La douleur des hernies discales – Causes, symptômes et traitement

La hernie discale est une affection fréquente qui touche le dos. Elle se caractérise par la sortie d’une partie du disque intervertébral à travers un orifice de l’enveloppe du disque. Cette affection peut être aiguë ou chronique.

Les douleurs sont souvent localisées au niveau des lombaires, mais peuvent également apparaître au niveau des cervicales ou encore des membres inférieurs. Dans la plupart des cas, les douleurs hernie discale sont provoquées par un faux mouvement, une mauvaise posture ou encore une activité physique trop intense. Nous allons voir ensemble comment faire pour soulager les douleurs hernie discale.

10 maladies chroniques parmi les plus invalidantes

La douleur hernie discale : comment la reconnaître et comment la soigner ?

La douleur hernie discale, ou lombalgie est une affection très fréquente.

Il s’agit de la compression d’un nerf au niveau du dos.

Il suffit donc que le disque intervertébral se rompe pour que survienne la douleur et cela peut rapidement faire suite à un faux mouvement ou une activité physique trop intense. Si vous êtes concernés par cette pathologie, il existe des solutions pour apaiser les symptômes et soulager la douleur.

La hernie discale : quels sont les symptômes ?

En cas de hernie discale, la douleur se concentre au niveau des vertèbres L4-L5 ou L5-S1. C’est le nerf qui part de la colonne vertébrale et traverse le bas du dos pour aller jusqu’à l’aine.

Le plus souvent dans ce cas, c’est une douleur aiguë qui surgit brutalement à l’extrémité inférieure du dos (lombalgie) ou dans les fesses (lombosciatique). Ces douleurs sont parfois liées à un traumatisme ou un faux mouvement. Pour savoir si vous souffrez de hernie discale, consultez votre médecin traitant. Si vous trouvez qu’il est difficile de marcher, rester debout immobile prolongée ou assis pendant longtemps, il se peut que vous soyez touchés par cette pathologie .

La grande majorité des personnes atteintes ne présentent pas de symptômes visibles ni évidents . Seuls 10% environ ont des douleurs permanentes et chroniques , indique le professeur Didier Mennecier , chef du service rhumatologie au CHU Saint-Pierre – Bruxelles .

La hernie discale : les causes

La hernie discale est une douleur au niveau du dos qui peut être causée par une inflammation ou un choc.

La hernie discale survient lorsque les disques situés entre les vertèbres cassent et laissent passer des fragments de tissus vers le canal rachidien, provoquant ainsi des maux de dos. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette blessure:

  • Une mauvaise posture
  • Un traumatisme violent
  • Le port de charges trop importantes.

La hernie discale : les traitements

La hernie discale est une maladie qui touche le disque situé entre les vertèbres du dos. En se déplaçant, la colonne vertébrale peut s’endommager un petit élément appelé un disque. Ceci peut causer des douleurs dans le bas du dos et jusqu’au bassin ainsi que dans les jambes.

Lorsque cela survient, il faut faire très attention à toute activité physique, surtout si elle consiste en des mouvements répétitifs ou violents. Un traitement peut vous aider à atténuer les symptômes de la hernie discale:

  • Si possible, restez immobile pendant 24 heures après votre activité physique intense pour permettre au corps de guérir.
  • Prenez des analgésiques en vente libre pour soulager la douleur et diminuer l’inflammation
  • Consultez votre médecin traitant pour qu’il vous prescrive des exercices physiques appropriés.

La hernie discale : les risques

La hernie discale est une maladie qui touche principalement les personnes âgées. On distingue la hernie discale lombaire et la hernie discale cervicale.

La première se localise au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire au bas de la colonne vertébrale (lombaires). Elle peut entrainer des douleurs dorsales ou lombaires. Cette pathologie est le plus souvent dû à un effort physique trop important ou à un faux mouvement.

L’hernie discale cervicale quant à elle se situe au niveau du cou, derrière le crâne et peut provoquer un engourdissement ou des picotements dans la zone touchée.

