Covid long : découvrez ce qu’il faut savoir sur le covid prolongé !

Le 28 février 2021, Rob Hale, un Britannique de 33 ans, a finalement été diagnostiqué avec un état de Covid-19 prolongé. Une forme persistante de la maladie qui est encore largement inexpliquée et qui, depuis cette date, préoccupe les scientifiques et les agences régionales de santé. Si les symptômes peuvent persister jusqu’à six mois après l’infection, quelles sont les causes du Covid-long ? Quels sont les conseils pour s’en prémunir ? Quelle prise en charge pour les patients atteints ? Autant de questions auxquelles tentons de répondre dans cet article.

Qu’est-ce que le Covid long ?

Le Covid long est une forme persistante de la maladie Covid-19 dont les symptômes peuvent persister jusqu’à six mois après l’infection. Appelée « syndrome post-infectieux », elle se manifeste par des symptômes tels que la fatigue et le manque d’énergie, des douleurs musculaires, des troubles digestifs ou encore des maux de tête. Il peut également entraîner des séquelles à long terme telles que des troubles anxieux, des insomnies ou des troubles cognitifs. D’après l’Agence Régionale de Santé Occitanie, il est difficile de faire un diagnostic précis car les symptômes sont très variés et peuvent être associés à d’autres maladies telles que la fibromyalgie ou le cancer en phase terminale.

Le Covid long ne touche pas seulement les adultes mais aussi les enfants. Un rapport publié en janvier 2023 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a révélé que les enfants représentent actuellement 24% des cas signalés de Covid long. Les jeunes atteints peuvent également souffrir de séquelles à plus long terme, notamment des troubles cognitifs et psychologiques. La prise en charge des enfants atteints est donc primordiale et de nombreuses plateformes ont été créées pour informer et orienter les professionnels de santé et accompagner les malades.

Quels sont les causes du Covid long ?

La cause exacte du Covid long n’est pas encore connue. Toutefois, les scientifiques ont mis au point plusieurs hypothèses qui expliqueraient cette forme prolongée de la maladie. Une recherche menée par des chercheurs canadiens affirme que le système immunitaire des patients pourrait être déréglé et ne pas réussir à combattre correctement l’infection. D’autres études soulignent que le virus pourrait s’être logé dans certains organes du corps humain, ce qui rendrait la réponse immunitaire plus difficile et entraînerait une infection à long terme.

Une autre recherche menée par l’OMS dans 10 pays a identifié 4 principaux facteurs susceptibles d’aggraver le Covid-19 et provoquer un Covid long : l’âge avancé, le diabète, l’obésité et certaines maladies cardiovasculaires. Les personnes atteintes de ces pathologies seraient alors plus à risque d’être infectées et de développer une forme prolongée du virus.

Comment se protéger du Covid long ?

Tout d’abord, il est essentiel de suivre les mesures sanitaires recommandées par les autorités pour limiter la propagation du virus : se laver régulièrement les mains au savon ou à l’aide d’un gel hydroalcoolique, porter un masque barrière, respecter les gestes barrières et éviter les rassemblements. Ensuite, il est important que les personnes à risque (diabétiques, obèses, etc.) prennent les médicaments prescrits par leur médecin.

Il est également conseillé aux personnes atteintes par le Covid-19 de surveiller leur santé durant les semaines et mois suivant l’infection et de consulter un médecin si des symptômes persistent. Si vous faites partie d’une communauté vulnérable, il est important de vous connecter à des webinaires destinés aux malades du Covid-19 afin d’obtenir des conseils personnalisés et de vous informer sur votre état de santé.

Quelles mesures prises pour améliorer le rétablissement ?

Le 29 janvier 2023, le gouvernement français a promulgué la loi sur le Covid-19 qui oblige les hôpitaux à prendre en charge les patients atteints d’une forme prolongée de la maladie. Ce texte a également instauré un fonds spécial destiné aux soins palliatifs pour les patients atteints du Covid long et pour faciliter leur transition vers une vie plus autonome. Des plateformes numériques ont également été créées afin d’informer et d’orienter les professionnels de santé et accompagner les malades.

De nombreuses études sont actuellement menées afin de mieux comprendre ce syndrome post-infectieux et trouver un traitement adéquat pour guider le rétablissement des patients. En effet, bien que la forme prolongée du Covid-19 soit très variable d’un individu à l’autre, il est indispensable pour ces personnes atteintes d’avoir accès à une prise en charge individualisée et spécifique pour arrêter ou atténuer les symptômes et améliorer leur qualité de vie.

Conclusion

En conclusion, si la cause exacte du Covid long reste encore inconnue, plusieurs hypothèses ont été émises par les scientifiques et des mesures ont été prises pour améliorer le traitement et le rétablissement des patients. Il est donc impératif que chaque individu respecte les consignes sanitaires et adopte une attitude proactive pour se protéger contre cette forme prolongée du virus.

La Covid-19 n’est pas la seule maladie chronique qui représente un risque pour les personnes à long terme. Dans ce contexte, le diabète type 2 mérite d’autant plus d’attention et de prise en charge adéquate. Il est important de se familiariser avec les symptômes, les causes, le traitement et la prévention du diabète type 2 afin de réduire son impact sur la santé à long terme.