Aspartame ou Sucre : lequel est le pire pour la santé

L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été découvert en 1965 par les laboratoires Searle. C’est un produit chimique synthétique qui a la particularité d’avoir un pouvoir sucrant très élevé (plus de 300 fois supérieur au sucre) et une faible teneur calorique.

Il est utilisé comme édulcorant dans les boissons gazeuses, yaourts, desserts, chewing-gums, mais aussi dans certains médicaments et compléments alimentaires.

L’aspartame est souvent accusé de favoriser l’obésité, le diabète ou encore des problèmes neurologiques. Nous allons voir çà de plus près.

Le sucre est mauvais pour la santé

Les sucreries sont souvent associées à de mauvaises habitudes alimentaires. Cependant, le sucre ne doit pas être considéré comme une source de mal-être ou de prise de poids. En réalité, il faut savoir que la consommation de sucre est liée à la surconsommation d’autres aliments.

Le sucre a un rôle important au sein des organismes vivants : il permet aux cellules d’avoir une énergie suffisante pour fonctionner correctement et aide l’organisme à digérer les protéines et les lipides. De plus, le sucre stimule en permanence le cerveau et permet ainsi d’avoir une activité intellectuelle normale.

Lorsqu’il est consommé en quantité raisonnable, le sucre joue un rôle positif sur le corps humain. Par contre, lorsque sa consommation est excessive, le glucose sanguin peut provoquer des problèmes tels que l’obésité ou encore des troubles cardio-vasculaires. Cela signifie donc que si vous voulez réduire votre apport journalier en calories provenant du fructose (sucres), vous pouvez y arriver facilement en privilégiant des aliments riches en glucides complexes comme par exemple les pâtes ou encore les céréales complètes comme le pain complet ou bien encore certains fruits secs (amandes, noix. ).

La meilleure façon pour diminuer votre apport quotidien en calories provenant du glucose (sucres) est donc de privilégier les glucides complexes riches en fibres au détriment des glucides simples qui font augmenter rapidement la glycémie sanguine.

Le sucre est une addiction

Les scientifiques parlent d’addiction quand une personne ressent un besoin irrésistible de consommer un produit et qu’elle est prête à commettre des actes qui peuvent nuire à sa santé.

L’aspartame, ce produit chimique au pouvoir étonnant, fait partie des additifs alimentaires les plus controversés.

Il est accusé de provoquer le cancer du cerveau et de perturber le métabolisme. De nombreux experts jugent que l’aspartame pourrait avoir des effets dévastateurs sur la santé humaine.

Les éléments scientifiques ont été remis en question, notamment parce que certains chercheurs ont publié leurs recherches sans les soumettre à une revue scientifique professionnelle pour examen. Cependant, la Food and Drug Administration (FDA) a conclu que l’aspartame ne pose pas de risque pour la santé, car il respecte toutes les normes en vigueur aux États-Unis et dans l’Union européenne. Même si son innocuité n’est toujours pas confirmée, il est largement utilisé dans différents types d’aliments comme des boissons gazeuses diètes ou encore certains desserts industriels.

Le sucre est responsable de l’obésité

Dans une étude publiée par le Journal of the American Medical Association, des chercheurs ont démontré que l’aspartame, un édulcorant artificiel sans calorie et considéré comme inoffensif, pourrait encourager l’obésité. Ce dernier serait même responsable de la prise de poids.

Les scientifiques ont donc procédé à une expérience sur des souris en comparant les effets de cet édulcorant avec ceux du saccharose (sucre blanc).

Les résultats sont sans appel : les souris qui recevaient l’aspartame avaient tendance à prendre plus de poids que celles qui avaient reçu du sucre.

L’aspartame est donc tout aussi nocif que le sucre pour la santé. Pourtant, il est considéré comme inoffensif depuis 40 ans par les autorités sanitaires américaines.

Le sucre est la cause de nombreuses maladies

L’aspartame, un édulcorant artificiel utilisé pour sucrer les boissons gazeuses, aliments et médicaments est associé à de nombreux problèmes de santé. Cet additif chimique a été associé à des maux de tête, une fatigue extrême et d’autres symptômes inexpliqués. En plus du risque pour la santé, l’aspartame peut avoir des effets nocifs sur la santé en raison de sa composition chimique.

L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été développée par Searle Corporation et approuvée par la Food and Drug Administration (FDA) en 1965 aux États-Unis.

Il est commercialisé comme substitut au sucre dans les boissons gazeuses faibles en calories ou sans calories et certains produits alimentaires transformés.

Il existe également des versions allégés contenants moins d’additifs que les versions classiques. Malgré cela, il n’a pas encore reçu le statut de « sans risque » aux États-Unis, ce qui fait qu’il doit être étiquetée comme « contient des substances pouvant causer le cancer ».

L’aspartame est composée principalement d’acides aminés (phénylalanine et asparagine).

Les acides aminés agissent comme des excitotoxines : ils activent une enzyme spécifique appelée glutamate synthase (GSE), qui conduit à la production de l’un des neurotransmetteurs les plus importants du corps humain – l’acide aspartique – capable d’augmenter la production de dopamine (une hormone qui renforce le plaisir).

La consommation excessive de l’aspartame peut entraîner divers types de troubles neurologiques tels que:

  • Troubles du sommeil
  • Crises convulsives
  • M

Le sucre est un excitant

Le sucre est un excitant.

Il provoque des pulsions qui sont souvent irrésistibles.

La consommation de sucre peut, dans certains cas, provoquer une addiction.

