La toux sèche et le nez qui coule : comment les soigner efficacement

La toux est un symptôme très courant, qui peut être causé par de nombreuses maladies.

La toux sèche est la plus fréquente, et elle peut être accompagnée d’un nez qui coule. Dans ce cas, il faut savoir que ces symptômes sont généralement liés à une infection des voies respiratoires supérieures, comme la rhinite ou la sinusite. Nous allons voir en détails comment les traiter.

La toux sèche : qu’est-ce que c’est ?

La toux sèche est un symptôme très fréquent, qui peut être ressenti par tout le monde. Toutefois, il n’est pas toujours facile de déterminer ce qu’il en est réellement.

La toux sèche est une toux qui ne se transforme pas en crachats et qu’elle dure plus de 7 jours.

Lorsqu’un patient souffre d’une toux sèche persistante, il faut consulter rapidement son médecin. Dans la majorité des cas, la cause de cette pathologie n’est pas grave, mais elle peut être le signe d’une maladie chronique ou infectieuse.

La présence de sang dans les crachats doit alerter sur l’apparition d’une infection bactérienne ou virale comme un rhume banal ou une bronchite aigüe .

Les autres causes possibles ? La pneumonie ou encore l’emphysème pulmonaire peuvent également entraîner des toux persistantes et sèches. De plus, la cause reste inconnue chez certaines personnes atteintes de maladies rares comme le syndrome myasthénique congénital (SMC). A noter que la toux sèche peut également apparaître après une exposition à certains produits chimiques cancérigènes inhalés et après un contact avec certains produits irritants pour les voies respiratoires supérieures comme le tabac (tabagisme passif), l’amiante ou encore le monoxyde de carbone (exposition au gaz).

Les causes de la toux sèche

La toux sèche est un symptôme qui peut avoir plusieurs causes. Elle peut être provoquée par une inflammation de la gorge, une allergie ou encore par le tabagisme.

La toux sèche est un symptôme très fréquent qui peut être traité avec des médicaments en vente libre comme le métoclopramide, l’acétaminophène et la pseudoéphrine.

Il existe également des remèdes naturels pour traiter les toux sèches, notamment le miel, l’ail et le gingembre. Ces solutions naturelles ont montré qu’elles pouvaient soulager rapidement les symptômes de la toux sèche. Selon certaines études publiées dans la revue Allergy & Asthma Research and Therapy (AARRT), ces remèdes naturels seraient efficaces à 98 % pour traiter les crises de toux chez les personnes souffrant d’une rhinite allergique saisonnière ou persistante.

Les symptômes de la toux sèche

Le rhume en tant que tel ne se manifeste pas par des symptômes spécifiques. En revanche, la toux sèche est un symptôme qui peut indiquer une grande variété de troubles.

La toux sèche peut être provoquée par diverses maladies telles qu’une bronchite, un rhume ou une sinusite. Elle peut également être le signe d’un asthme ou d’allergies respiratoires.

La toux sèche est souvent accompagnée de douleurs à la poitrine et au dos ainsi que d’une respiration difficile.

Lorsque vous toussez, il arrive que vous émettiez du mucus ou que vous soyez essoufflé lorsque vous faites un effort physique. De plus, la toux sèche peut être accentuée lorsque vous mangez et buvez chauds ou froids. Si elle devient chronique, votre état de santé général pourrait en souffrir car cela pourrait réduire votre capacité pulmonaire et affecter votre système immunitaire.

Le traitement de la toux sèche

La toux sèche est une toux qui peut s’avérer très gênante et vous empêcher de dormir la nuit. Si vous avez des enfants, il est donc impératif d’en prendre soin.

Il existe différents traitements contre la toux sèche, mais l’utilisation des huiles essentielles est une solution naturelle pour traiter cette pathologie.

La toux sèche est un symptôme qui peut être provoqué par plusieurs facteurs.

