Aphasie, apraxie, agnosie : les différences

L’aphasie est un trouble de la parole, qui peut être causé par un accident vasculaire cérébral ou une tumeur.

L’apraxie est un trouble moteur, qui touche les mouvements volontaires.

L’agnosie est un trouble de la reconnaissance des objets et des personnes. Ces troubles sont souvent associés à l’aphasie et à l’apraxie. Nous allons voir en détails dans cet article comment ils se manifestent et quels sont les traitements possibles pour y remédier.

Aphasie : à la recherche des mots perdus

L’aphasie est un trouble du langage

L’aphasie est un trouble du langage dû à une lésion neurologique.

L’aphasie est souvent provoquée par un traumatisme crânien, comme un accident de la route ou une agression. En fonction de son type et sa gravité, il peut être possible de compenser le handicap en utilisant des moyens divers et variés : orthophonie, technique vocale ou encore rééducation psychomotrice pour les aphasies plus sévères. Une personne atteinte d’aphasie doit faire face à ce handicap qui peut être très invalidant au quotidien.

Il n’est pas facile de trouver la cause exacte de ce trouble du langage, cependant on sait que l’origine peut être située dans le cerveau ou qu’elle peut résulter d’un problème vasculaire comme une hémorragie cérébrale ou un anévrisme.

L’apraxie est un trouble de la coordination motrice

L’apraxie est un trouble neurologique qui se caractérise par une altération de la coordination motrice. En effet, les personnes atteintes d’apraxie ne sont pas en mesure de produire des mouvements volontaires. Parmi les troubles du comportement liés à cette maladie, on retrouve :

  • La non-réalisation d’un geste ou d’une action
  • La difficulté à accomplir des opérations courantes

L’agnosie est un trouble de la reconnaissance des objets

L’agnosie est un trouble de la reconnaissance des objets.

Il s’agit d’un dysfonctionnement au niveau du système visuel qui empêche une personne de reconnaître un objet après l’avoir vu pour la première fois.

Le plus souvent, les personnes agnosiques ne peuvent pas se souvenir des choses qu’elles ont déjà vues. Elles ont alors tendance à confondre les objets et à les confondre avec d’autres objets similaires qui leur sont inconnus.

L’agnosie peut être congénitale ou acquise, suite à un traumatisme crânien ou encore à une maladie neurodégénérative comme Alzheimer par exemple.

L’agnosie peut également être liée à d’autres troubles et symptômes, tels que l’apraxie de la voix, l’apraxie bucco-faciale (mouvements involontaires et irrépressibles de la bouche), l’apraxie de la parole (difficultés à articuler correctement), etc.

L’aphasie peut être causée par une lésion cérébrale

L’aphasie peut être causée par une lésion cérébrale. Si vous avez été victime d’une lésion cérébrale, il est possible que vous souffriez d’aphasie.

Le plus souvent, les personnes atteintes de l’aphasie ont des difficultés à parler ou à comprendre le langage. Parfois, elles ne peuvent pas non plus décrire leurs pensées ou leur environnement.

L’aphasie peut avoir divers effets sur la personne qui en souffre : difficultés à communiquer et à comprendre les autres; incapacité de répondre aux questions simples; perte du goût de manger et de boire; etc..

La plupart des personnes atteintes d’aphasie retrouvent partiellement ou complètement la parole et le langage grâce à un traitement adapté. Toutefois, sachez que si vous n’êtes pas encore traité, il est possible que vous soyez toujours atteint de ce trouble du langage. Si tel est votre cas, demandez-vous pourquoi tout ne fonctionne pas comme prévu avec les moyens mis en place pour améliorer votre situation..

L’apraxie peut être causée par une lésion cérébrale

L’apraxie peut être causée par une lésion cérébrale. Cette pathologie se caractérise par une incapacité à exécuter des mouvements volontaires, tels que : lever les bras ou encore ramasser un objet.

Les personnes atteintes d’apraxie peuvent avoir de la difficulté à effectuer des mouvements simples et précis.

La personne en question peut éprouver des problèmes pour accomplir certains gestes quotidiens comme s’habiller, faire sa toilette ou préparer ses repas.

L’apraxie est souvent associée à d’autres troubles neurologiques, comme la maladie d’Alzheimer. Des recherches ont permis de déterminer que les personnes atteintes de lésions cérébrales ont tendance à avoir plus de difficultés avec leurs mouvements volontaires, ce qui explique leur incapacité à effectuer certaines actions du quotidien.

