DÉFINITION ET SYMPTÔMES DE L’APHASIE DU LANGAGE

L’aphasie est une maladie qui affecte le langage. Elle peut être causée par un accident vasculaire cérébral, une tumeur ou une infection. Cette pathologie peut également être liée à l’âge.

L’aphasie est un trouble du langage qui touche les personnes de tous les âges et de tous les sexes.

Il s’agit d’une incapacité à parler ou à comprendre le langage, même si la personne a encore des capacités intellectuelles intactes.

L’aphasie est souvent associée à d’autres troubles cognitifs, comme la démence ou la maladie d’Alzheimer.

[Avec Allodocteurs] Attention aux accidents ischémiques transitoires, signes annonciateurs d'AVC

La définition de l’aphasie du langage

L’aphasie du langage est un trouble de la communication, qui peut se présenter sous différentes formes.

L’aphasie du langage peut être totale ou partielle.

L’aphasie totale est celle dans laquelle les personnes atteintes ne parviennent plus à communiquer avec leur entourage, même si elles essaient et qu’elles font des efforts pour le faire.

Les personnes qui souffrent d’une aphasie totale ont alors beaucoup de difficultés à comprendre ce que l’on dit ou bien même à exprimer une idée en utilisant un vocabulaire limité.

Il n’y a pas de signe avant-coureur de l’aphasie, cette situation est donc très difficile à diagnostiquer.

Le diagnostic doit être confirmé par des examens cliniques spécialisés et parfois également par une tomographie cérébrale (scanner). Ces tests permettent notamment de déceler la zone du cerveau touchée en cas d’aphasie partielle.

  • Les troubles de la compréhension
  • Les troubles expressifs

Les causes de l’aphasie du langage

L’aphasie est un trouble de la communication qui se caractérise par une incapacité à réaliser des tâches quotidiennes. Elle peut être causée par différents types d’atteintes au système nerveux central (AVC, traumatisme craniocérébral, maladie dégénérative…). Elle peut également survenir après l’exposition à certaines substances toxiques ou à l’ingestion de certains aliments.

Les personnes atteintes d’une aphasie ne sont pas en mesure de parler ou de comprendre le langage, mais elles sont capables d’entendre et de comprendre le langage.

L’aphasie peut entraîner divers symptômes : troubles du langage, difficultés à prononcer certains mots ou phrases, oublis fréquents du passé et du présent…

Les symptômes de l’aphasie du langage

L’aphasie est une maladie qui se caractérise par un manque de communication de la part du patient.

L’aphasie peut être causée par différents facteurs, tels que des accidents vasculaires cérébraux, des lésions au cerveau ou encore une infection.

Les symptômes de l’aphasie sont multiples et peuvent varier en fonction des patients : troubles du langage, difficultés à comprendre le langage, déformations phonétiques… Ces symptômes affectent directement la vie quotidienne du patient.

Il peut avoir besoin d’aide pour le simple fait de marcher ou pour prendre les transports en commun.

La perte d’autonomie et la limitation des activités quotidiennes peuvent aussi survenir si les symptômes ne sont pas traités rapidement. Parfois, les personnes atteintes d’aphasies n’arrivent plus à reconnaître certaines lettres ou sons comme « p », « i » ou encore « m ». De ce fait, ils ont tendance à épeler tout mot sans savoir que ce qu’ils disent n’est pas correct. Dans certains cas, le sujet aphasique a tendance à déformer le sens des mots prononcés par son entourage : il arrive donc souvent que le patient comprenne mal ce qu’il entend et se retrouve confronté à un problème de compréhension générale.

  • Troubles de la parole
  • Difficultés à comprendre le langage
  • Déformations phonétiques
  • Troubles du langage
  • Difficultés à comprendre les mots prononcés autour de soi

Le diagnostic de l’aphasie du langage

Aphasie du langage ou trouble de la parole, les définitions sont nombreuses et les symptômes semblent difficiles à distinguer. C’est pourquoi il est important de savoir repérer les signes qui vous indiquent que votre enfant a peut-être un trouble.

L’aphasie est un type d’accident vasculaire cérébral qui affecte le cerveau et qui survient souvent après un AVC (Accident Vasculaire Cérébral). Elle se caractérise par une perte ou une altération des fonctions du langage, ce qui entraîne une difficulté à communiquer.

Il existe plusieurs types d’aphasie : l’aphasie de Broca, l’aphasie globale et l’aphasie mixte.

L’avantage de reconnaître rapidement les signes d’un trouble de la parole est qu’il est possible d’intervenir sans attendre pour limiter les conséquences néfastes sur le plan cognitif et sur le plan physique.