Les symptômes de cette pathologie sont très variables : raideur du cou, difficultés à tourner la tête, sensations d’étourdissements, fourmis dans les mains… Plus rarement ce type de hernie touche le thorax: elle est appelée étranglement pulmonaire car elle empêche le passage de l’air vers les poumons. Dans certains cas, il faut opérer pour soigner une hernie discale

La hernie discale : les préventions

Les maux de dos sont connus pour représenter une véritable contrainte, car ils peuvent avoir des conséquences désastreuses sur notre quotidien. Pour y faire face, il est très important de prendre les bonnes habitudes pour éviter le mal de dos. D’ailleurs, ces pratiques peuvent être facilement adoptées par tous.

Voici quelques conseils qui peuvent aider à lutter contre ce problème bien récurrent :- Utiliser un lit adapté : le matelas doit être assez ferme et la literie doit être confortable. Cela permet d’amortir les chocs et donc limite les risques d’hernies discales.- Bénéficier d’un sommeil profond : en dormant suffisamment, on sature son corps de substances qui permettent au squelette de se fortifier et aux muscles de se relâcher. Ainsi, on favorise la relaxation musculaire dont l’une des fonctions principales est d’assurer le maintien du dos.- Éviter certains gestes inadaptés : si on sait que l’on va faire subir des mouvements brusques au bas du dos (porter un objet trop lourd ou encore soulever une charge), il convient dans ce cas-là de trouver un autre moyen plus simple pour parvenir au résultat recherché.- Faire attention à son alimentation: en suivant une alimentation saine et équilibrée qui comprend beaucoup fruits et légumes frais ainsi que certaines protéines maigres comme les viandes blanches telles que la volaille ou encore le poisson, on assure une meilleure hydratation du corps.

Le muscle sera alors plus fort et aura moins tendance à gonfler.

La douleur hernie discale : comment la soulager ?

Le mot hernie est tiré de hernies, des mots latins qui signifient « sauter » ou « sautiller ».

Le terme peut aussi être utilisé pour désigner une hernie inguinale, tandis que l’hernie discale est souvent utilisée comme synonyme.

La hernie discale se produit lorsqu’un disque intervertébral perd son élasticité et qu’il s’enfonce entre les vertèbres du dos.

Il existe deux types importants de disques au niveau du dos : le disque cartilagineux et le noyau pulpeux, qui sont tous les deux constitués d’une partie centrale charnue (le noyau pulpeux).

Lorsqu’un disque perd son élasticité, il sort à travers un trou dans la membrane fibreuse centrale appelée fissure («fracture»). Habituellement, ceci se produit après un traumatisme ou une inflammation au niveau du dos. Cela provoque ce qui ressemble à un morceau d’herbe coincé entre les vertèbres; la hernie se forme généralement sur le site de la fissure.

Les symptômes courants comprennent: Douleur au bas du dos Inflammation Numbness

La hernie discale : quelle est la meilleure solution ?

La hernie discale est une pathologie qui peut arriver à tout le monde. Elle se présente sous la forme d’une pression exercée sur le nerf sciatique. Cette douleur peut être plus ou moins intense, cela dépend de son emplacement et de sa gravité ainsi que du temps nécessaire pour qu’elle survienne.

La douleur ressentie va parfois jusqu’à provoquer des incapacités physiques et rendre la personne invalide si elle ne reçoit pas un traitement approprié rapidement. Souvent, il y a toujours un facteur déclencheur qui provoque l’apparition d’une hernie discale : > Une mauvaise position au lit> Un faux mouvement> Un effort physique trop important> Le port d’objets trop lourds (valise, sac etc…)

En conclusion, la hernie discale est une pathologie très fréquente qui touche de nombreuses personnes. Elle provoque des douleurs importantes et peut même conduire à la paralysie. C’est pour cela qu’il faut agir rapidement en cas de douleur au niveau du dos.