Il faut savoir qu’une lésion cérébrale n’est pas forcément irréversible et qu’elle peut être traitée si elle est diagnostiquée assez tôt. Pour connaitre si vous souffrez d’apraxie ou non, il est possible de consulter votre médecin généraliste pour subir un examen neurologique complet afin de réaliser un diagnostic adéquat.

  • Un trouble du langage
  • Une altération des fonctions intellectuelles
  • Une perte des capacités motrices

L’agnosie peut être causée par une lésion cérébrale

L’agnosie est un trouble du contrôle des mouvements.

L’agnosie peut être causée par une lésion cérébrale, ce qui signifie que les zones du cerveau responsables de la perception et de la réalisation des actions motrices sont endommagées.

Les personnes atteintes d’agnosie ne sont pas conscientes qu’elles ont perdu leurs capacités à effectuer certains mouvements volontaires. Cela peut rendre difficile pour elles de faire face aux situations quotidiennes et aux tâches de la vie courante, telles que se habiller ou manger. Bien qu’il existe plusieurs types d’agnosies, le type le plus commun est appelé agnosie visuelle. Dans ce cas-ci, les personnes atteintes d’une agnosie visuelle ne sont pas conscientes des objets autour d’elles ou n’arrivent pas à distinguer certaines couleurs ou formes (p. ex., une bague). Parfois, il y a également une perte de compétence motrice au niveau du bras ou de la main affectée par l’agnosie (p. ex., si une personne souffrant d’une agnosie visuelle au niveau gauche a été amputée du bras gauche).

Les personnes atteintes d’une agnosie visuelle ont également tendance à avoir des difficultés à reconnaître les sons familiers tels que les voix humaines ou animales (p. ex., un chien), car ils ne disposent pas des informations sensorielles requises pour identifier cette source sonore particulière comme étant familière (p. ex., « chien »). Toutefois, les personnes souffrant d’une agnosie visuelle ont généralement une bonne audition et peuvent entendre distinctement des sons familiers tels que le

Les symptômes de l’aphasie peuvent inclure la difficulté à parler, à écrire ou à comprendre le langage

Les symptômes de l’apraxie peuvent inclure la difficulté à parler, à écrire ou à comprendre le langage.

Les malades peuvent avoir des troubles du raisonnement verbal (troubles de la compréhension et du langage), mais aussi des troubles de la parole (aphasie) et d’autres problèmes comme une déficience visuelle.

Les patients atteints d’apraxie ont souvent un niveau cognitif normal ou très élevé. Cela signifie que les personnes atteintes d’apraxie ne sont pas considérées comme étant autistiques, même si elles présentent certains symptômes similaires.

L’apraxie est difficile à diagnostiquer car elle affecte généralement plusieurs systèmes du corps, ce qui rend difficile le diagnostic correct pour chaque patient.

La recherche a montré que l’apraxie est liée aux troubles neurologiques tels que les accidents vasculaires cérébraux et les enchevêtrements cérébraux, mais il existe probablement d’autres causes possibles.

L’apraxie peut être causée par des traumatismes crâniens ou des anomalies congénitales telles qu’une agénésie ou une hypoplasie du lobe frontal, qui sont souvent associés au syndrome d’Asperger. Certaines personnes atteintes d’apraxies acquises ont eu une infection virale telle que l’encéphalite limbique ou le VIH / SIDA au cours de leur vie. Dans certains cas, l’origine est inconnue. Toutefois, environ 10% des personnes atteintes d’un apraxismaladien ne présentaient aucune cause connue pouvant expliquer leur apraxismaladien.

  • Les patients avec un apraxismalad

    Les symptômes de l’apraxie peuvent inclure la difficulté à effectuer des mouvements volontaires

    L’apraxie, également appelée aphasie motrice ou aphasie agnosique, est un trouble du langage qui affecte la parole et le mouvement.

    La personne atteinte de ce trouble peut avoir des difficultés à parler correctement ou à utiliser ses mains pour effectuer certains mouvements.

    L’apraxie peut être causée par une lésion cérébrale ou neurologique mineure, comme un accident vasculaire cérébral ou une tumeur au cerveau. Dans les cas plus graves, elle peut être le résultat d’une maladie dégénérative.

    Les symptômes de l’apraxie comprennent :

    • La difficulté à contrôler les mouvements volontaires
    • La difficulté à retenir les noms des objets
    • La difficulté à faire fonctionner des outils

    En conclusion, les aphasies sont des troubles du langage, qui peuvent avoir plusieurs causes: une lésion cérébrale, un traumatisme crânien, une maladie neurodégénérative, etc. Il est possible d’avoir une aphasie ou une apraxie sans qu’il y ait de trouble du langage. Le terme « agnosie » désigne la difficulté à reconnaître des objets familiers ou des personnes.