ASPARTAME ET GLYCÉMIE : UN DANGER POUR LA SANTÉ

L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été découvert en 1965 par James Schlatter et son équipe.

Il est composé de trois acides aminés : l’acide aspartique, la phénylalanine et la valine.

L’aspartame est utilisé dans les produits alimentaires, mais aussi dans les boissons gazeuses et les produits pharmaceutiques.

Il a une saveur sucrée très intense et peut être utilisé pour remplacer le sucre dans les boissons ou les desserts. Mais il faut savoir que cet édulcorant artificiel ne contient pas de calories et n’a donc pas de valeur nutritive.

Aspartame et ses effets sur la glycémie

L’aspartame est un édulcorant synthétique qui est utilisé dans de nombreux produits alimentaires. Ce type d’édulcorant a été introduit sur le marché depuis plus de 30 ans et il est largement répandu, car il présente l’avantage d’être non calorique et de conserver les saveurs des aliments.

Le problème, c’est que l’aspartame peut avoir des effets indésirables, notamment sur la glycémie.

Il y a une grande controverse entourant ce sujet. D’ailleurs, certains médecins ont déjà tiré la sonnette d’alarme à propos des effets secondaires potentiels de l’aspartame sur la santé humaine.

Les risques liés à la consommation d’aspartame ne sont pas clairs et il y a encore beaucoup de recherches à faire pour en savoir plus à ce sujet.

Lorsqu’il est ingurgité en grande quantité, l’aspartame peut engendrer différents symptômes :

  • Troubles du système nerveux
  • Intolérances aux produits chimiques
  • Effet cancérigène

L’aspartame est-il dangereux pour la santé ?

L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été commercialisé pour la première fois en 1965, dans le cadre d’un produit appelé Nutra Sweet.

Il est composé de trois acides aminés, la phénylalanine, l’acide aspartique et l’acide glutamique. Cet édulcorant a été découvert en 1964 par des chercheurs du Centre de recherches nucléaires de Los Alamos au Nouveau-Mexique. Ceux-ci avaient pour objectif d’utiliser les propriétés sucrantes de l’acide aspartique afin que les aliments soient plus sucrés sans être nocifs pour la santé.

L’aspartame fait actuellement partie des additifs alimentaires les plus utilisés au monde et il est présent dans de nombreux produits tels que :

  • les boissons gazeuses
  • les chewing gums
  • les bonbons
  • les médicaments

Les effets de l’aspartame sur le corps

L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été découvert en 1965. On le trouve dans de nombreux aliments non sucrés, mais aussi dans certains produits diététiques ou minceur.

Il est également utilisé comme additif alimentaire E951. En France, l’Aspartame est commercialisé sous la marque NutraSweet par la société pharmaceutique Searle et sous la marque Equal par la société américaine Coca-Cola Company.

L’aspartame a obtenu une autorisation de mise sur le marché européen en 1985 et sa commercialisation a commencée en France en 1988 sous le nom Nutra Sweet. Ses effets positifs sur la santé ont été mis en avant depuis les année 80. Ainsi, selon l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), l’aspartame ne serait pas cancérigène, il serait inoffensif pour les fœtus et ne causerait pas d’effet nocif à haute dose chez les adultes. Cependant, malgrés ces avancés technologiques majeurs et les preuves scientifiques qui plaident pour son innocuité, des questions subsistent quant aux risques potentiels liés à ce composant chimique pour notre organisme. Quels effets peut-on attendre?

  • Les effets indésirables associés à l’aspartame peuvent être divisés principalement en trois groupes: neurologique, immunitaire et endocrinien.

    Aspartame et glycémie : comment cela affecte-t-il le corps ?

    Les édulcorants artificiels, tels que l’aspartame, sont des substances qui peuvent être utilisées comme substituts du sucre.

    Ils ont une saveur sucrée et se trouvent en diverses formes, notamment dans les boissons gazeuses diététiques, les desserts, les chewing-gums et le chocolat.

    Les édulcorants artificiels ne contiennent pas de calories ou de sucres.

    Ils sont principalement composés d’une substance chimique appelée aspartame. Contrairement au sucre, il n’est pas digéré par l’organisme et est excrété rapidement par l’intestin grêle.

    L’absence de calories signifie qu’ils peuvent être consommés sans limite chez les personnes souffrant d’obésité ou chez celles qui surveillent leur poids. En revanche, certains médecins prônent le fait que cette substance pourrait avoir un impact sur la glycémie après la consommation régulière à long terme. Une étude a montré que lorsque des souris avaient reçu de l’aspartame pendant plusieurs mois avant d’en manger à nouveau pendant trois mois supplémentaires, elles manifestaient un risque accru de développer un diabète de type 2 par rapport aux souris nourries normalement 1. Mais cela reste encore à confirmer chez les humains.