Les personnes allergiques y sont souvent confrontées, car elles réagissent aux poussières ou à certains aliments ingérés.

La fatigue peut également être un facteur déclenchant, tout comme le stress ou encore les changements de température (chaud/froid).

La toux sèche ne doit pas être confondue avec la toux grasse (ou productive), car cette dernière consiste à expulser du mucus via les voies respiratoires supérieures et inférieures.

Les huiles essentielles possèdent des vertus anti-inflammatoires et antiseptiques qui permettent de lutter efficacement contre les symptômes de la rhinite allergique.

  • Les huiles essentielles possèdent des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques
  • Elles permettent d’apaiser l’asthme
  • Elles réduisent l’intensité de la toux

La prévention de la toux sèche

La rhinite allergique est une affection qui se manifeste par un rétrécissement du nez, des éternuements, une congestion nasale et des démangeaisons oculaires.

Les symptômes peuvent être sévères chez les personnes sensibles à ces allergies.

La prévention de la toux sèche consiste à éviter les allergènes environnementaux auxquels le patient est sensible.

Il faut aussi lui apprendre à bien respirer pour que son nez soit libéré de toute obstruction. C’est aussi un moyen d’apprendre au patient à reconnaître les facteurs qui aggravent les symptômes de sa rhinite allergique afin qu’il puisse prendre des mesures pour limiter leur exposition aux substances susceptibles d’aggraver ces symptômes.

Les complications de la toux sèche

La toux sèche est une maladie qui peut être grave si elle n’est pas prise en charge à temps. Cette dernière se manifeste par des épisodes de quintes de toux très fréquentes, la nuit ou pendant le sommeil.

Les quintes de toux sont accompagnées de crachats et d’expectorations purulentes.

La personne atteinte souffre également d’une gêne respiratoire importante, qui lui empêche parfois même de respirer normalement. Ce symptôme entraîne une fatigue physique ainsi qu’un essoufflement chronique.

La toux sèche provoque également un gonflement du visage, des ganglions au niveau du cou et des rougeurs au niveau des joues et du nez. Pour traiter cette maladie, il faut consulter un médecin ORL afin qu’il puisse prescrire un traitement adapté (antitussifs). Pour prévenir les complications, il convient d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et adopter une alimentation riche en fruits et légumes frais pour stimuler les défenses immunitaires.

Il est recommandé aussi de faire régulièrement des exercices physiques.

Les fausses croyances sur la toux sèche

Les toux sèches ne sont pas une fatalité.

Il existe des solutions pour soulager les symptômes qui y sont liés. Toutefois, il est important de savoir que ces dernières ont des inconvénients et qu’elles ne font souvent qu’amplifier le problème.

Les toux sèches qui se prolongent peuvent entraîner des complications et il est donc important de bien en prendre soin afin d’éviter cela.

Voici les fausses croyances sur la toux sèche :

  • La toux sèche n’est qu’un symptôme du rhume
  • La toux sèche est causée par un virus
  • La toux grasse peut être traitée par les médicaments contre la toux grasse

La toux sèche chez les enfants

La toux sèche est un symptôme fréquent chez les enfants. Elle peut être aiguë ou chronique, et peut survenir à tout moment de la journée.

La toux sèche chez les enfants peut avoir plusieurs causes, mais la plus fréquente est l’allergie.

Les allergènes alimentaires sont souvent responsables des crises de toux.

L’asthme est également une cause fréquente de toux sèche chez les enfants. Bien que cette affection ne soit pas grave, elle peut perturber le sommeil et provoquer une fatigue permanente.

La grippe espagnole, la pandémie la plus meurtrière de l'histoire moderne

Pour conclure, une rhinite peut être soignée par des lavages nasaux réguliers avec un sérum physiologique mais également par des inhalations de vapeurs d’eau chaude ou encore de vapeurs d’eau froide. Il est possible de soulager la douleur en appliquant une compresse froide sur le nez (la glace est à utiliser avec précaution).