La poliomyélite, une maladie virale dévastatrice

La poliomyélite est une maladie infectieuse aiguë, due à un virus. Elle peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement.

La poliomyélite se transmet par voie respiratoire (par l’inhalation de gouttelettes contaminées) ou par contact direct avec des matières fécales contaminées.

La transmission se fait par l’intermédiaire d’un vecteur : la salive d’une personne infectée (qui contient le virus), les matières fécales d’une personne infectée, et les mains souillées.

L’infection se développe en quelques heures et provoque une paralysie progressive des membres inférieurs, pouvant aller jusqu’à la mort.

PNN 22.3 – La Poliomyèlite

La poliomyélite : une maladie virale grave

La poliomyélite est une maladie virale qui touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Celle-ci peut être mortelle et provoquer des paralysies irréversibles.

La poliomyélite se transmet par voie orale, soit directement par la salive ou l’urine, soit indirectement via des objets souillés (lait infantile). Elle se propage rapidement dans les pays en développement et s’y répand à cause du manque d’hygiène ou de l’absence de vaccination.

La poliomyélite a été éradiquée au niveau mondial grâce aux campagnes menées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), mais le virus continue à circuler dans quelques pays comme ceux du Moyen Orient, d’Afrique et d’Asie.

Les enfants restent donc la population la plus exposée aux risques de contamination.

La poliomyélite : un virus très contagieux

La poliomyélite est une maladie infectieuse très contagieuse, qui se transmet par voie orale ou par contact avec des objets souillés. Elle sévit dans les pays en voie de développement et touche principalement les enfants de moins de 5 ans.

La vaccination est le meilleur moyen de lutter contre la poliomyélite.

Il faut savoir que la vaste majorité des cas survenus ces dernières années ont été notifiés dans des pays où la couverture vaccinale demeurait insuffisante : au Mali, au Pakistan et aux Philippines.

L’OMS considère que le risque d’une réapparition du virus augmente lorsque le nombre de personnes vaccinées diminue, ce qui est le cas actuellement en Afrique subsaharienne et en Asie centrale.

Les efforts doivent donc être poursuivis pour élargir la couverture vaccinale universelle afin que tous les pays puissent prévenir cette maladie.

La poliomyélite : les symptômes

La poliomyélite est une maladie infectieuse causée par un virus très contagieux. Ce dernier se propage principalement par les matières fécales.

La poliomyélite se manifeste par des maux de ventre intenses pouvant aller jusqu’à l’incapacité à marcher, ainsi qu’une faiblesse musculaire. Cette infection peut également causer la mort en raison d’une défaillance respiratoire et d’une insuffisance rénale, voire hépatique.

La contamination se fait au contact direct du virus ou indirectement via l’ingestion de matières contaminées (dans ce cas, il convient de boire immédiatement après avoir été exposée). Dans le cas des enfants non vaccinés, la poliomyélite peut entraîner une mauvaise croissance et une perte de poids importante, et peut provoquer une paralysie des membres inférieurs ou supérieurs.

La plupart des personnes atteintes guérissent complètement après quelques semaines ou mois, mais certaines sont contraintes d’être hospitalisés pendant plusieurs mois afin de recevoir les soins nécessaires à leur guérison.

La poliomyélite : les complications

La poliomyélite est une maladie infectieuse qui touche principalement les enfants de moins de 5 ans. Elle s’attaque à l’intestin et provoque des paralysies irréversibles.

La poliomyélite se transmet par la salive, les matières fécales ou le contact avec un objet contaminé.

La vaccination contre cette maladie est obligatoire dans certaines régions du monde.

La vaccination permet de protéger les enfants contre cette maladie qui cause des complications telles que la diarrhée, la malnutrition et une infection du système nerveux central (cerveau).

Les complications graves peuvent entraîner une paralysie totale, voire la mort si elles ne sont pas traitées à temps.

Lorsqu’elle n’est pas traitée, la poliomyélite peut causer :une défaillance du système immunitaire ;des infections respiratoires ;des lésions au système nerveux central ;la mort.

