Site icon AsPros-Sante

La poliomyélite en Afrique : un enjeu de santé publique majeur

La poliomyélite est une maladie infectieuse due à un virus qui peut être transmis par l’eau ou la nourriture contaminée. Elle se transmet par voie orale, respiratoire ou fécale-orale.

Les personnes infectées peuvent présenter des paralysies musculaires et sont contagieuses dès les premiers symptômes.

La poliomyélite est très contagieuse et peut se propager rapidement dans les communautés humaines.

La poliomyélite en Afrique : des chiffres alarmants

La poliomyélite est une maladie infectieuse grave qui touche le système nerveux. Elle est provoquée par un virus qui peut être transmis à l’homme par la consommation d’eau contaminée et par les aliments insuffisamment cuits.

Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement vulnérables face à cette maladie, car ils n’ont pas encore acquis les anticorps nécessaires pour résister au virus.

La plupart des personnes souffrant d’une infection à poliovirus restent asymptomatiques, mais peuvent contracter une autre infection ou développer des complications.

La polio entraîne généralement une paralysie temporaire ou permanente du corps (c’est ce qu’on appelle la «paralysie flasque aiguë»). Environ 125 pays sont touchés par la polio, dont 70 en Afrique subsaharienne. Ce sont surtout des pays pauvres et vivant dans des conditions sanitaires précaires qui sont affectés et subissent donc un retard économique important et durable.

L’Afrique subsaharienne représente 85 % des cas de polio recensés dans le monde depuis plus de 30 ans

Quitter la version mobile