Les signes d’une aphasie sont nombreux :

  • La personne atteinte ne trouve pas ses mots.
  • Elle utilise des phrases incohérentes.
  • Elle ne comprend pas ce qu’on lui demande.
  • Elle ne sait pas comment exprimer ce qu’elle veut dire.

Le traitement de l’aphasie du langage

L’aphasie du langage est une pathologie qui consiste à perdre le contrôle de la parole ou du langage. Elle se traduit par des troubles de l’élocution et/ou de la compréhension.

L’aphasie du langage peut être causée par un traumatisme crânien, une maladie, un accident vasculaire cérébral ou encore une tumeur au cerveau. Dans ce dernier cas, il s’agit de l’aphasie progressive primaire (APP). Cette pathologie touche généralement les personnes âgées autour de 55 ans. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’aphasie du langage, nous vous invitons à consulter le site suivant : https://www.aphalangues.fr/index-fr-1.html

La rééducation de l’aphasie du langage

La rééducation de l’aphasie du langage est une étape importante pour tout patient atteint d’une aphasie.

Les patients souffrant d’un trouble de la communication doivent apprendre à se servir des mots, mais aussi des gestes et des expressions faciales.

Il faut également qu’ils apprennent à communiquer leur pensée.

La rééducation de l’aphasie du langage peut être effectuée par un orthophoniste ou un neuropsychologue.

Lors de cette thérapie, on travaille sur les sons, les lettres et les mots qui sont utilisés dans la vie quotidienne du patient. On peut également envisager des exercices spécifiques comme :

  • Faire deviner des objets, des personnes ou encore faire deviner ce que le patient est en train de faire
  • Trouver le bon mot pour désigner un objet
  • Utiliser les bons gestes pour montrer ce que l’on veut dire.

Les complications de l’aphasie du langage

L’aphasie du langage est un trouble qui affecte la capacité à communiquer. Ce trouble peut être d’origine neurologique ou psychologique.

Lorsque l’aphasie est d’origine neurologique, elle peut survenir à la suite d’une blessure au cerveau, notamment après un accident vasculaire cérébral ou une tumeur.

Les symptômes de ce trouble sont les suivants : difficulté à comprendre et/ou prononcer les mots; difficulté à faire des phrases complètes; incapacité de retenir une conversation; troubles de la mémoire récente.

Lorsqu’elle est causée par une dépression ou un traumatisme psychologique, l’aphasie est appelée aphasie traumatique. Elle se caractérise par les symptômes suivants : perte totale de la parole et du langage écrit; altération des fonctions cognitives comme le raisonnement abstrait et le jugement moral; difficultés avec les notions spatiales et temporelles; problèmes avec le calcul mental (difficultés à faire des opérations mentales); incapacité à reconnaître des personnes connues ou étrangères. Parmi les autres symptômes fréquents de l’aphasie figurent : difficultés pour effectuer certaines actions quotidiennes comme prendre ses médicaments, utiliser certains appareils électroménagers ou manger sans assistance; changements dans le comportement habituel comme une tendance accrue aux colères, une agressivité plus grande ou encore un besoin excessif d’être constamment rassurée quant aux dangers imminents.; altérations sensorielles comme entendre difficilement, voir flou ou avoir mal au toucher.

La vie avec l’aphasie du langage

L’aphasie est une maladie qui affecte le cerveau et les fonctions cognitives. Elle se manifeste par des troubles du langage, de la parole ou de la compréhension.

L’aphasie peut être causée par différentes choses : un accident vasculaire cérébral (AVC), une tumeur au cerveau, un traumatisme crânien, une infection du système nerveux central… Les personnes souffrant d’aphasie ont souvent tendance à avoir des difficultés à comprendre ce que l’on dit ou écrire. Elles peuvent aussi avoir des problèmes pour communiquer oralement et sont incapables de produire des mots corrects.

L’aphasique peut également avoir beaucoup de difficultés à comprendre et à s’exprimer lorsqu’elle lit, elle ne sait plus si elle a bien compris ce qu’elle vient de lire ou non. Cette incapacité à se souvenir apparaît généralement après une période de confusion mentale considérable (appelée phase prodromique). Elle peut être suivie d’une phase chronique au cours de laquelle les symptômes persistent, mais il n’y a pas encore perte complète du langage. Ce type d’aphasie est qualifié d’aiguë parce que son évolution est rapide et brutale. Généralement, les symptômes disparaissent brusquement après un certain temps sans traitement adéquat.

En conclusion, l’aphasie du langage consiste en un trouble de la parole ou de la compréhension du langage, qui ne peut pas être expliqué par une déficience auditive, les troubles moteurs ou sensitifs. L’aphasie du langage est un trouble neurologique permanent qui rend impossible toute expression verbale et/ou non-verbale.