La poliomyélite : le traitement

La poliomyélite est une maladie qui se manifeste par des paralysies dans les muscles respiratoires. Elle peut provoquer la mort si elle n’est pas immédiatement traitée.

La poliomyélite est une infection virale qui touche principalement le système nerveux.

Le virus de la polio atteint le système nerveux et l’affaiblit, ce qui empêche celui-ci de fonctionner normalement. Cette maladie est très contagieuse, car elle est transmise par les excréments des animaux infectés (notamment les porcs).

Les symptômes sont divers et varient selon l’âge du patient : forte fièvre, éruption cutanée sur plusieurs parties du corps, maux de tête, fatigue extrême… La plupart des personnes touchées par cette maladie ont moins de 5 ans.

La prise en charge d’une personne contaminée permet d’obtenir rapidement un traitement efficace contre cette pathologie. Pour obtenir un diagnostic précis et déterminer le traitement à administrer à chaque patient, il convient de faire appel à des professionnels spécialisés dans la prise en charge de ce type de maladies :

  • Des médecins généralistes
  • Des pédiatres
  • Des neurologues.

La poliomyélite : la prévention

La poliomyélite est une maladie infectieuse contagieuse provoquée par un virus qui s’attaque au système nerveux central. Elle se transmet par contact avec des matières fécales d’une personne contaminée, principalement par la nourriture ou l’eau.

La poliomyélite peut entraîner de graves complications pouvant même causer la mort.

Il n’existe pas pour le moment de traitement curatif contre cette maladie.

Lorsqu’un enfant contracte la polio, il sera alité durant plusieurs mois et devra utiliser une canule nasale afin de respirer et boire son liquide nutritif. En raison du manque de vaccins, l’infection à la polio continue d’être endémique (présente dans toutes les régions du globe) en Asie centrale et en Afrique subsaharienne, où elle touche principalement les jeunes enfants.

  • Si vous voyagez dans ces régions ou si vous y séjournez pendant plus de 10 jours, il est recommandé de prendre les précautions suivantes :
  • se faire vacciner contre la polio
  • en cas d’exposition à des matières fécales provenant d’une personne atteinte par le virus de la polio, se faire vacciner immédiatement

La poliomyélite : l’histoire

Dans les années 50, la polio faisait des ravages et touchait de nombreuses personnes dans le monde.

Les autorités sanitaires faisaient tout ce qui était en leur pouvoir pour contenir l’épidémie.

Les campagnes de vaccination étaient mises en place sur plusieurs continents.

La polio est une maladie infectieuse causée par un virus très contagieux qui peut provoquer des paralysies temporaires chez les enfants et les jeunes adultes.

Le virus se transmet facilement à travers la salive, l’eau ou la nourriture contaminée et il peut survivre plusieurs jours hors du corps humain. En 1964, le vaccin anti-polio a été introduit aux États-Unis et au Canada.

Il a ensuite été utilisé dans le monde entier afin de réduire l’incidence de la maladie dans les populations vulnérables telles que les enfants âgés de moins de 5 ans et dont l’immunité est affaiblie.

La poliomyélite : les mythologies

La poliomyélite est une maladie infectieuse causée par un virus. Elle se transmet de personne à personne, principalement par l’eau et les aliments contaminés.

La poliomyélite sévit dans plus de 125 pays du monde et continue sa progression vers le sud. On estime que la polio a été éliminée dans plus de 90 % des pays en développement grâce aux programmes mis en place depuis 1988. De nombreux progrès ont été réalisés au cours des vingt-cinq dernières années, mais il faut continuer à travailler sur cette question pour éradiquer complètement la maladie et assurer l’accès universel aux vaccins afin de mettre fin à la polio.

  • La poliomyélite
  • Santé : Les mythes concernant les vaccins

C’est une maladie infectieuse très grave qui peut être mortelle. Elle est due à un virus, appelé poliovirus. Le plus souvent, elle touche les enfants et les jeunes adultes, mais elle peut aussi affecter les adultes. Elle se transmet par voies respiratoires (par l’air) ou par ingestion d’eau contaminée.