La grossesse est une période intense en émotions et en changements hormonaux.

Les ligaments sont des bandes de tissus fibreux qui relient les os entre eux.

Ils sont très importants pour la stabilité du corps.

Ils ont un rôle d’amortisseur et de stabilisateur.

Lors d’un effort, ils peuvent être mis à rude épreuve et provoquer des douleurs.

Il existe différents types de douleurs ligamentaires : les douleurs ligamentaires articulaires, les douleurs ligamentaires musculaires ou encore les douleurs ligamentaires tendineuses. Nous allons voir en détails comment faire pour soulager ces douleurs.

Douleurs abdominales à gauche : pourquoi ?

Douleurs ligamentaires grossesse : les symptômes

Les douleurs ligamentaires de la grossesse sont des douleurs qui touchent les femmes enceintes durant les derniers mois de leur grossesse. Elles se manifestent par de fortes douleurs au niveau du ventre ou des côtés, pouvant même provoquer des maux de tête et une sensation d’oppression. On parle alors «d’étirement» ligamentaire (dans le cas de la symphyse pubienne) ou «d’instabilité» articulaire (en cas lorsqu’il y a rupture du ligament). Ces symptômes sont généralement liés à un déplacement vers l’avant du fœtus dans le bassin et peuvent entrainer des problèmes au niveau du dos.

Les causes exactes ne sont pas connues, bien qu’il existe très certainement une prédisposition génétique pour ce type de blessures. Ainsi, il est possible que certaines femmes soient plus enclines à avoir un tel problème que d’autres sans savoir pourquoi !

Douleurs ligamentaires grossesse : les causes

La grossesse est l’un des moments les plus excitants dans la vie d’une femme, et pourtant, il peut y avoir des problèmes.

Lorsque les ligaments sont tendus pendant une courte durée, cela peut causer un inconfort.

Les douleurs ligamentaires grossesse sont similaires à celles ressenties après une blessure ou un traumatisme mais elles ne disparaissent pas facilement, bien que nous puissions les gérer avec quelques exercices de réchauffement / étirement. Découvrez également:Pourquoi le froid est bon pour notre corpsDouleur au talon : comment la soulager ?

Douleurs ligamentaires grossesse : les traitements

La douleur ligamentaire est très fréquente pendant la grossesse et peut être due à une mauvaise position, un effort trop intense ou encore des chaussures inadaptées.

La douleur ligamentaire peut également se manifester après l’accouchement.

Il peut s’agir de courbatures ou d’une inflammation des tendons (tendinite).

Les douleurs ligamentaires de la femme enceinte pourraient être dues à une insuffisance respiratoire du fœtus avec un déplacement du bébé dans le bassin maternel. Une douleur au talon pourrait également être causée par une hyperkaliemie chez la femme enceinte. Pour soulager ce type de douleurs, il est conseillé d’appliquer localement du froid et/ou de masser les zones concernées avec une crème spécifique pour accroître le retour veineux.

Lorsque les symptômes persistent durant plusieurs semaines, il sera nécessaire de consulter votre gynéco-obstétricien pour faire un diagnostic précis.

Douleurs ligamentaires grossesse : les préventions

En matière de douleurs ligamentaires, il est important de prévenir les risques.

Voici donc quelques recommandations:

  • Ne tirez pas sur votre périnée.
  • Si vous avez une sciatique, évitez de faire du sport.
  • Rien ne sert d’avoir des kilos en trop à la fin de sa grossesse : maintenez un poids raisonnable et n’allez pas au-delà de ce que votre corps peut supporter.

Douleurs ligamentaires grossesse : les complications

Les douleurs ligamentaires sont souvent négligés par les femmes enceintes. Dans la plupart des cas, elles sont liées à une activité physique trop intense et/ou inadaptée à la grossesse.

La démarche est donc de réduire le kilométrage globalement parcouru et d’envisager un sport adapté aux différents mois de grossesse.

Douleurs ligamentaires grossesse : les facteurs de risque

La grossesse s’accompagne souvent de maux et douleurs. Parmi les plus fréquents, on compte des problèmes au niveau des ligaments et des articulations. Ces derniers sont le résultat de pressions sur l’articulation ou encore d’une mauvaise position du bébé. Divers facteurs peuvent en être à l’origine : une inflammation, un traumatisme direct ou indirect, une irritation due à la constipation chronique… Une femme enceinte peut ressentir ces douleurs à n’importe quelle période de sa grossesse, quel que soit son âge gestationnel ; elles deviennent aussi très fréquentes vers la 30ème semaine.

Les principales zones touchées par ces douleurs sont les genoux (tendinites), le coccyx (sciatalgie), les hanches (cruralgie) et les chevilles (maladie veineuse). Nous vous présenterons dans ce guide plusieurs moyens pour soulager rapidement tout type de douleur ligamentaire grâce à des techniques naturelles simples comme l’aromathérapie.

Douleurs ligamentaires grossesse : les diagnostics

L’origine de la douleur ligamentaire peut être un claquement, une déchirure dans le bas du dos ou suite à une torsion.

L’origine de la douleur ligamentaire peut également être due à une chute. De plus, si vous souffrez en continu pendant les premiers mois suivant l’accouchement, il se pourrait que ce soit des douleurs ligamentaires qui vous font souffrir

Douleurs ligamentaires grossesse : les évolutions

Il est fréquent de constater des douleurs ligamentaires pendant la grossesse. En effet, le bassin et la colonne vertébrale sont soumis à de très fortes contraintes.

L’augmentation du poids de l’utérus et du développement des bébés peuvent générer des douleurs dorsales plus ou moins importantes.

Les petites tensions qui apparaissent au niveau des jambes, les maux de tête en font également partie.

Il existe différents moyens pour venir à bout de ces troubles :

  • La naturopathie peut apporter une solution naturelle grâce aux plantes par exemple.
  • Le yoga durant la grossesse permet d’améliorer sa posture.
  • Enfin, il est possible de recourir à certains exercices physiques spécifiques.

Pour conclure, les douleurs ligamentaires sont une maladie très fréquente chez la femme enceinte. Elles sont souvent liées à un déséquilibre de la posture et des mouvements qu’elle impose à la colonne vertébrale et au bassin. Les douleurs peuvent être soulagées par le port d’une ceinture lombaire.