    L’aspartame et ses effets sur le diabète

    L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a fait son apparition sur le marché en 1965. Cette molécule est composée de L-aspartate et d’acide aspartique, deux substances qui sont utilisées comme additifs alimentaires.

    Il n’existe pas encore de règlementation stricte concernant l’utilisation de cet édulcorant.

    Le but principal des fabricants était de proposer un substitut au sucre pour les personnes souffrant d’un diabète ou à celles qui étaient sujettes aux malaises provoqués par la consommation excessive du sucre. Dans le cadre des recherches menées par plusieurs organismes dont l’Institut national américain du cancer (NCI), il a été révélé que l’aspartame serait susceptible d’augmenter le risque de diabète chez les personnes souffrant déjà d’une pathologie, telle qu’une intolérance au glucose ou une prise de poids rapide.

    Les scientifiques ont effectués différents tests et ont conclu que ce produit contenait une substance appelée mGluR2, qui altère le signal envoyé par votre corps à votre cerveau pour indiquer que vous êtes rassasiés.

    L’aspartame peut-il causer des problèmes de glycémie ?

    L’aspartame est un édulcorant artificiel qui n’est pas sans conséquence pour les personnes atteintes de diabète. En effet, l’aspartame peut entraîner une réaction hypoglycémique chez les sujets diabétiques. Cette réaction peut être source d’une grande nervosité et provoquer des palpitations cardiaques.

    L’aspartame peut aussi entraîner une perte de poids chez ces patients, ce qui est particulièrement déplaisant pour eux. Pour limiter son risque d’hypoglycémie, il faut veiller à ne pas consommer trop d’aliments contenant de l’aspartame (boissons gazeuses allégés, desserts lactés, etc.).

    Il faut également connaitre ses limites en termes de consommation. Une prise excessive d’aspartame peut avoir des effets néfastes sur la santé. Cet édulcorant artificiel ne doit pas être utilisé par les personnes souffrant de troubles rénaux ou hépatiques ou encore par celles qui prennent certains médicaments (comme l’insuline).

    Le fabricant indique qu’il n’existe aucune restriction concernant la dose maximale journalière autorisée.

    Aspartame : est-ce que cela augmente ou diminue la glycémie ?

    L’aspartame est un édulcorant artificiel fabriqué à partir d’acide aspartique et de phénylalanine.

    Il a été découvert en 1965 par des chercheurs du centre de recherche pharmaceutique Searl, qui l’ont baptisé « acide L-aspartique ».

    La société a ensuite racheté les droits sur l’invention afin de la commercialiser sous le nom d’Aspartame. Si cet édulcorant n’est pas aussi sucré qu’un saccharose (sucre), il possède un pouvoir sucrant 200 fois plus important que celui du saccharose. Dans le monde, on consomme environ 40 000 tonnes d’aspartame chaque année, principalement dans les boissons comme les sodas et autres jus de fruits ou encore les desserts lactés. En France, on peut trouver des produits qui contiennent jusqu’à 300 mg d’aspartame par kilogramme : yaourts aux fruits (Nestlé), compotes (Carrefour)… Cependant, la consommation régulière et prolongée d’un tel produit peut avoir des effets indésirables sur la santé : migraines, maux de ventre, problèmes intestinaux … Les chercheurs ont démontré que l’ingestion chronique d’une dose quotidienne de 50 mg/kg pouvait augmenter le risque de cancer chez certaines personnes sensibles à ce composé chimique.

    Quels sont les dangers de l’aspartame pour la glycémie ?

    L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été très populaire ces dernières années, en raison de son pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre. Pourtant, ce produit est fortement controversé et peu recommandable pour la santé. Certains experts pensent même que l’aspartame serait susceptible de provoquer des dégâts sur le système nerveux humain et favoriserait les risques de développer certaines maladies.

    L’utilisation excessive ou prolongée de l’aspartame serait donc potentiellement nocive pour la santé, notamment en raison de sa forte teneur en phénylalanine, une molécule qui se transforme parfois en méthionine, un acide aminé toxique pour le foie.

    Les consommateurs devraient donc être plus vigilants face à ce type de produits et privilégier les alternatives naturelles telles que le stevia ou la saccharine.

    L’aspartame est un édulcorant artificiel qui a été développé en laboratoire dans les années 1980. Il est principalement utilisé dans les boissons gazeuses et les desserts. Ce produit chimique artificiel est difficile à digérer par le corps humain, il peut causer de l’hyperactivité chez certains enfants et provoquer des migraines chez certaines personnes.