La chiropraxie, une médecine naturelle et efficace

La chiropratique est une médecine non conventionnelle qui utilise des manipulations articulaires pour soigner les troubles fonctionnels. Cette médecine alternative, reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1997, est pratiquée par un chiropracteur. Nous allons voir dans cet article comment se déroule une séance de chiropratique et quels sont les bienfaits que cette médecine peut apporter à notre corps.

La chiropraxie : médecine non conventionnelle ou médecine alternative ?

La chiropraxie est une médecine non conventionnelle ou médecine alternative qui s’appuie sur des techniques manuelles et des exercices de mobilisation. Elle repose sur le principe que chaque patient possède en lui les ressources nécessaires pour préserver sa santé et guérir par lui-même.

La thérapie chiropratique a été inventée dans les années 1900 aux États-Unis par Daniel David Palmer, un docteur en médecine de l’université du Michigan qui avait une approche différente de la médecine traditionnelle.

Il considère que tout problème de santé peut être traitée par la manipulation vertébrale.

La chiropraxie est donc une discipline basée sur des manipulations vertébrales dites « actives » et « indirectes », réalisables sans instrument ni appareil (à l’exception d’un outil pour mesurer le déplacement articulaire). Celles-ci permettent au chiropraticien de localiser les dysfonctions qu’elles soient biomcaniques (douleurs) ou fonctionnelles (troubles digestifs, troubles du sommeil …).

Les interventions chiropratiques vont permettre au corps de retrouver son équilibre naturel afin qu’il puisse se guider vers un processus auto guérissant, c’est à dire vers un processus auto correction.

Le but ultime sera donc d’amener le patient à recouvrer son potentiel maximal d’autoguérison.

Les chiropracteurs : des professionnels de santé reconnus ?

La chiropraxie est une profession de santé reconnue qui se développe rapidement. Elle fait partie des médecines alternatives et naturelles.

Les chiropracteurs sont des professionnels de la santé qui peuvent exercer en libéral, dans un cabinet privé ou au sein d’une structure de soins spécialisée.

Leur formation est sanctionnée par un diplôme d’État français.

La pratique des massages traditionnels chinois est également réglementée en France.

Il existe plusieurs types de masseurs asiatiques : le shiatsu, le massage tui na, l’acupuncture et le qi gong. À noter que ces techniques ne font pas partie du domaine de compétence exclusive des chiropracteurs français. Cependant, ils peuvent les proposer aux patients en complément de leur activité principale.

  • Un diplôme d’État
  • Une formation solide
  • Des connaissances approfondies
  • Une reconnaissance officielle.

La chiropraxie : une médecine efficace ?

La chiropraxie est une médecine douce qui permet de soulager les douleurs et d’améliorer la qualité du sommeil. En effet, cette technique permet de traiter les troubles fonctionnels et de prévenir leurs récidives.

La chiropraxie consiste à traiter des anomalies au niveau des articulations, des muscles ou encore des nerfs.

Le but étant de préserver la mobilité du corps et d’optimiser le fonctionnement de l’organisme. Elle est particulièrement indiquée pour traiter différents troubles : Les problèmes musculaires (crampes, tendinites)Les problèmes osseux (tassements vertébraux, scoliose)Les problèmes nerveux (douleurs chroniques, sciatique)Les troubles ORL (sinusite chronique, acouphènes)Cette médecine non intrusive ne nécessite aucune anesthésie ni chirurgie. Elle peut être appliquée chez l’enfant comme chez l’adulte. Pour ce faire, le patient doit consulter un chiropracteur qui effectue un examen complet pour déterminer le trouble à traiter et établir un programme thérapeutique adapté aux besoins du patient.

  • Une santé optimale
  • Une approche naturelle
  • Un programme personnalisable.

Les techniques utilisées en chiropraxie

La chiropratique est une médecine douce qui utilise des techniques manuelles pour soigner les troubles fonctionnels de l’appareil locomoteur.

Le praticien s’appuie sur sa connaissance et son expérience pour diagnostiquer, traiter et prévenir les dysfonctionnements du corps humain, tels que la scoliose ou encore le mal de dos.

Les techniques utilisées en chiropraxie reposent essentiellement sur un acte d’ajustement, c’est-à-dire que le praticien exerce une pression à différents endroits du corps afin de libérer les tensions musculaires et articulaires.

La chiropratique peut aussi être considérée comme une médecine complémentaire car elle ne possède pas de vocation curative. Elle peut donc être appliquée sans risque à tout patient quelque soit son sexe, son âge ou sa situation socio-professionnelle.

