La Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer : une journée pour sensibiliser et agir

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative, c’est-à-dire qu’elle entraîne la mort progressive des neurones. Cette définition est un peu réductrice car il existe de nombreuses autres maladies qui sont liées à la mort progressive des neurones.

La maladie d’Alzheimer est la plus connue et elle touche environ 800 000 personnes en France (chiffres de l’INSERM). Elle se manifeste par une perte de mémoire, des troubles du comportement et une détérioration intellectuelle.

Les symptômes apparaissent lentement et progressent vers une démence sévère.

Maladie d’Alzheimer : Facteurs de risque et de protection

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative progressive

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative progressive.

La progression de cette pathologie se fait généralement sur plusieurs années, et elle peut toucher des personnes jeunes.

Les symptômes sont multiples et varient d’un individu à un autre.

La perte de mémoire est le signe principal qui doit alerter les proches du patient. Parfois, la maladie d’Alzheimer affecte l’humeur du sujet, ce qui rend son comportement très difficile à supporter pour ses proches.

La personne touchée par la maladie finit par avoir besoin d’une aide extérieure pour effectuer les gestes quotidiens comme l’habillement ou encore le repas.

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus courante de démence

Elle est la cause principale de démence dans les pays occidentaux. Elle affecte plus de 8 millions de personnes aux Etats-Unis et plus de 7,7% des Américains entre 65 et 86 ans sont atteints. Si cette maladie a un impact fort sur le quotidien des patients, elle peut également avoir un effet très négatif sur leur famille, qui doit alors faire face à toutes les difficultés que cela engendre : perte d’autonomie, changements comportementaux et cognitifs, etc.

L’impact financier est donc important pour la société.

La maladie d’Alzheimer est une pathologie qui touche principalement les personnes âgées mais se déclare également chez l’enfant ou l’adulte jeune.

Les causes exactes ne sont pas connues. Cependant, on sait qu’il existe un facteur génétique impliqué dans certaines formes familiales précoces de la maladie (les gènes ApoE4), tandis que des travaux ont mis en évidence l’importance du facteur environnemental (pollution) et notamment des pesticides organophosphorés (qui sont utilisés massivement depuis les années 1940). D’autres études ont montré qu’il existait une corrélation entre l’exposition aux pesticides organophosphorés (et notamment à certains insecticides) au moment de la grossesse ainsi que durant l’enfance et le risque ultérieur d’apparition de la maladie d’Alzheimer. Enfin, il semble exister une association entre l’exposition aux pesticides organophosphorés et divers troubles neurodéveloppementaux dont ceux observés chez les enfants exposés in utero à ces produits chimiques neurotoxiques1.

La maladie d’Alzheimer est la 6ème cause de mortalité en France

La maladie d’Alzheimer est la 6ème cause de mortalité en France. Cette maladie neurodégénérative est une pathologie qui touche plus de 800 000 personnes en France.

Lorsque les premières manifestations apparaissent, il n’est pas facile d’y faire face.

Les différents symptômes peuvent être assez difficiles à gérer et sont parfois même effrayants pour les proches des patients touchés. On distingue 5 types de symptômes :

  • Problèmes cognitifs : difficultés à se souvenir, oublis répétitifs, confusion…
  • Problèmes comportementaux : changements d’humeur, agressivité…
  • Problèmes physiques : chutes fréquentes, troubles du sommeil…
  • Problèmes psychologiques : perte d’intérêt pour des activités qu’ils aimaient auparavant, dépression…

La maladie d’Alzheimer touche principalement les personnes âgées de plus de 65 ans

La maladie d’Alzheimer touche principalement les personnes âgées de plus de 65 ans.

Le nombre de personnes touchées devrait augmenter considérablement dans les prochaines années, car le vieillissement de la population va s’accentuer.

La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative qui entraîne la perte progressive des fonctions mentales et du comportement, notamment celles qui ont trait à l’attention, au langage ou aux fonctions exécutives.

Les troubles cognitifs peuvent apparaître très tôt chez certaines personnes et évoluer rapidement, mais il existe un risque réel que cette démence progresse jusqu’à ce qu’elle atteigne un stade avancé et irréversible. On parle alors de maladie d’Alzheimer à un stade précoce (ou présénile) ou de maladie d’Alzheimer et des démences apparentée (maladies apparentées). Au cours des dernières années, le diagnostic précoce a progressé grâce au développement des moyens techniques pour reconnaître les premiers symptômes.

Il est important de diagnostiquer la maladie assez tôt pour pouvoir proposer un traitement efficace qui permettra à la personne atteinte d’avoir une qualité de vie acceptable.

