La phacoémulsification de la cataracte : une technique chirurgicale innovante

La phacoémulsification est une technique chirurgicale qui consiste à fragmenter la cataracte en petits fragments, puis à les éliminer par l’intermédiaire d’une micro-incision. Cette opération permet de réduire le risque de complications postopératoires et d’améliorer la qualité de vie des patients.

La phacoémulsification est une technique couramment utilisée pour traiter les cataractes secondaires. Elle est également employée pour traiter les cataractes congénitales chez le nouveau-né. Dans cet article, nous allons voir comment se déroule une séance de phacoémulsification et quelles sont les complications possibles.

La chirurgie de la cataracte – Allô Docteurs

Qu’est-ce que la phacoémulsification de la cataracte ?

La cataracte est une opacification du cristallin qui peut être provoquée par l’âge, l’exposition au soleil ou le diabète. Elle nécessite des soins réguliers et un traitement chirurgical pour pouvoir reprendre une activité normale.

La phacoémulsification est une technique de chirurgie de la cataracte qui consiste à extraire le cristallin opacifié et à l’implanter dans la capsule de l’œil.

Les avantages Pour les patients souffrant de cataracte, cette intervention offre plusieurs avantages :

  • Une meilleure vision
  • Un soulagement rapide
  • Des soins moins longs et moins douloureux

Avantages de la phacoémulsification de la cataracte

Les avantages de la phacoémulsification de la cataracte sont nombreux.

La technique est appelée « phacoémulsification », elle consiste à introduire une lentille dans l’œil afin d’y implanter un liquide visqueux qui va permettre la fragmentation des opacités. Cette implantation se fait par le biais d’un petit orifice, ce qui permet un traitement plus précis du cristallin.

Il est possible de réaliser ce type d’opération avec ou sans chirurgie, mais les risques encourus sont moins élevés si l’intervention est effectuée sous anesthésie locale. En effet, lorsqu’une anesthésie générale est utilisée pour une intervention chirurgicale, il existe un risque non négligeable que le patient subisse une complication post-opératoire grave et qu’il soit amené à développer une infection grave ou même mortelle.

Lorsque cela arrive au cours des jours suivant l’intervention chirurgicale, il y a un risque important que le patient soit conduit vers le bloc opératoire et reçoive les antibiotiques appropriés en urgence. Par conséquent, l’utilisation d’une anesthésie locale permet aux patients de rentrer chez eux immédiatement après la procédure et de commencer à se rétablir plus rapidement après avoir été traités correctement.

  • Lentilles intraoculaires
  • Changements optiques
  • Risques liés à la coagulation sanguine

Inconvénients de la phacoémulsification de la cataracte

L’émulsification de la cataracte est une opération chirurgicale qui consiste à découper une partie de la capsule du cristallin afin d’en retirer son contenu. Cette opération permet au patient de retrouver sa vision. Elle peut être pratiquée aussi bien chez les patients jeunes que chez les personnes âgées.

Il existe plusieurs techniques chirurgicales, mais le principe reste le même : retirer la cataracte pour redonner au patient ses capacités visuelles.

L’opération est effectuée par un ophtalmologiste spécialisé en chirurgie et elle se déroule dans un bloc opératoire stérile.

Le patient ne doit pas prendre d’aspirine durant les 48 heures précédant l’intervention et il doit porter des lunettes de protection durant toute la durée de l’opération.

La coagulation constitue également une étape importante, car cela évite que le sang envahisse l’œil pendant l’opération.

Comment se déroule une phacoémulsification de la cataracte ?

La phacoémulsification de la cataracte est une technique chirurgicale qui consiste à enlever la partie centrale du cristallin, afin d’opacifier l’œil.

Lors d’une opération de la cataracte, le chirurgien introduit un micro-fractureur pour découper le cristallin. Ce procédé permet de récupérer un fragment du cristallin et de retirer sa partie centrale (la capsule). Cette substance ainsi obtenue est émulsifiée par un liquide spécial, avant d’être placée dans l’œil sous anesthésie locale.

Le liquide passe ensuite à travers une mini-sonde pour être aspirée par une seringue jusqu’à son implantation au niveau de l’intérieur de l’œil.

La phacoémulsification est un processus rapide et indolore, mais qui peut provoquer des douleurs oculaires transitoires.

Le patient doit rester allongé pendant quelques heures après l’opération et ne peut pas conduire durant les premiers jours suivants son intervention. Dès que la vision revient à son niveau normal au bout de quelques jours, le patient doit prendre soin d’une solution antiseptique pour les yeux durant les premiers jours qui suivent la phaco émulsification.