Les bienfaits de la chiropraxie pour la santé

La chiropraxie est une médecine manuelle qui a pour but de corriger les dysfonctionnements du corps humain par un traitement des articulations. Elle se pratique par le biais de manipulations vertébrales et musculaires.

La chiropraxie agit sur la colonne vertébrale, le système nerveux, les organes internes et la circulation sanguine.

La chiropraxie peut être utilisée dans le cadre de la prévention ou dans celui du traitement des pathologies courantes comme les sciatiques, lombalgies, torticolis… La chiropraxie est également très efficace pour soulager les douleurs liées aux cervicalgies, dorsalgies et lombalgies chroniques.

Les bienfaits de la chiropractie sont nombreux :

  • Elle permet à chacun d’entre nous de retrouver une bonne mobilité articulaire.
  • Elle aide à réduire les tensions musculaires et à augmenter la souplesse des muscles.
  • Elle soulage rapidement les douleurs ressenties au niveau du dos.
  • Elle améliore le sommeil.

Les contre-indications à la chiropraxie

La chiropraxie est une méthode thérapeutique qui consiste à soigner les troubles fonctionnels et dysfonctionnements de l’appareil locomoteur, c’est-à-dire les maladies du dos (lombalgies, cervicalgies…) et/ou des articulations (arthrose, arthrite…). Cette discipline se distingue de la kinésithérapie par le fait que c’est un médecin ostéopathe qui pratique et non un masseur.

L’ostéopathie est une profession paramédicale réglementée.

La chiropratique n’en a pas le statut.

La chiropraxie repose sur trois grands principes : – Le concept d’auto guérison du corps humain : Le corps possède en lui toutes les ressources pour se guérir.

Il suffit simplement de lui permettre d’utiliser ses propres ressources internes pour retrouver son équilibre naturel. – Le principe d’homotransduction ou homokinésie : Les manipulations chiropratiques sont effectuées principalement par la main, ce qui permet au patient de prendre conscience des informations nouvelles qu’elle transmet au système nerveux central afin de corriger son état pathologique. – Le concept d’irrigation sanguine : Les muscles ne peuvent pas travailler sans oxygène ni nutriments apportés par le sang.

Il est important que celui-ci circule librement à travers les différents tissus du corps pour procurer aux organes vitaux les nutriments dont ils ont besoin pour remplir correctement leurs fonctions vitales.

La chiropraxie : un traitement coûteux ?

Les spécialistes de la santé chiropratique affirment que le coût de la chiropratique est très inférieur à celui des autres traitements.

Ils détiennent une formation universitaire et ils ont obtenu un diplôme en médecine. Cependant, les patients qui bénéficient d’une consultation dans un cabinet de chiropraxie paient moins cher qu’ils ne le devraient, puisqu’ils n’ont pas à payer pour leurs études ou pour l’achat du matériel dont ils se servent durant la consultation.

Les patients qui souffrent d’une maladie chronique ou qui ont plus de 65 ans, par exemple, se voient facturer des frais supplémentaires.

Les patients doivent aussi payer eux-mêmes les consultations chez leur médecin généraliste si ce dernier prescrit des soins chiropratiques.

Le coût d’un traitement varie entre 70 € et 200 € et peut aller jusqu’à 350 € pour certaines procédures plus complexes.

La chiropraxie : un traitement peu connu

La chiropraxie est une thérapie manuelle douce. Elle ne nécessite pas d’anesthésie et peut être pratiquée par tous, y compris les enfants. Cette approche médicale permet de traiter les troubles fonctionnels (troubles du sommeil, maux de tête, problèmes digestifs ou encore problèmes musculo-squelettiques) ainsi que des maladies dégénératives (arthrose, arthrite ou tendinite).

La prise en charge chiropratique se fait par la manipulation vertébrale et le redressement articulaire.

Le but est d’assurer un état de santé optimal à l’individu. Pour cela, il agit sur la colonne vertébrale et la structure osseuse pour soigner les dysfonctionnements articulaires qui entraînent des douleurs au dos.

Les manipulations sont effectuées sans instrument ce qui permet de soulager rapidement les patients grâce à une récupération très rapide.

La chiropraxie peut également être utilisée pour traiter des troubles fonctionnels comme :

  • les coliques du nourrisson
  • les problèmes respiratoires
  • la scoliose
  • la dyslexie
  • les reflux gastriques
  • Liste des médecines non conventionnelles — Wikipédia

    La chiropratique est une médecine non conventionnelle qui se base sur des soins manuels, pour traiter les dysfonctionnements de l’appareil locomoteur. La chiropratique s’adresse aux adultes et aux enfants.