La poliomyélite en Afrique : un enjeu de santé publique majeur

La poliomyélite est une maladie infectieuse due à un virus qui peut être transmis par l’eau ou la nourriture contaminée. Elle se transmet par voie orale, respiratoire ou fécale-orale.

Les personnes infectées peuvent présenter des paralysies musculaires et sont contagieuses dès les premiers symptômes.

La poliomyélite est très contagieuse et peut se propager rapidement dans les communautés humaines.

La poliomyélite en Afrique : des chiffres alarmants

La poliomyélite est une maladie infectieuse grave qui touche le système nerveux. Elle est provoquée par un virus qui peut être transmis à l’homme par la consommation d’eau contaminée et par les aliments insuffisamment cuits.

Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement vulnérables face à cette maladie, car ils n’ont pas encore acquis les anticorps nécessaires pour résister au virus.

La plupart des personnes souffrant d’une infection à poliovirus restent asymptomatiques, mais peuvent contracter une autre infection ou développer des complications.

La polio entraîne généralement une paralysie temporaire ou permanente du corps (c’est ce qu’on appelle la «paralysie flasque aiguë»). Environ 125 pays sont touchés par la polio, dont 70 en Afrique subsaharienne. Ce sont surtout des pays pauvres et vivant dans des conditions sanitaires précaires qui sont affectés et subissent donc un retard économique important et durable.

L’Afrique subsaharienne représente 85 % des cas de polio recensés dans le monde depuis plus de 30 ans

  • Ces chiffres alarmants ont incité l’OMS à recommander aux pays africains l’introduction du vaccin oral contre la polio.
  • Lorsque le vaccin oral contre la poliomyélite a été introduit pour la première fois, il y a 25 ans, on pensait que cette vaccination serait suffisante pour éradiquer progressivement toutes les formes de polio sauvages.
  • Mais depuis 2012, on constate que certains pays africains ne bénéficient plus du vaccin oral contre la polio :
    • En raison d’un manque de financements suffisants ;
      • La poliomyélite, une maladie ravageuse

        La polio est une maladie qui touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Cette pathologie est causée par un virus, le poliovirus sauvage (PVS) qui s’attaque au système nerveux central, provoquant des paralysies irréversibles. En 2013, la polio a touché plus de 125 pays et affecté plus d’un million d’enfants.

        La même année, seuls trois pays ont été déclarés exempts de poliomyélite : l’Inde, le Nigéria et le Pakistan.

        La vaccination constitue donc un vrai enjeu de santé publique.

        Le virus polio peut également être transmis par l’eau ou les aliments contaminés. Pourquoi se faire vacciner ? Il faut savoir qu’il n’existe pas encore de traitement curatif contre la poliomyélite, ce qui signifie que le virus est incurable et ne disparaîtra pas spontanément sans traitement spécifique à base d’immunoglobulines anti-poliovirus (Ig). Ainsi, il convient donc aux parents d’assurer une protection maximale à leurs enfants avant tout contact avec ce virus infectieux très contagieux.

        Lorsque vous voyagez à l’intérieur du pays où il existe un risque élevé de contracter la polio, il faut considérablement accroître sa vigilance concernant la vaccination contre ce virus . Une protection efficace contre cette maladie n’est possible qu’avec un vaccin oral dont les performances sont constamment améliorés pour continuer à protéger efficacement contre les souches les plus virulentes du poliovirus sauvage circulant actuellement.

    • Les causes de la poliomyélite en Afrique

      La poliomyélite est une maladie infectieuse qui se transmet par l’eau et les aliments contaminés.

      La maladie fait partie des maladies évitables par la vaccination.

      La polio paralyse le corps, détruit les muscles et cause des lésions permanentes au cerveau. De nos jours, il n’y a plus eu de cas de polio en Afrique, mais il y a toujours un risque dans certaines régions du continent, notamment en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient.

      Les causes de la poliomyélite ? Plusieurs facteurs sont à l’origine de la propagation de cette maladie. En premier lieu, les agents pathogènes peuvent être transportés par le biais de l’eau contaminée ou par les personnes qui ne sont pas vaccinées.

      Il est possible que la nourriture soit contaminée si elle n’est pas traitée correctement.

      L’immunité déficiente des enfants peut favoriser la propagation de la maladie. Par conséquent, il est important que tous les enfants reçoivent le vaccin contre cette infection pour éviter sa propagation.

      Les conséquences de la poliomyélite en Afrique

      Les conséquences de la poliomyélite en Afrique? La poliomyélite est une maladie infectieuse, provoquée par un virus qui se transmet par les matières fécales des animaux contaminés.

      Les enfants sont les principales victimes de cette maladie et ils représentent le tiers des cas déclarés dans le monde chaque année. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la polio a été éradiquée dans plus de 125 pays depuis 1988, date à laquelle on a notifié pour la première fois un cas dans un pays africain. En revanche, certaines zones du continent africain continuent à être touchées par cette maladie comme dans certains pays sahéliens où le taux de vaccination reste faible et où l’accès aux soins n’est pas assurés. Cette situation présente des risques importants pour l’Afrique qui ne devrait pas baisser les bras face au retour en force de cette maladie mortelle.