Quels sont les risques de la phacoémulsification de la cataracte ?

La phacoémulsification est une opération chirurgicale qui consiste à fragmenter le cristallin grâce à un instrument appelé microkist. Cette technique, utilisée pour traiter la cataracte, peut également être pratiquée sur l’œil du patient atteint de glaucome ou d’autres pathologies oculaires.

La phacoémulsification n’est pas une intervention courante et cela ne doit pas vous empêcher de consulter votre médecin traitant avant toute décision concernant cette opération.

Il est important de savoir que la phacoémulsification peut entraîner des complications graves telles que des hémorragies intra-oculaires ou des infections au niveau de l’œil. En effet, en procédant à l’extraction du cristallin via le microkist, il est possible que celui-ci se coince dans les tissus environnants et bloque ainsi le passage du sang vers l’œil.

Lorsque ce type d’accident se produit, il faut immédiatement intervenir afin d’ouvrir l’oeil et permettre au sang accumulé de s’étendre vers les poumons pour qu’un traitement adéquat puisse être mis en place rapidement.

Après la phacoémulsification de la cataracte

Après la chirurgie de la cataracte, les chances d’avoir une vision parfaite sont très élevées. En effet, le patient peut bénéficier d’une récupération visuelle rapide et complète. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de porter un bandage oculaire lors des premiers jours postopératoires.

Il est conseillé au patient d’appliquer une goutte sur chaque œil toutes les heures pour prévenir l’infection oculaire.

La cicatrisation est plus rapide que celle qui suit une chirurgie classique de la cataracte et se fait en moins de 24h.

Le patient peut reprendre son activité professionnelle après quelques jours seulement.

Les risques opératoires sont minimes et les complications sont rares.

L’avantage principal de la phaco-émulsification est le respect du cristallin intact (pas d’incision) qui permet aux patients opérés par phaco-emulsification à ne pas avoir recours à une prothèse pour corriger leur défaut visuel ni à subir des complications liées à ce type d’intervention comme le glaucome secondaire ou l’intolérance au liquide intraoculaire (IOL).

La récupération visuelle est beaucoup plus rapide et complète et les problèmes postopératoires sont limités : douleur, infection, hétérochromie, ectopie pupillaire…

Prévention de la cataracte

La chirurgie de la cataracte est une opération courante et très bien maîtrisée.

La plupart des interventions ont lieu sans difficultés majeures, mais il faut faire attention à certains détails. Dans l’immense majorité des cas, le patient peut rentrer chez lui le jour même de l’opération. Cependant, il ne doit pas conduire pendant quelques jours pour éviter tout accident.

Il est également important de respecter certaines règles après l’opération : Ne pas se frotter les yeux, ni s’exposer au soleil pendant environ un mois. Ensuite, il faut absolument éviter les efforts physiques violents qui entraineraient des mouvements oculaires trop brusques et inattendus.

Le patient devra rester allongé pendant encore une semaine afin que les muscles soient décontractés et reprennent progressivement du tonus.

Le plus souvent, cette phase est suivie d’une amélioration progressive de la vision qui peut prendre plusieurs semaines.

Les complications sont rares : douleur post-opératoire modérée (5 %), infection (moins de 1 %), astigmatisme (1 %).

Traitement de la cataracte

L’émulsification est une technique de microchirurgie oculaire qui consiste à traiter la cataracte. Cette intervention, réalisée sous anesthésie locale, permet d’enlever un cristallin opaque et de le remplacer par un implant en plastique.

L’intervention ne prend qu’une heure et se déroule sous champ opératoire stérile. Elle est particulièrement indiquée pour les personnes âgées ayant des problèmes de vision et souhaitant bénéficier d’un traitement chirurgical efficace sans risque ni complication au niveau du globe oculaire. De plus, l’implant peut être adapté aux dimensions du cristallin naturel.

La qualité du résultat fonctionnel obtenu est très satisfaisante pour la majorité des patients opérés.

L’intervention ne présente pas de risque particulier; cependant, elle peut entraîner quelques hématomes après l’opération ainsi que des douleurs pendant 4 à 5 jours qui peuvent être traitées avec des moyens antalgiques simples (paracétamol).

Il existe également un risque minime de complications telles que :

  • La survenue d’un petit saignement au niveau du point d’entrée
  • Une infection localisée

La phacoémulsification est une technique d’opération de la cataracte. Elle consiste à détruire les lentilles opacifiées par un laser, en faisant éclater l’opacité avec une solution non toxique et non nocive pour le patient.