La maladie d’Alzheimer ne se guérira pas : si elle est diagnostiquée assez tôt, elle peut être soignée pour ralentir son évolution ou stabiliser les troubles cognitifs. Mais il n’existe pas encore actuellement de traitement curatif contre cette pathologie.

https://theconversation.com/la-maladie-dalzheimer-est-elle-incurable-

Les causes de la maladie d’Alzheimer sont encore inconnues

Les causes de la maladie d’Alzheimer sont encore inconnues. Cette maladie est très difficile à diagnostiquer et il n’existe pas de traitement spécifique pour la guérir.

Il n’est cependant pas impossible de soigner les symptômes qui se manifestent chez la personne atteinte par la maladie d’Alzheimer, notamment en éliminant les facteurs déclencheurs.

Les symptômes qui se manifestent chez les personnes atteintes par cette maladie peuvent varier, allant d’un sentiment général d’irritabilité à des troubles du langage ou une perte de mémoire.

Il est possible que certaines personnes ne présentent aucun symptôme visible et que l’apparition des premiers signes soit retardée.

La maladie d’Alzheimer est une affection qui touche le cerveau, plus particulièrement le système nerveux central (cerveau et moelle épinière), ce qui entraîne un déclin progressif des fonctions cognitives (mémoire, raisonnement, langage). Au stade avancé de la maladie, certaines zones du cerveau commencent à être affectées.

Les neurones cessent progressivement de fonctionner correctement et entraînent ainsi des changements comportementaux visibles.

L’une des principales caractéristiques de la maladie d’Alzheimer est qu’elle évolue lentement et inexorablement vers une mort prématurée du patient.

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer sont la perte de mémoire, l’altération des capacités intellectuelles et la détérioration du comportement

La maladie d’Alzheimer est une affection neurodégénérative qui affecte les cellules nerveuses, ce qui entraîne la perte progressive de certaines fonctions mentales. Cette pathologie peut se déclarer dès l’âge de 45 ans ou plus tôt, mais elle évolue généralement avec le temps.

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer sont divers : altération des capacités intellectuelles et du comportement, difficultés à communiquer par exemple.

Il existe différents types de maladies d’Alzheimer, mais il s’agit bien souvent d’une combinaison des trois symptômes suivants : une diminution progressive des facultés intellectuelles : confusion, difficultés à penser ou à comprendre le langage ; une modification du comportement et/ou un changement dans l’humeur (apathique) ; une altération du langage (aphasie). Ces troubles peuvent engendrer un isolement social et professionnel et entraver les activités quotidiennes telles que se nourrir ou s’habiller.

La maladie d’Alzheimer est incurable et les traitements existants ne permettent que de ralentir la progression de la maladie

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui affecte les fonctions cognitives. Cette maladie peut évoluer de façon très différente selon les personnes atteintes et leur âge. Elle touche environ 25 millions de personnes en France, dont près de 850 000 nouveaux cas chaque année.

La maladie d’Alzheimer est incurable et les traitements existants ne permettent que de ralentir la progression de la maladie.

Les causes exactes de cette pathologie sont encore inconnues, mais plusieurs hypothèses ont été avancées :

  • Les facteurs génétiques
  • Un vieillissement accru du cerveau
  • Des facteurs environnementaux (pollution, alcool)

La maladie d’Alzheimer est une maladie lourde et invalidante qui impacte la vie des patients et de leur entourage

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui se caractérise par la perte progressive des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Cette pathologie touche plus de 850 000 personnes en France et les chiffres devraient augmenter dans les années à venir, puisque ce nombre pourrait atteindre 1,3 million en 2040. Avec l’âge, le cerveau subit des altérations. Ainsi, on retrouve un rétrécissement progressif du cortex cérébral (la partie du cerveau qui contrôle le comportement) et un amincissement de l’hippocampe (qui est impliquée dans la mémoire).

La maladie d’Alzheimer est souvent associée à des troubles de la mémoire ou encore au déclin des facultés intellectuelles comme la parole. Elle peut également avoir un impact sur le langage, ce qui rend difficile la communication avec autrui.

Les symptômes sont variables d’un patient à l’autre et ne présentent pas tous les mêmes signes alarmants : ils peuvent être discrets ou bien au contraire très soudains et handicapants pour le patient comme pour son entourage.

Le diagnostic est généralement posé grâce à un examen clinique approfondi ainsi qu’à certaines analyses biologiques destinés à confirmer son origine neurologique ou non.

Les principaux traitements reposent principalement sur les thérapies symptomatiques visant à atténuer les symptômes invalidants de cette maladie : troubles du sommeil, troubles alimentaires… Des études ont montré que certains facteurs nutritionnels pouvaient contribuer au développement de cette pathologie neurodégénérative.

  • Des apports insuffisants en acides gras polyinsatur

    Pour conclure, la maladie d’Alzheimer est une maladie du cerveau qui entraîne des troubles de la mémoire, de l’attention et du raisonnement. Cette pathologie est due à une dégénérescence des neurones.