzheimer a des conséquences importantes sur la vie des personnes touchées et de leurs proches : la perte progressive de mémoire, l’apparition de troubles cognitifs, l’altération du jugement et du comportement, l’isolement social… Un diagnostic peut avoir des impacts très importants sur la vie familiale.

Il peut créer une grande anxiété chez les aidants naturels (tels que les membres de la famille ou les amis) qui doivent faire face au changement radical de personnalité qu’implique cette maladie chronique.

Les soignants ont besoin d’aide pour gérer cette situation qui peut être extrêmement stressante.

Lorsque le diagnostic tombe, nombreuses sont celles qui se posent des questions telles que : « Comment puis-je présenter mon père ou ma mère à mes amis ? » « Quel type d’habitation convient-il à mon père ? » « Est-ce que je devrais mettre mon père en institution ? » Des questions auxquelles on ne sait pas toujours comment répondre sans avoir rencontré personnellement la personne concernée ! Pour beaucoup, il s’agit également d’une question douloureuse à aborder avec eux parce qu’ils ont moins tendance à communiquer directement avec leurs proches que nous autres adultes (et encore moins avec ceux qui en sont atteints). En outre, un certain

La recherche sur la maladie d’Alzheimer est importante pour trouver un traitement et une cure

La recherche sur la maladie d’Alzheimer est une priorité, car elle concerne plus de 20 millions de personnes dans le monde. Selon les estimations, il y aura environ 1 million de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en France et environ 35 millions aux États-Unis.

La maladie d’Alzheimer est une affection neurodégénérative chronique progressive qui affecte les fonctions cognitives et entraîne des changements progressifs du cerveau.

Les symptômes peuvent inclure des pertes de mémoire, une confusion mentale, un manque de jugement ou un comportement étrange.

Il n’existe pas encore aucun remède pour guérir la maladie d’Alzheimer. Cependant, il existe des traitements pharmaceutiques qui ralentissent l’évolution de la maladie et améliorent les symptômes chez certaines personnes. Ces traitements sont utilisés pour traiter certains types précis de démence (maladies appelées « démences »).

Ils ne guérissent pas complètement la maladie d’Alzheimer, mais ils peuvent faire baisser la quantité et l’intensité des symptômes chez certaines personnes. Des essais cliniques visant à tester l’efficacité de diverses thérapies contre Alzheimer ont commencé au Royaume-Uni et aux États-Unis au cours des années 1990. Au total, près de 120 essais cliniques portant sur différents types de thérapies contre Alzheimer sont actuellement menés à travers le monde.

[La Minute Mémoire] La maladie d'Alzheimer

Pour conclure, la maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui touche le cerveau. Elle se caractérise par des troubles de la mémoire et du raisonnement. Le patient perd progressivement ses facultés cognitives, sa capacité à réfléchir et à communiquer, et son autonomie.