      La lutte contre la poliomyélite en Afrique

      Avec un taux de succès de plus de 99%, la poliomyélite est une infection virale causée par le virus polio.

      La forme aiguë est la plus courante. Elle peut entraîner des paralysies permanentes et même la mort dans certains cas.

      Les enfants âgés de moins de 5 ans sont les principales victimes des infections à poliovirus sauvages, et ceux qui contractent cette maladie n’éprouvent souvent qu’une faiblesse musculaire ou perdent temporairement l’usage d’un membre, car ils ne peuvent pas faire usage de leurs muscles pour se déplacer.

      La polio est endémique dans certaines régions du monde telles que les pays d’Afrique subsaharienne et en Inde. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 125 000 personnes meurent encore chaque année des suites d’une infection à poliovirus sauvage, dont 80% vivent sur le continent africain.

      Il faut noter que cette maladie s’est éteinte au Nigéria depuis 1999 grâce aux efforts conjugués des gouvernements locaux et nationaux, des partenaires techniques et financiers ainsi que des ONG internationales présentes sur place.

      Les moyens de prévention de la poliomyélite

      La poliomyélite est une maladie qui peut être évitée, et c’est un vaccin gratuit.

      La vaccination est la meilleure façon de vous protéger contre la poliomyélite.

      Il existe plusieurs types de vaccins, mais les plus courants sont le vaccin oral (VPO) et le vaccin inactivé (VIP).

      Le VPO est administré par voie orale, tandis que le VIP est injecté dans la cuisse ou le bras.

      Les deux types conviennent aux enfants âgés de 6 à 11 mois et sont offerts gratuitement dans toutes les régions du pays depuis 2001. En outre, les programmes nationaux de vaccination ont commencé à administrer des doses supplémentaires de VPO aux enfants nés après 2011. Cela signifie qu’aujourd’hui, il faut trois doses pour se protéger efficacement contre la poliomyélite. Cela ne veut pas dire que vous avez besoin d’une dose chaque année ; cela signifie simplement qu’il faut toujours avoir trois doses sur soi au cas où l’une d’elles serait expirée avant votre prochain voyage. Au Canada, on compte actuellement 10 cas confirmés de polio; cependant, depuis 1998, aucun nouveau cas n’a été signalé à ce jour au pays.

      La polio est une maladie débilitante qui peut entraîner une invalidité permanente et même causer la mort si elle n’est pas traitée rapidement.

      Lorsqu’elle se transmet par l’air, elle peut provoquer des infections respiratoires graves telles que pneumonie ou bronchite et des affections neurologiques telles que paralysies flasques progressives chez l’adulte ou encore spina bifida chez le nourrisson

      Les campagnes de vaccination contre la poliomyélite

      Depuis quelques années, les campagnes de vaccination contre la poliomyélite se multiplient.

      Les pays à revenu faible ou intermédiaire sont particulièrement touchés par cette maladie.

      La polio est une maladie infectieuse provoquée par un virus qui attaque le système nerveux central.

      Le virus peut être tué en cas d’injection du vaccin avant l’infection. Ce vaccin n’est pas efficace pour les personnes dont le système immunitaire est déjà affaibli, comme celles qui vivent avec le VIH/SIDA et les patients sous traitement antirétroviral, ainsi que les enfants atteints de malnutrition sévère. Malgré cela, il existe encore de nombreuses zones où la polio continue d’être endiguée grâce aux campagnes de vaccination régulières et aux programmes de surveillance épidémiologique.

      Il reste donc beaucoup à faire pour stopper la propagation de ce virus. Source: OMS

      La nécessité d’une éradication de la poliomyélite en Afrique

      C’est une maladie qui a fait des ravages en Afrique, elle a touché plus de 500 000 vies humaines dans le monde.

      La poliomyélite est une maladie très contagieuse due à un virus. Elle touche principalement les enfants et peut provoquer des paralysies irréversibles et la mort dans certains cas. Selon l’OMS, cette maladie a été éradiquée de la planète. Cependant, elle continuera à se développer dans certains pays du continent africain où les conditions sanitaires ne permettent pas d’enrayer son expansion rapide.

      L’Afrique doit donc se mobiliser pour éliminer la poliomyélite avant qu’elle n’atteigne l’Europe et les États-Unis où cette maladie sévit également.

      • La vaccination
      • L’eau potable
      • Une alimentation saine

      3. Garantir un monde exempt de poliomyélite: L’éradication de tous les poliovirus

      La polio est une maladie infectieuse due à un virus. Elle se transmet par la salive, les urines ou les selles et touche principalement les enfants de moins de 5 ans. La vaccination a permis d’éradiquer cette maladie dans plus de 95 % des pays du monde.