Chlamydia ou gonocoque : quel est le plus dangereux

La chlamydia est une infection sexuellement transmissible (IST) qui touche les organes génitaux et le rectum. Elle peut être contractée lors de rapports sexuels non protégés, mais aussi par contact avec du sperme ou des sécrétions vaginales infectés.

La gonorrhée est une IST qui se transmet par voie sexuelle et peut provoquer des complications graves si elle n’est pas traitée.

La chlamydia est une infection sexuellement transmissible (IST) bactérienne qui se transmet facilement lors des rapports sexuels non protégés

La chlamydia est une IST bactérienne, elle se transmet par les rapports sexuels non protégés. Elle peut aussi se transmettre lors de la fellation, du cunnilingus et de la masturbation.

La gonorrhée (ou blennorragie) est une IST bactérienne qui se transmet facilement à partir d’un rapport sexuel non protégé?

La chlamydia est une des IST les plus courantes, en particulier chez les jeunes adultes âgés de 15 à 24 ans

La chlamydia est une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes, en particulier chez les jeunes adultes âgés de 15 à 24 ans.

Le nombre d’infections par la chlamydia augmente de façon constante et cette maladie se retrouve maintenant au premier rang des IST en Europe.

La chlamydia est une infection causée par la bactérie Chlamydia trachomatis, qui s’attrape lors d’une relation sexuelle non protégée. Elle peut aussi être transmise durant la grossesse, ce qui peut entraîner un développement anormal du fœtus (anomalies congénitales).

Les femmes enceintes atteintes de cette infection risquent ainsi de donner naissance à un bébé atteint d’un déficit auditif ou visuel.

Les hommes peuvent également contracter la chlamydia. Celle-ci affecte les voies respiratoires et provoque notamment des maux de gorge, des douleurs thoraciques et une toux chronique pouvant aller jusqu’à rendre le sommeil difficile à trouver. Chez les personnes immunodéprimées, elle peut provoquer une pneumonie ou l’infertilité masculine.

La chlamydia peut être asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle peut ne pas provoquer de symptômes chez certaines personnes infectées

La chlamydia est une infection sexuellement transmissible (IST) qui se propage par contact sexuel.

Le risque de transmission est plus élevé lors du vaginisme ; c’est-à-dire lorsque le pénis ne peut pas entrer dans le vagin après l’excitation.

La chlamydia peut aussi être transmise si un homme pratique la fellation sur une personne infectée sans utiliser de préservatif, car elle peut se retrouver dans sa bouche et dans son nez. Pour les femmes, la chlamydia se transmet généralement au cours de relations vaginales non protégés ou anales non protégés.

Les hommes seraient également exposés à ce type d’infection en ayant des relations avec un partenaire sous stupéfiants ou en prenant des drogues injectables.

Il existe quatre types différents de chlamydia ; trois types sont asymptomatiques tandis que le quatrième type provoque des complications graves comme une infection urinaire chronique et/ou rénale, des problèmes cardiaques et même la mort.

  • Les symptômes varient considérablement selon les individus infectés
  • Ils apparaissent habituellement entre 2 à 14 jours suivant l’exposition.

Si la chlamydia n’est pas traitée, elle peut entraîner des complications telles que des infections des trompes de Fallope chez les femmes, ce qui peut entraîner une infertilité

La chlamydia est une infection qui touche principalement les organes génitaux. Elle est provoquée par des bactéries et se transmet lors de rapports sexuels non protégés.

Le plus souvent, elle est asymptomatique et ne donne aucun signe particulier. Cependant, si cette infection n’est pas traitée, elle peut entraîner des complications telles que des infections des trompes de Fallope chez les femmes, ce qui peut entraîner une infertilité.

Le traitement de la chlamydia consiste en un antibiotique à prendre sur une période d’au moins trois semaines pour éliminer l’infection.

Les symptômes comprennent généralement : Une inflammation du col ou du vagin Un gonflement ou un écoulement vaginal Une douleur au bas-ventre ou aux testicules Des démangeaisons au niveau génital Un changement dans le cycle menstruel Un retard dans le cycle menstruel Des saignements vaginaux anormaux La chlamydia est causée par différents types de bactéries appartenant à la famille Chlamydiaceae. Ce sont principalement les types suivants : Chlamydia trachomatis Chlamydia pneumoniae Coxiella burnetii L’infection à Chlamydia trachomatis est la forme courante, mais elle reste asymptomatique dans la plupart des cas.

  • Elle peut être transmise par contact sexuel.
  • Les symptômes comprennent généralement :
    • Une inflammation du col ou du vagin
    • Un gonflement ou un écoulement vaginal
    • Des démangeaisons au niveau génital
    • Un changement dans le cycle menstruel

Chez les hommes, la chlamydia peut infecter le canal déférent et provoquer une inflammation des testicules, appelée orchite

A cause de l’utilisation excessive des antibiotiques, la chlamydia réapparaît.

Il s’agit d’une infection sexuellement transmissible (IST) très courante et qui se manifeste par des brûlures et un gonflement au niveau du pénis ou du scrotum. Aussi appelée « maladie honteuse », elle peut affecter les hommes mais aussi les femmes.

La chlamydia est causée par une bactérie très répandue, la Chlamydia trachomatis. Cette IST se transmet principalement par voie sexuelle, c’est-à-dire lors de rapports non protégés. Elle est généralement transmise lors de relations anales ou vaginales non protégées entre hommes et femmes.

La chlamydia peut également être contractée en utilisant un partenaire infecté sans le savoir si vous ne portez pas de préservatif pendant les rapports sexuels. De plus, il est commun pour les personnes ayant déjà été atteintes d’avoir plusieurs partenaires sexuels successifs sans protection afin de diminuer le risque d’être infecté à chaque fois qu’elles ont des relations sexuelles non protégés.

Les personnes infectées par la chlamydia peuvent également être atteintes d’autres IST, telles que le VIH ou la

La chlamydia est une infection sexuellement transmissible qui se propage par contact avec le sperme ou les sécrétions vaginales d’une personne infectée.

La chlamydia peut provoquer des symptômes légers à graves. Elle peut causer des douleurs, des brûlures et des pertes blanches chez la femme, tandis que chez l’homme elle peut provoquer une inflammation de la prostate et rendre la miction difficile. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), environ un quart de million d’Américains contractent chaque année cette maladie, dont plus de 700 000 hommes et 300 000 femmes âgés entre 20 et 24 ans. Bien qu’elle soit généralement bénigne, cette maladie peut également entraîner des complications telles que l’infertilité ou la stérilité chez les hommes, ainsi qu’une grossesse extra-utérine chez les femmes enceintes.* *Source : http://www.cdc.gov/std/guides/chlamydial-infection

La chlamydia en 5 idées reçues

Pour conclure, le chlamydia est une maladie sexuellement transmissible qui se soigne facilement. Le gonocoque peut aussi être soigné par antibiotique et peut évoluer vers une forme chronique. Il faut donc toujours consulter son médecin si on présente des symptômes comme de la fièvre, des douleurs ou des saignements au niveau du vagin ou de l’anus.