Boissons sucrées : le risque de cancer de l’intestin double

L’adage dit qu’il faut « manger une pomme par jour pour éloigner les médecins », car oui, l’alimentation est primordiale pour rester en bonne santé et éviter de tomber malade. Aujourd’hui, on vous parle d’une boisson à consommer avec modération qui pourrait multiplier par deux les risques de contracter un cancer de l’intestin. En France, le cancer colorectal est l’un des plus fréquents avec 43 336 nouveaux cas en 2018 selon la Fondation pour la Recherche sur le Cancer. Pour détecter cette maladie, certains signes doivent vous alerter comme la présence de sang dans les selles, des douleurs abdominales, des troubles du transit intestinal ou encore une masse perceptible à la palpation de l’abdomen.

Il est également important de noter que l’alimentation est essentielle dans la prévention de ce genre de cancer. La consommation de viande rouge représente un facteur de risque face à la maladie souligne la fondation : elle ne devrait pas dépasser 500 g hors volailles – ce qui est pourtant le cas de 40 % des hommes en France – et 150 g de charcuterie par semaine. On estime qu’en 2020, la consommation régulière de boissons sucrées et autres gâteaux populaires augmente le risque accru des cancers cancérigènes liés à l’intestin.

Qu’est-ce qui explique ce risque accru ?

Selon les spécialistes, l’augmentation du taux d’obésité est un facteur majeur du risque accru associé aux cancers cancérigènes liés à l’intestin. Les boissons sucrées contiennent souvent beaucoup plus de calories que les aliments solides et peuvent facilement conduire à une absorption excessive et à une prise de poids. De plus, certaines boissons contiennent des additifs chimiques qui peuvent être toxiques pour le corps et entraîner des changements cellulaires anormaux susceptibles d’augmenter le risque d’un cancer.

Les chercheurs ont mené une étude portant sur plusieurs milliers d’adultes afin d’analyser leurs habitudes alimentaires et leur exposition aux produits chimiques cancérogènes connus. Ils ont constaté que ceux qui buvaient au moins trois verres par jour avaient presque deux fois plusde chances que les autres participants de souffrir d’un cancer colorectal.

Comment réduire son risque ?

La première chose à faire pour réduire son risque est bien sûr de limiter sa consommation. Limitez votre consommation quotidienne totale à 1 verre par jour si vous êtes une femme et 2 verres par jour si vous êtes un homme. Vous pouvez également remplacer les boissons sucrées par des options plus saines telles que l’eau ou des jus naturels pressés à froid sans sucre ajouté.

Une alimentation variée riche en fruits, légumes, grains entiers et sources maigres de protéines est essentielle pour maintenir un poids santé et réduire le risque global de cancer. Une activité physique régulière permet également non seulement d’améliorer votre santé globale, mais aussi de réduire votre risque spécifique. Essayez donc d’être actif chaque jour afin que votre corps puisse profiter pleinement des avantages offerts par une alimentation saine.

Conclusion : comment prendre soin de sa santé intestinale ?

Le cancer colorectal est une forme très grave et potentiellement mortelle du cancer qui peut affecter tout le monde. La meilleure façon de protéger votre santé intestinale consiste à surveiller vos habitudes alimentaires et à adopter un mode de vie sain comprenant une alimentation variée riche en fruits et légumes frais ainsi qu’une activité physique régulière.

Limitez votre consommation régulière de boissons sucrées et autres gâteaux populaires car cela augmente le risque accru des cancers cancérigènes liés à l’intestin.