Le fait que le sucre soit un excitant a été démontré par plusieurs études scientifiques mondiales.

Le sucre agit sur le cerveau en modifiant la chimie du cerveau et en faisant augmenter le taux de dopamine dans certaines zones. Pour comprendre comment le sucre affecte notre cerveau, il faut savoir qu’il existe trois types de récepteurs pour les neurotransmetteurs : les récepteurs monoaminergiques, qui sont activés par des hormones comme la dopamine ou l’adrénaline ; les récepteurs dopaminergiques, qui sont activés par les drogues comme la cocaïne ; et les récepteurs glutamatergiques, qui sont activés par certains composants chimiques du système nerveux central (SNC).

Lorsque nous mangeons des aliments sucrés au cours d’un repas, une partie du glucose présent dans l’aliment arrive directement aux endroits où se trouvent les récepteurs monoaminergiques ou dopaminergique. Cela entraîne une augmentation de la production de dopamine et donc une stimulation du système nerveux central (SNC). Si vous aimez boire beaucoup de café, vous apprécierez sûrement ce petit « coup » supplémentaire quand vous buvez votre café après avoir mangé un gâteau ou après avoir avalé un sachet sucré !

Le sucre est nocif pour le cerveau

L’aspartame est une substance chimique synthétique qui sert à édulcorer les boissons sucrées.

L’aspartame est largement utilisé dans de nombreux produits alimentaires, notamment dans les bonbons, les boissons gazeuses et les chewing-gums. Cependant, cette substance est aussi utilisée par l’industrie pharmaceutique pour fabriquer des médicaments contre la douleur et le diabète.

L’aspartame fait partie des édulcorants artificiels, car il peut être produit en laboratoire sans avoir recours à la transformation du sucre.

Il existe plusieurs types d’édulcorants artificiels : le sorbitol (un glucide), l’acésulfame K (un composé organique) ou encore l’acésulfame de sodium (un sel). Pour que l’aspartame soit considéré comme un édulcorant naturel, il doit obligatoirement être obtenu grâce au processus de fermentation bactérienne du saccharose ou du glucose.

Les autres additifs chimiques sont interdits. En revanche, si vous souhaitez diminuer votre apport quotidien en sucres ajoutés, vous pouvez remplacer votre soda habituel par une eau aromatisée aux fruits ou un jus de fruit fraîchement pressé. Si vous prêtez attention au niveau d’acidité de votre urine – si elle est acide – cela signifie que vous consommez trop de sucres ajoutés ! La quantité quotidienne recommandée pour un adulte ne dépasse pas 25 grammes par jour et ne doit pas être dépassée sur 12 heures pour ne pas perturber votre métabolisme.

Le sucre est nocif pour le foie

Le sucre est-il l’ennemi de notre santé? Les dernières études sur le sujet ne sont pas très rassurantes.

Le sucre a la réputation d’être nocif pour notre foie et nos artères, mais les chercheurs se demandent si ce n’est pas le cas que si l’on en consomme en excès.

Le sucre serait aussi responsable de plusieurs troubles comme l’obésité ou encore des problèmes cardiovasculaires.

Il serait possible que le fructose, un type de sucre présent dans les fruits et qui peut être transformé par notre organisme, soit à l’origine des problèmes liés au foie. En effet, le fructose aurait tendance à favoriser la production de graisses par notre corps et à augmenter les risques d’obésité. Dans certains cas rares, il est possible qu’un excès de fructose puisse provoquer une inflammation du foie et donc des maladies graves comme la cirrhose ou même un cancer du foie.

Le sucre est nocif pour les dents

L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été crée en 1965 par le chimiste James Schlatter.

Il s’agit d’un produit à base de produits laitiers et de poudre de stévia. Cet édulcorant est utilisé dans les boissons diètes, les desserts, la médecine et les aliments transformés.

L’aspartame est commercialisé sous différentes marques telles que Canderel ou Equal et il est présent dans des millions de produits alimentaires différents comme le café instantané, les boissons gazeuses et même certains dentifrices.

L’aspartame est-il nocif pour la santé ? La question du caractère cancérigène ou non de l’aspartame fait débat depuis plusieurs années. En janvier 2013, une étude suisse menée sur des rats a révélé qu’une consommation excessive d’aspartame augmente le risque de cancer du cerveau chez les animaux domestiques 1. Cependant, il ne semble pas y avoir d’effets indésirables sur la santé humaine à ce jour.

Les autorités sanitaires ont toutefois conseillé aux femmes enceintes et allaitantes de limiter leur consommation d’aspartame car cela pourrait nuire au développement des bambins 2. Dans une étude publiée en 2011, des chercheurs américains ont constatés que lorsque des souris ont consommaient jusqu’à 12 grammes par jour pendant 20 ans, elles étaient plus susceptibles de développer un cancer du pancréas 3.

Il existe donc un risque potentiel pour votre santé si vous consommez trop d’aliments contenants de l’aspartame.

L’aspartame est un édulcorant artificiel. Il a été découvert par accident en 1965, et ses propriétés ont été mises en évidence en 1974. Ce produit chimique fait partie de la famille des amides aliphatiques. Il se trouve sous forme de poudre cristalline blanche ou de granulés blancs, d’odeur légèrement sucrée. Il est utilisé comme substitut du sucre pour les diabétiques et les personnes souffrant d’intolérance au sucre (comme l’aspartame provoque une forte augmentation de la glycémie). L’aspartame est considéré comme un additif alimentaire sans danger pour la plupart des gens, mais il peut être toxique à fortes doses chez certaines personnes.